Romans Graphiques

La Couleur des choses - Par Martin Panchaud - Éd. Ça et là

« La Couleur des choses » de Martin Panchaud est une bande dessinée intrigante à mi-chemin entre l'expérimentation formelle et le jeu vidéo. Elle a l'honneur d'ouvrir la rentrée des Éditions Ça et là pour notre plus grand plaisir.

Le projet pouvait paraître fou, nous raconter une histoire dont les personnages principaux sont des points de couleur. En effet, Martin Panchaud a décidé de nous raconter les pérégrinations de ses personnages vus du dessus. C’était jusque-là une technique utilisée par les jeux-vidéos, comme Grand Theft Auto, pour compenser les graphismes de l’époque, mais Martin Panchaud a décidé de remettre au goût du jour cette esthétique. Est-ce une réussite ? Peut-on vraiment projeter nos émotions sur des points de couleur ?

La Couleur des choses - Par Martin Panchaud - Éd. Ça et là

Il me semble que la réponse est oui ! Après seulement quelques pages, on oublie ce choix radical pour se concentrer sur l’histoire que nous propose l’auteur. On fait fonctionner à plein régime notre imagination et l’on se plonge dans un récit passionnant mais difficile à résumer. L’album démarre ainsi : Simon, un jeune garçon en surpoids qui se fait harceler dans son quartier se retrouve en possession d’une énorme somme d’argent grâce à une course de chevaux dont il a connu à l’avance le résultat. Le problème c’est qu’il ne peut encaisser cet argent car sa mère est dans le coma et son père a disparu.

Commence alors un récit rempli d’aventure et d’humour noir qui rappellera aux cinéphiles le cinéma de Tarantino ou des frères Coen. Cet humour noir est souvent contrebalancé par des passages presque philosophiques. C’est ce qui fait tout le sel des grandes histoires et des grandes bandes dessinées : réussir à nous amuser, à nous divertir tout en ayant un propos réfléchi.

Après avoir évoqué le fond, arrêtons-nous quelques instants sur le côté graphique de l’album. Certaines idées de découpage, font penser à Chris Ware. On retrouve cette même propension à décrire précisément un objet en utilisant des flèches ou des zooms. Mais la comparaison ne s’arrête pas là car on retrouve aussi le même décor, une banlieue banale magnifiée par un dessin tout en symétries. De plus, le personnage principal de La Couleur des choses, s’il devait être dessiné complètement, ressemblerait sûrement à Rusty Brown, le personnage éponyme de l’album phare du Grand Prix du festival d’Angoulême 2021. Cette façon de décrire l’univers de la bande dessinée rappelle aussi les inserts du cinéma policier avec de petits encarts qui attirent notre attention sur les détails.

Il me semble que l’intérêt de cette bande dessinée réside là, dans ce melting-pot pop culturel qui ne renie aucun art et se nourrit de toutes les influences qui peuvent renforcer son propos. On peut même relever dans la bande dessinée des références directes à L’Étranger de Camus ou à Star Wars et même une réplique du film Les Bronzés.

On est donc face à un très bon album qui offre, en plus, un final complètement dantesque qui réunit parfaitement les deux histoires que l’on suivait en parallèle. Il est surprenant, dans les dernières pages, de réellement s’inquiéter pour le héros -qui pour rappel est un point orange-.

Expérimenter c’est prendre un risque mais quand ça marche aussi bien il faut s’incliner. Que va faire Martin Panchaud dans le futur ? S’il continue dans cette voie, nul doute qu’il révolutionnera la bande dessinée indépendante.

(par Louis GROULT)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782369903086

Ça et là ✏️ Martin Panchaud tout public Aventure Humour 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • L’expérimentation est intéressante mais le résultat est difficile à lire. Il faut faire des aller-retour entre le dialogue et son propriétaire pour savoir qui parle. De plus, le dialogue est situé en dehors de l’image, ce qui ne facilite pas le raccord.
    On ne mémorise pas des points de couleur comme des personnages qui ont des expressions faciales et des attitudes variées. Ces points n’expriment aucune émotion. Résultat, on a l’impression de lire un scénario qui utilise des schémas pour préciser sa scénographie.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 17 septembre à  05:09 :

      Même les fiches IKéa sont plus explicites, utilisent des cases et comportent un personnage, et pourtant ça n’est pas de la bande-dessinée. L’expérimentation a ses limites et s’il n’y avait pas de textes, on y comprendrait rien du tout au travail de Panchaud. C’est froid, statique, immatériel, c’est limite une sorte de cahier technique pour électricien. La bande-dessinée c’est de pouvoir s’identifier à des personnages, pas à des points de couleurs. Cet album est un ovni et ça le restera.

      Répondre à ce message

  • La Couleur des choses - Par Martin Panchaud - Éd. Ça et là
    22 septembre 21:07, par François Peneaud

    Beau bouquin, plein de trouvailles visuelles.
    Un récit traversé par une vision cynique de la nature humaine et un humour noir bien déjanté.
    Une expérimentation largement réussie, à mon avis.

    Répondre à ce message

Dans la rubrique Romans Graphiques
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Agenda BD septembre 2022
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Festival
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Festival de la BD engagée du Choletais
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD