La Danse macabre - Par Yann Taillefer & Yohan Radomski - La boîte à bulles

22 mars 2013 0 commentaire
  • Une descente au purgatoire, avec scénario et dessin à l'avenant. Du fantastique baignant dans la culture horrifique avec bien des images fort explicites. L'album à offrir à votre ami(e) fan d'univers gothiques et de Death Metal !

Martin se demande s’il est vivant ou mort. En fait, il erre entre les deux états, et ce séjour au purgatoire va lui ouvrir un monde effrayant, stupéfiant, où violence et plaisir tournoient dans un tumulte absurde. En chemin, Martin va passer entre les mains d’une sorcière malfaisante, mais aussi croiser fantômes, mercenaires, pèlerins et même créatures descendues de l’Enfer.

Bienvenue chez Jérôme Bosch ! La Danse macabre de Radomski et Taillefer pourrait bien s’être échappée d’un de ses tableaux. On pense aussi à Bruegel, lui-même disciple du susnommé.

Et côté BD, les influences d’un Pierre Maurel ou même de Mezzo transparaissent. Les auteurs vont assez loin dans la thématique du fantasme morbide et la violence débridée. Le sexe et toutes sortes de métamorphoses corporelles reviennent en permanence dans le récit.

Vous aurez bien compris que cet album s’adresse aux adultes, et pas seulement pour les images. L’angoisse du trépas, les cul-de-sac de la vie sociale et les désillusions amoureuses ne sont pas des thèmes accessibles aux plus jeunes...

La Danse macabre - Par Yann Taillefer & Yohan Radomski - La boîte à bulles
©La boîte à bulles 2013

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?