La Commedia des Ratés T1 - Par Benacquista & Berlion - Dargaud

31 mars 2011 0
  • {{Olivier Berlion}} adapte un roman de Tonino Benacquista qui conte l’histoire d’un italien déraciné confronté à ses origines en héritant d’un vignoble légué par un de ses amis d’enfance assassiné. Antonio est contrait de renouer avec ses racines pour retrouver l’assassin de son ami.

Antonio Polsinelli cherche à fuir ses racines familiales. Il rend bien sûr régulièrement visite à ses parents italiens dans leur maison de Vitry-Sur-Seine, en banlieue parisienne. Mais il évite d’y rester trop longtemps, et surtout d’être présent lorsqu’il sait qu’il y aura du monde.

Lors de l’une de ses visites, il tombe par hasard sur un copain d’enfance, Dario. Celui-ci est analphabète et lui demande d’écrire une lettre à une certaine Madame Raphaëlle. Le lendemain, Dario est assassiné. Antonio apprend que son ami avait une double vie et qu’il lui a légué une vigne dans un coin perdu d’Italie. Ces derniers mois, Dario avait acheté les terrains de cette vigne qui n’a produit par le passé qu’un vin médiocre. Pourtant, le terrain suscite beaucoup de convoitises.

Antonio décide de partir sur place pour percer l’étrange mystère qui entoure cette vigne, et découvrir peut-être l’identité de l’assassin de Dario.

La Commedia des Ratés T1 - Par Benacquista & Berlion - Dargaud
Extrait de la "La Commedia des Ratés" T1.

Après avoir adapté Le Kid de l’Oklahoma, un roman d’Elmore Leonard, pour la collection Rivages/Casterman/Noir, Olivier Berlion se penche sur un titre de son ami Tonino Benacquista, avec lequel il avait déjà travaillé sur Cœur Tam-Tam.

Berlion s’applique à ciseler la psychologie des différents protagonistes. Même si le début de l’histoire est relativement lent, on finit par comprendre ce choix narratif au fil de la lecture. Il faudra attendre le second et dernier tome de cette Commedia des ratés pour savoir quel secret se cache dans ce vignoble, notamment dans la chapelle qui la domine.

Le style graphique réaliste, précis, délicatement mis en couleur à même les planches par Berlion accompagne à merveille l’histoire. Les visages, les postures parviennent à retranscrire les tensions des habitants de ce petit village italien.

Le premier tome fait office d’ouverture à une adaptation que l’on devine réussie.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


Des mêmes auteurs : Coeur Tam-Tam.

Commander Le T1 de La Commedia des ratés chez Amazon ou à la FNAC
Commander Le roman chez Amazon ou à la FNAC

Illustrations (c) Berlion, Benacquista & Dargaud.

  Un commentaire ?