La Légende de Darkseid - Par John Ostrander, Len Wein & John Byrne (Trad. Patrick Marcel) - Urban Comics

21 novembre 2014 0 commentaire
  • Darkseid, le néo-dieu régnant d'une main froide comme la pierre sur la planète Apokolips, ne supporte plus l'arrogance des héros de la Terre, élevés au rang de dieux par ses habitants. Désireux de remettre les choses à leur place et de rester seul au firmament des légendes, le sombre tyran lance une campagne visant à détruire leur image et à attiser la haine de la population à leur encontre !

Les super-vilains ont le vent en poupe en ce moment ! Alors que sort en librairie l’événement Forever Evil, la collection « DC Nemesis » d’Urban Comics, qui propose des récits dédiés aux super-vilains de l’univers DC Comics, se poursuit sur un rythme soutenu : en effet rares sont les mois sans une nouvelle publication !

Celle qui nous intéresse aujourd’hui se trouve consacrée à l’immense et imposant Darkseid, certainement le plus redoutable et puissant adversaire des héros de la Terre. Créé par le tout aussi immense et légendaire Jack Kirby en 1970, dans le cadre de la méta-série du Quatrième Monde, Darkseid s’est rapidement imposé comme la figure ultime du mal de DC Comics. Sa présence et son aura ont marqué durablement les lecteurs pour en faire la menace incontournable de tout récit à dimension cosmique, ou à connotation apocalyptique.

La Légende de Darkseid - Par John Ostrander, Len Wein & John Byrne (Trad. Patrick Marcel) - Urban Comics
Des icônes à briser !
DC Comics / Urban Comics

Cependant, le récit publié dans cet album ne constitue pas seulement une « excuse » pour retrouver le tyran d’Apokolips dans une nouvelle empoignade avec les héros de la Terre. C’est également l’occasion pour le lecteur français de découvrir un crossover lui-aussi légendaire.

En effet, en dépit d’une publication au sein du label de « DC Nemesis » qui peut brouiller les pistes, voire faire passer inaperçue sa publication, Urban Comics nous propose ni plus ni moins que Legends de John Ostrander, Len Wein et John Byrne ! Auquel il a été ajouté en guise d’introduction, pour obtenir un album « Darkseid », certains back-up [1] de la série Jack Kirby’s Fourth World, qui narrent une jeunesse de Darkseid, écrite et dessinée par John Byrne [2]. Une publication donc à l’intérêt redoublé.

Qu’est-ce que Legends ?

Nous sommes en 1985, au moment de la publication de Crisis on Infinite Earths, le crossover mythique de Marv Wolfman et George Pérez, une sorte de remise à plat de l’univers qui ébranle l’univers DC Comics en laissant un nombre conséquent de super-héros plus ou moins connus sur le carreau. L’éditeur pense déjà à préparer la suite et à lancer après la fin de cet immense crossover un autre, dans le but de promouvoir les nouvelles publications qui allaient naître à la suite de cette « fin des mondes ».

C’est Mike Gold, alors fraîchement engagé, qui se trouve chargé de les mettre en place. Puisque Crisis on Infinite Earths met en scène la fin d’un univers de légende qui a bercé son enfance, il décide de prendre le motif de la « légende » comme sujet de cette « suite ». Il recrute John Ostrander pour en écrire le scénario, Len Wein pour s’occuper des dialogues et enfin John Byrne pour en assurer le dessin.

Legends est lancé en août 1986, quelques mois après le dénouement de Crisis on Infinite Earths. Il se présente sous la forme d’une mini-série de six épisodes, dont le récit va se déployer dans d’autres séries. En dehors de la série amirale, ce sont en tout vingt-deux comics qui vont accueillir les événements du crossover. Le focus est accordé plus particulièrement à des personnages secondaires, dans le but de les promouvoir.

Billy, alias Captain Marvel, premier héros brisé par Darkseid !
DC Comics / Urban Comics

On y retrouve évidemment Batman et Superman, mais le reste du casting se veut « frais » : Capitain Marvel, Firestorm, Blue Beetle, Cosmic Boy, Guy Gardner, Black Canary, Changelin ou encore Wally West qui reprend le costume de Flash. Wonder Woman est absente et n’apparaît que rapidement lors du dénouement car son personnage se trouve au même moment en train d’être entièrement repensé (comme nous l’avions évoqué dans une précédente chronique), et son équipe créatrice ne désire pas encore la faire participer à un grand événement.

Notons aussi que le crossover a servi à relancer le Suicide Squad, une équipe de super-vilains travaillant pour le gouvernement [3], ainsi qu’une nouvelle version de la Justice League : la Justice League International, qui va intégrer la plupart des héros mis en scène dans le crossover. Il s’agit là d’une époque un peu spéciale, et expérimentale, où des personnages comme Blue Beetle ou Buster Gold étaient placés sous les projecteurs, et où on trouvait à la direction de la ligue l’homme d’affaire Maxwell Lord. Le premier tome d’Infinite Crisis rend d’ailleurs hommage à cette période très particulière et marquante.

Les commentaires de Darkseid et de Phantom Stranger rythment le récit.
DC Comics / Urban Comics

Legends est donc conçu avant tout comme un outil de promotion de personnages ou de titres, lancés après le choc causé par le reboot de l’univers de DC Comics. C’est d’ailleurs ce qui constitue sa force, comme sa faiblesse, et donc le « défaut » de cette édition d’Urban Comics qui risque de laisser le lecteur en partie sur sa faim.

Le récit débute lorsque Darkseid décide de donner une bonne leçon aux héros de la Terre et de détruire la confiance et l’admiration que les habitants leur portent. Pour cela, il conçoit un plan en différentes étapes dont la première victime est Captain Marvel. Puis, grâce au pouvoir d’un de ses agents, la population est manipulée et se met à haïr les héros.

Le récit amiral proposé dans cet album,sert à poser les situations, qui ensuite sont développées dans les séries connexes. Les derniers épisodes apportent la conclusion à l’ensemble. Et c’est là qu’apparaît le problème majeur de l’album : seul l’arc narratif consacré à Superman y est proposé. Le reste s’en trouve absent, donnant au lecteur l’impression d’assister seulement à un début et une fin de banquet, sans avoir vu la couleur du plat principal !

Black Canary traitée comme une vulgaire criminelle !
DC Comics / Urban Comics

Cependant reconnaissons que l’histoire consacrée à Superman est très réussie et constitue un classique indémodable de la confrontation entre le dernier fils de Krypton et le seigneur d’Apokolips. Histoire dont l’idée principale sera reprise dans la série animée Superman des années 1990, dirigée par Bruce Timm. C’est indéniablement la « pépite » de l’album qui a certainement été choisie, outre pour ses qualités évidentes, parce qu’elle met en scène directement Darkseid.

C’est donc une publication un peu étrange que nous propose Urban Comics. D’un côté, il est fort appréciable de voir Legends enfin publié en France. Sa valeur patrimoniale est manifeste, il s’agit d’un récit précurseur d’un thème aujourd’hui classique : la confiance entre la population et ses héros.

De l’autre, on lèvera le sourcil face à un traitement et une résolution faciles, qui peuvent sembler désuets de nos jours en l’absence des séries connexes, chose clairement dommageable.

Au final, nous avons une aventure intéressante autour de l’idée de légende, ce qui n’est pas rien, la présence de héros pas forcément très connus, un arc narratif culte consacré à Superman, sans oublier une introduction revenant sur les origines de Darkseid sous la plume de l’inimitable John Byrne. Ce n’est déjà pas si mal, même si l’on aurait pu rêver davantage !

Des héros de tous horizons mais qui partagent la même stature de légende !
DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Légende de Darkseid. Par John Ostrander (scénario), Len Wein (scénario) & John Byrne (dessin). Traduction Patrick Marcel. Urban Comics, collection "DC Nemesis". Sortie le 28 novembre 2014. 256 pages. 22,50 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

La collection "DC Nemesis" d’Urban Comics, sur ActuaBD :
- Empereur Joker
- La Cible de Deadshot
- Les Tourments de Double Face
- L’Héritage de Deathstroke
- Les Patients d’Arkham
- La Saga de Ra’s Al Ghul
- La Proie de Hugo Strange
- La Balade de Lobo
- Super-Vilains Anthologie

[1Back-up : Histoire bonus de quelques pages placée en fin d’un numéro de comics.

[2Les épisodes contenus dans La Légende de Darkseid sont :
- Jack Kirby’s Fourth World [Back-up] #2-5 (février 1997 à mai 1997),
- Legends #1-6 (août 1986 à janvier 1987),
- Superman #3 (décembre 1986),
- Adventures of Superman #426 (décembre 1986),
- Action Comics #586 (décembre 1986).

[3Warner Bros. a d’ailleurs annoncé pour 2016 un film consacré au Suicide Squad !

  Un commentaire ?