La Grande Invasion mongole - Par Shintaro Kago - IMHO

4 mars 2021 0
  • Quand Shintaro Kago, l'un des maîtres de l'ero-guro, s'attaque à l'Histoire ! Titre-ovni entre le récit historique et fantastique, "La Grande Invasion Mongole" revisite les grands moments de l'Histoire avec un petit ingrédient en plus. Métaphore de la "singularité humaine" ? Simple délire halluciné de l'auteur ? À vous d'en juger...

Quand on découvre par hasard La Grande Invasion mongole de Shintaro Kago, c’est d’abord le trait qui interpelle. Sur la couverture : une magnifique illustration surchargée, comme issue d’un cauchemar fiévreux. Alors on feuillette quelques pages, et on plonge encore plus dans le rêve...

Le titre propose une relecture des grands moments de l’Histoire humaine en imaginant à chaque fois, les "chevaux mongols" au cœur des préoccupations. Membres géants autonomes prélevés sur des titans, ces "chevaux" sont d’abord des montures, puis des moteurs, des armes, des sujets de fantasmes, d’expériences scientifiques...

La Grande Invasion mongole - Par Shintaro Kago - IMHO
© Shintarô Kago / Ohta Shuppan

Ils conféraient aux Mongols la supériorité militaire qui leur a permis de créer le plus vaste empire de l’Histoire, c’étaient les créatures que Vasco De Gama cherchait autour du globe, ils sont devenus l’élément essentiel de l’industrie automobile dans l’entre-deux Guerres... Omniprésentes dans cette version fantasmée de l’Histoire, il ne faut pas longtemps au lecteur pour comprendre que pour Kago ces créatures sont des métaphores. Mais de quoi ?

L’ambition Humaine ? Le progrès technique ? Le vice ? La peur ? Ce serait trop facile d’avoir une réponse toute prête. Ils sont en tout cas une matérialisation concrète de la marche de l’Histoire, des marqueurs d’époques. Et bien que fictifs, on en vient à se demander s’ils le sont tant que ça. En sautant d’époque en époque, l’auteur choisit des moments-clefs de notre histoire et nous invite à les repenser dénués de l’aura qui les entoure dans les livres scolaires.

Une esthétique de contraste

© Shintarô Kago / Ohta Shuppan

En plus de nous proposer une expérience de pensée inédite, Shintaro Kago brille par son art. On l’a dit, c’est avant tout le trait qui captive le lecteur. Le dessin est millimétré, les planches sont riches et denses, et l’auteur fait surtout preuve d’une inventivité sans égale, suscitant tantôt l’admiration tantôt le malaise. C’est la marque de l’ero-guro [1] et une caractéristique essentielle du travail de Kago : générer des images-choc qui décomposent et mettent sous tension le corps humain, au croisement du laid et du gracieux. Âmes sensibles s’abstenir.

Il résulte de cette curieuse recette un album hors du commun, pas à mettre entre toutes les mains en raison du caractère cru de certaines images, mais assurément intéressant. Chaque lecteur en aura une compréhension différente, certains y verront une vaste blague quand d’autres décèleront les traces d’un singulier génie. En tout cas, ça vaut la peine de tenter l’expérience.

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

La Grande Invasion mongole - Par Shintaro Kago - IMHO - 18€ - 04/03/2021 - 192 pages

[1Mouvement artistique japonais puis international alliant un certain érotisme à du macabre et du grotesque, en jouant sur les effets de contraste et la déstructuration des corps humains.

  Un commentaire ?