Newsletter ActuaBD

La Chronique des Immortels, T.1 : Au bord du gouffre - par von Eckarstberg et von Kummant d’après Hohlbein - Paquet

26 juillet 2005 3 Albums par Erik Kempinaire
🛒 Acheter
  • "Mon nom est Andrej Delany... et je vis sous une mauvaise étoile. La mort... je la connais bien... comme le paysan connaît l'orage qui détruit toujours sa moisson."

Condamné pour sorcellerie, Andrej Delany revient après 14 ans d’exil chercher son fils Marius élevé dans un petit village d’Europe de l’Est. À son arrivée, une partie de la population a été massacrée, l’autre déportée par les exterminateurs. Marius, lui, est enchaîné et a été torturé sous les yeux de Frédéric, un jeune paysan. Fou de douleur, Andrej soulagera son fils en lui donnant la mort.

Cet album est un éclair dans le ciel de la bande dessinée européenne ! Rarement la barbarie a été représentée avec autant de force, de vigueur, de sauvagerie. Les auteurs semblent avoir suivi le principe adopté par Jean-Jacques Annaud lors de la réalisation de son film Le Nom de la rose : n’utiliser que l’éclairage existant à l’époque, ici celle de l’Inquisition. Ce qui explique un ouvrage au graphisme très sombre traversé par des fulgurances de feu et de sang. Les scènes de combat sont retranscrites avec réalisme et n’épargnent guère le lecteur par leur cruauté. Ce monde, terrorisé par la Sainte Inquisition, imprégné de croyances et de superstitions, ne laisse aucune chance à l’individu.

Le scénariste Benjamin von Eckarstberg réussit brillamment cette adaptation du roman de Wolfgang Hohlbein.

Le style du dessinateur, Thomas von Kummant, tient lui du domaine du miraculeux ! Une telle puissance évocatrice, un tel sens de la mise en scène, une telle palette graphique ne se rencontrent que trop rarement ; et ceci est son premier album !

L’Allemagne, terre peu prolifique en auteurs de bandes dessinées hormis Schultheiss ou König (ou plus récemment les auteurs publiés chez Akiléos), vient d’accoucher d’une équipe d’auteurs hors du commun. Grâce soit rendue à l’éditeur Paquet qui nous propose une telle série en français.

D’ores et déjà, un des incontournables de 2005.

(par Erik Kempinaire)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD