« La Légende de Cassidy : 100 tueurs dans la plaine » de Roger Martin et Asaf Hanuka - EP Editions.

30 novembre 2003 0 commentaire
  • Avec sa série de flash-backs entre l'Amérique du Maccarthysme et celle des fondateurs à la fin du 19ème, {La Légende de Cassidy} revient aux fondations de l'état le plus puissant du monde. Un pays dur, violent, où les premiers arrivés exercent leur racisme sur les nouveaux arrivants en faisant parler la corde et le colt.

Entre l’Amérique du Western et celle de la Guerre Froide, il y a celle de la Guerre d’Espagne, dont John Reed fut la figure de proue. Un combat gauchiste que la deuxième guerre mondiale et l’après-guerre anticommuniste ont effacé des mémoires. La Légende de Cassidy entreprend de la restituer à travers un cycle de trois fois trois albums.

Le dessinateur israélien Asaf Hanuka qui apprit le dessin à l’école Emile Cohl de Lyon, est déjà l’auteur de deux ouvrages marquants : La Journée de la Terre (EP éditeur), sur un scénario d’Etgar Keret, le wonder boy de la nouvelle littérature israélienne et le très délicat Carton Jaune (chez le même éditeur), sur un scénario de Daeninckx, racontant l’itinéraire d’un jeune footballeur juif sous le régime de Vichy. Roger Martin, le scénariste d’AmériKKKa continue à retourner le fer dans les fondements de la plus puissante démocratie du monde. Une occasion pour découvrir sous un jour nouveau le pays de Georges W. Bush.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?