La Légende du Changeling – T1 : Le Mal-Venu – Par Pierre Dubois & Fourquemin - Lombard

25 juin 2008 1 commentaire
  • Après quelques années d’absence, le spécialiste du monde du « Petit Peuple », {{Pierre Dubois}}, revient à la bande dessinée avec {La Légende du Changeling}. Il nous conte l’histoire d’un enfant des fées, échangé à la naissance avec un petit humain.


L’enfant des fées grandit au milieu des humains, dans une famille normale. Les parents se doutent que l’enfant qui leur a été rendu n’est pas leur fils, mais ferment les yeux. Plus l’enfant grandit, plus la mère a du mal à accepter la situation et se montre tour à tour extrêmement dure ou légèrement aimante avec Scrubby, l’enfant des fées.

Ce dernier sent cette tension dans la cellule familiale et préfère s’échapper dans la lande du Dartmoore. Une autre dimension s’offre rapidement à lui : il parvient à entrer en contact avec le monde parallèle dont il est issu ! Peu de temps après, la famille est obligé de rejoindre Londres. Scrubby est à la recherche d’un lieu où il pourra rentrer en contact avec le monde des fées. Il découvre qu’en ce dix-neuvième siècle finissant, un fossé social sépare les bas-fonds où vivent les manants et les quartiers des bourgeois et aristocrates…

Xavier Fourquemin, le dessinateur du diptyque Miss Endicott, a atteint une certaine maturité graphique depuis que son trait s’est assoupli. Son style semi-réaliste se différencie des autres auteurs grâce à une manière particulière et originale d’appréhender les personnages. Il nous confiait en octobre 2007 : « J’adore déformer mes personnages, même si j’ai été obligé de me restreindre par rapport à Alban ou Outlaw ».

Le scénario de Pierre Dubois est riche et original. L’auteur, qui maîtrise parfaitement son sujet, garde à chaque instant à l’esprit que cette série peut être lue par tous. Pas besoin d’avoir consulté ses encyclopédies consacrées aux elfes, aux fées et aux lutins pour pouvoir pénétrer dans cet univers extraordinairement envoûtant. Un album indispensable pour entrer en douceur dans l’univers de ce grand elficologue.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :