La Liste 66 - T2 : Missouri - Par Éric Stalner - Dargaud

9 août 2007 0
  • Séduisant thriller d'espionnage situé en pleine guerre froide, cette série s'appuie sur les 2448 miles de la route 66 pour développer son intrigue.

Depuis deux mois, Alex Poliac, espion du KGB, est en fuite avec son fils Rob. Il a trouvé refuge dans le Missouri sous une nouvelle identité. En fait, sa présence dans la petite ville de Newtown n’est pas anodine. Il cherche à prendre contact avec Holowitz, un autre agent communiste, qui pourrait bien être la prochaine victime du clown…

Mais comment fait-il ? Publier cinq albums dans la même année n’a rien d’exceptionnel pour un scénariste, mais pour un dessinateur ? Eric Stalner est boulimique : La Croix de Cazenac, Flor de Luna et deux Voyageur. L’auteur le reconnaît lui-même : "Mon grand défaut, c’est que je suis gourmand. J’aime la vie. J’ai besoin d’aller de l’avant, d’avoir plein de projets." nous confiait-il en mars dernier. Après un départ dans l’Illinois, c’est dans le Missouri que Stalner nous emmène pour ce deuxième opus de La Liste 66. Alex devient Alan Kirby, un monsieur tout-le-monde, faussement sans histoire, anonyme et transparent. Mais traqué par le FBI et par le clown, un tueur éliminant les agents communistes dormants de la fameuse liste, Alex redevient vite fugitif. Le premier volet était assez mystérieux, Missouri l’est moins. Le contexte politique de la guerre froide est mis en retrait au profit d’un plus classique road movie. L’intrigue de base étant dévoilée, Stalner privilégie ici le suspens de la chasse à l’homme. Ambigu personnage, ni méchant, ni héros, Alex survit aussi pour sauver son fils, pris malgré lui dans la tourmente d’évènements qui lui échappent. Côté dessin et couleurs, le sentiment est identique à celui du premier tome.

La prochaine destination est le Kansas, centre géographique des États-Unis et étape la plus courte sur le parcours des huit états que traverse la célèbre route 66. Éric Stalner disposera en effet de moins de 13 miles [1] pour rythmer son intrigue…

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

[1environ 20 kilomètres

  Un commentaire ?