La Journée du comic book gratuit est à nos portes

27 avril 2014 0 commentaire
  • Le 3 mai prochain, des millions de lecteurs envahiront les librairies, {comic shops} et autres boutiques spécialisées d’Amérique du Nord afin de faire le plein de comics. Pour une 13e année d’affilée, les détaillants du continent (et du monde entier!) distribueront gratuitement une cinquantaine de titres. Au fil des ans, ce Noël du Neuvième art – qui s’apparente davantage à une vaste opération marketing – est devenu un incontournable de la culture pop. Il a sa réplique dans le monde franco-belge avec les 48h de la BD dont nous parlerons prochainement.

Créé en 2002 aux États-Unis, le Free Comic Book Day est une campagne de promotion à grand déploiement tenue le 1er samedi du mois de mai. S’il implique tous acteurs de la chaîne de diffusion (à savoir les éditeurs et les détaillants), le Free Comic Book Day (FCBD) est un événement principalement coordonné par le méga-distributeur Diamond Comics.

Afin d’initier le grand public à la culture des comics – et surtout de l’attirer dans ses points de vente – les détaillants distribueront gratuitement une sélection de numéros promotionnels spécialement imprimés pour l’occasion. En 2013, une quarantaine d’éditeurs s’étaient prêtés au jeu afin de produire 4,6 millions de fascicules. Le but de cet exercice : faire découvrir leurs séries (spécialement les nouveaux titres à paraître) et conquérir un jeune lectorat (chaque année, de nombreuses publications s’adressent spécifiquement aux enfants).

La Journée du comic book gratuit est à nos portes
DR.

Cette année, 57 titres sont proposés aux lecteurs. Au menu : des grandes franchises de la bande dessinée (Archie, Les Simpsons, The New 52 de DC, Les Schtroumpfs, Avatar, Bob l’éponge, Transformers vs GI Joe), des « classiques » et des rééditions patrimoniales (Donald Duck, Buck Rogers), ainsi que des numéros produits par des éditeurs indépendants (Top Shelf, etc.). Au final, toutefois, la sélection disponible varie d’une succursale à l’autre. Afin de se démarquer, les commerçants peuvent également tenir des activités promotionnelles, telles que des séances de dédicaces ou de cosplay.

Le FCBD peut également servir à faire la promotion d’événements hors les murs. La toute première édition du FCBD, en 2002, coïncidait d’ailleurs avec la sortie de Spider-Man (2002) au cinéma. De même, en 2012, la journée avait servi de rampe de lancement à la superproduction hollywoodienne The Avengers, grâce au numéro spécial imprimé par Marvel. Cette année, au Canada, la journée se tient immédiatement après le Comic and Entertainment Expo de Calgary (24 au 27 avril), en plus de servir de prélude au Comicon d’Ottawa (9 au 11 mai).

Ce numéro du magazine Bleeding Cool offert lors du FCBD 2014 fait la promotion du film The Amazing Spider-Man 2, dont la sortie est prévue en mai 2014
DR.

Enfin, si le FCBD demeure essentiellement un happening nord-américain (pour ne pas dire anglo-saxon), ce ne sont pas tous les détaillants qui prennent part à l’événement. Il est donc préférable de se servir du moteur de recherche afin de trouver une succursale participante. Au Québec, la journée sera notamment soulignée à Montréal (Librairie Millenium, Capitaine Québec, Librairie Astro, Librairie Crossover Comics, Studio 9 Comic Shop, Komico Inc.) et à Québec (Librairie Première Issue). L’événement sera également célébré ailleurs en province.

Du côté de l’Europe, quelques commerces français se prêteront également à l’exercice. Ce sera notamment le cas à Paris (Album Comics et Alca Comics), Bordeaux (Pulp’s Bordeaux), Lille (Astro City), Toulouse (Librairie Bédéciné) et Montesquieu-Volvestre (Soylent Comics). En Belgique, les lecteurs ne seront pas en reste à Gand (World’s End Comics) et Diepenbeek (Archonia). Quant à la Suisse, une seule succursale prendra part à l’événement, c’est-à-dire le Kaboom ! Koller & Co de Zurich.

Une variante francophone

Si les publications officiellement affiliées au FCBD sont uniquement disponibles en anglais, il existe depuis trois ans une alternative francophone made in Québec.

En 2012, le libraire Jean Marquis, propriétaire de La Boîte à BD (Laval, au Québec), a eu l’idée de créer sa propre publication. C’est ainsi qu’est né « La Boîte à BD Le Comic Book », un collectif distribué parallèlement aux activités du FCBD. Remis gracieusement lors de 1er samedi de mai – renommé, pour l’occasion, Samedi de la BD gratuite – le numéro peut également être acheté au coût d’un dollar une fois l’événement terminé.

L’affiche du Samedi de la BD gratuite organisé par la librairie La Boîte à BD
DR.

Pour cette 3e édition, le comic de La Boîte à BD fera 52 pages. L’ouvrage, imprimé en noir et blanc, contiendra des œuvres en français mais aussi en anglais. Parmi les auteurs ayant contribué à ce collectif, notons la participation de Stéphanie Leduc, Patrick Boutin-Gagné, Yann Brouillette, Patrick Hénaff, Jean-Dominic Leduc et Fanie Grégoire, pour ne nommer que ceux-là. Jean Marquis, qui est très optimiste, espère d’ailleurs être en mesure d’offrir trois numéros distincts l’an prochain, et peut-être même cinq en 2016.

Ce samedi, huit librairies prendront part à l’aventure que leur propose M. Marquis. Outre La Boîte à BD de Laval, l’ouvrage sera également disponible à Trois-Rivières (Zone 51), Longueil (Comics Rive Sud), Québec (Librairie Première Issue), Mont-Joli (Librairie L’Hibou-Coup), Chicoutimi (Librairie Les Bouquinistes), Saint-Lambert (Librairie Le Fureteur), de même que dans l’Hexagone (librairie Comics Zone de Lyon).

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Pour connaître la sélection de comics de 2014, ou encore trouver un libraire participant, consulter le site officiel du Free Comic Book Day (en anglais seulement)

Pour en savoir davantage sur le Samedi de la BD gratuite, consulter la page Facebok de la librairie La Boîte à BD

  Un commentaire ?