La Maison de la BD de Blois fête ses cinq ans !

28 juillet 2020 0 commentaire
  • REPORTAGE. La Maison de la BD de Blois fête son cinquième anniversaire. Ce lieu d'exposition, de formation et de ressources lié à la bande dessinée est l'un des plus importants de France et le second, après Angoulême, à disposer d'un espace d'expositions permanent pour la bande dessinée et d'un événement récurrent attaché, le Festival bd Boum. Comment fonctionne t'il ? Avec quelles ressources? Rencontre avec ses principaux acteurs...

Le 9 février 2015, la Maison de la BD de Blois, située dans le cœur historique de la ville, ouvrait ses portes à l’initiative de son maire Marc Gricourt, afin de poursuivre à l’année les actions du Festival bd Boum et de prolonger ses effets au delà de l’événement. Dès sa création, ce projet associatif s’est démarqué par son action pédagogique et par son engagement.

En effet, cet espace de près de 600 m² offre gratuitement des expositions temporaires destinées au grand public ainsi qu’un accompagnement pédagogique pour les classes et la mise à disposition de ressources pédagogiques originales notamment pour la création, comme par exemple la formation à la BD numérique.

La Maison de la BD de Blois fête ses cinq ans !
L’espace d’exposition de la Maison de la BD de Blois a présenté près de 50 expositions en cinq ans, avec les plus grands auteurs, notamment les Grands Boum de Blois : Emmanuel Guibert, Emmanuel Lepage, Annie Goetzinger, ou Cosey...
Photo : Cédric Munsch.

Pour Bruno Genini, directeur de la Maison de la BD et du Festival bd Boum, le projet a réussi son pari de créer un outil pérenne d’expositions, d’éducation et de création. Ainsi, en accès libre et gratuit, deux expositions temporaires (thématiques, monographiques ou des travaux d’élèves) présentées avec des rotations régulières ; un pôle pédagogique qui développe des modules à la demi-journée ou à la journée (initiation à la BD, écriture de scénario, dessin de presse, dessin numérique…) adaptés aux cycles et aux âges ; enfin, grâce à son Atelier Kraft, la Maison de la BD offre un accueil en résidence pour les auteurs en provenance des quatre coins du monde comme par exemple la Taïwanaise Stellina Chen ou encore l’Argentin Micaël et met à la disposition d’auteurs professionnels ou en voie de professionnalisation, un lieu de travail adapté.

En seulement cinq ans, la Maison de la BD comptabilise quelque 80 000 visiteurs, 50 expositions, 20 résidences d’auteurs, 1200 personnes présentes aux différentes rencontres et conférences, 10 000 élèves pour les actions pédagogiques et 40 stages aux petites et grandes vacances. Un bilan plus qu’honorable qui sera encore renforcé par un programme d’agrandissement des locaux dans les mois à venir.

Découvrirez les coulisses de cette sympathique institution unique en son genre dans notre reportage.


Une réalisation de Cédric Munsch.

(par Cédric Munsch)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?