La Mystérieuse Affaire Agatha Christie

7 décembre 2019 0 commentaire
  • Quand la vie d’une romancière devient un trajet de vie et d’émancipation : une biographie dessinée de grande qualité ! Un livre à découvrir dans cette chronique, où vous pouvez écouter les deux autrices interviewées!

Nous sommes en 1926. Agatha Christie a trente-six ans. Sa mère est morte, son mari la trompe et veut divorcer, et elle disparaît, un soir de décembre. Pendant douze journées, toute la Grande Bretagne va frémir en échafaudant les hypothèses les plus sombres. Mais on la retrouve, dans un hôtel où elle s’est inscrite sous un faux nom. Et jamais personne ne saura ce que la romancière britannique a fait et vécu pendant ces deux semaines de disparition.

C’est sur ce qui pourrait n’être qu’un fait divers que s’ouvre cet album. Un album qui ne cherche nullement pourtant à éclaircir le mystère de cette disparition, mais qui la replace dans son contexte, historique certes, humain et intime surtout.

La Mystérieuse Affaire Agatha Christie

C’est bien, en effet, à une biographie que nous avons affaire ici. Une biographie dans laquelle la scénariste Chantal van den Heuvel a décidé de poser un fil conducteur : celui de l’enfance d’Agatha Christie, de ce que furent ses enfances toujours plurielles, ses rêves, ses rêveries, ses sensations, ses rencontres, ses peurs, ses attentes, ses révoltes et ses imaginaires.

Et puisqu’il s’agit du portrait d’une écrivaine parmi les plus connues de la littérature mondiale, les deux auteures de ce livre, Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin ont fait des choix narratifs importants.
D’abord, il y a la construction en tant que telle de ce récit. Ce livre est formé de trois « actes », comme au théâtre, avec chacun une sorte d’unité de temps, voire même de lieu. Et cette manière de nous raconter une histoire qui mêle réalité et imagination la rend à la fois très légère dans sa lecture, et à la fois très soucieuse de rester fidèle au personnage d’Agatha Christie.

Agatha Christie ne s’enfuit jamais. Elle s’évade… Sa passion pour l’archéologie n’est en effet qu’une manière de s’éloigner de son métier de créatrice, d’oublier cette solitude de l’écrivaine en se créant une autre solitude sous le soleil de l’Egypte.
Agatha Christie n’est pas un des personnages de ses propres romans. Elle s’ancre cependant totalement dans l’époque qui est la sienne. Dans les époques, devrions-nous dire… Parce que c’est tout autant un portrait historique qu’un portrait de femme que nous offre ce livre. Le portrait, oui, d’une époque et de ses infinies évolutions, le portrait, aussi, d’une femme qui, peu à peu, au-delà de toute ambition littéraire, se libère des conventions et des contraintes d’une société qu’elle décrit dans chacun de ses romans policiers.

Pour ce faire, il fallait que le texte, littéraire et fouillé sans jamais être lourd, de la scénariste s’accompagne d’un dessin qui bouge, qui ne se contente pas d’illustrer des mots. Et c’est bien le cas ici… On se retrouve en face d’une bd qui rappelle les films des années 40 et 50, de Capra entre autres… Avec un humour à l’anglaise omniprésent. Avec une couleur telle qu’on l’imagine, spectateur, devant ces films aux seuls contrastes de noir et de blanc. Avec, aussi, un sens aigu du mouvement, tout au long de cet album, un mouvement qui donne vie, entièrement, aux personnages qui nous sont racontés.

La force de Nina Jacqmin réside aussi dans la manière dont elle nous fait pénétrer dans le monde intime d’Agatha Christie, en travaillant, avec à la fois de l’inventivité et de la méticulosité, les décors qui émaillent les voyages et les trajets de la romancière.

Ce n’est pas une BD policière… C’est, malgré tout, une biographie, mais une biographie qui montre que l’enfance est toujours source de possibles auxquels donner vie en devenant adulte… Une biographie romanesque, parfois fleur bleue, parfois terriblement sombre, mais une biographie qui nous révèle une femme qui, au travers de ses mots et de ses engagements quotidiens, a contribué, très certainement, à modifier les habitudes d’une Grande-Bretagne trop souvent engoncée dans ses habitudes et ses routines !

(par Jacques Schraûwen)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

La Mystérieuse Affaire Agatha Christie – par Chantal van den Heuvel et Nina Jacqmin – Vents d’Ouest – 72 pages – sortie octobre 2019

  Un commentaire ?