La Panthère Noire T1 – Par Ta-Nehisi Coates & Brian Stelfreeze – Panini Comics

21 mars 2017 0 commentaire
  • L'éditeur Marvel a fait appel en 2016 à Ta-Nehisi Coates, un journaliste et écrivain engagé dans la lutte contemporaine pour les droits civiques et sociaux des Afro-Américains, afin de lancer une série centrée sur l'un des rares super-héros africains de l'univers des Comics, à savoir la Panthère Noire. Un pari réussi.

Novice dans le monde des Comics, Ta-Nehisi Coates ne l’est pas dans celui de la littérature car le journaliste est devenu ces dernières années un écrivain influent dans la société américaine grâce à son livre Une Colère noire | Une lettre à mon fils (Between the world and me) ; où il explique que les Afro-Américains continuent de nos jours d’être les victimes d’un racisme latent aux États-Unis et ce malgré les conquêtes politiques et sociales des décennies précédentes. Le choix de l’éditeur Marvel de lui confier l’écriture d’une série est donc très intéressant, ainsi il peut amener l’auteur à porter des thèmes forts auprès d’un large public car le média qu’est le Comic permet justement de s’adresser à un grand public.

Cette nouvelle série centrée sur la Panthère noire (super-héros protecteur et souverain du Wakanda, pays imaginaire d’Afrique riche et technologiquement très développé) ne s’inscrit assurément pas dans les canons classiques de son genre : loin de raconter des échauffourées entre héros et vilains, le ton est résolument tourné ici vers le thriller politique !

Ces dernières années, le Wakanda a été au centre de bien des péripéties majeures dans l’univers Marvel ; ce qui a laissé le pays et son peuple souvent meurtris par les événements. Souverain du Wakanda suite à la disparition de sa sœur, T’Challa retrouve le trône et le poids que fait peser la couronne sur sa tête. Malheureusement pour lui, les événements récents ont que trop éprouvé la population...

Sans crier gare, une révolution naît dans les périphéries du royaume ; le peuple demande à ce que le pouvoir lui soit rendu. Qui se cache derrière cette révolution ? Est-ce qu’il s’agit d’une machination ou simplement de la volonté d’un peuple de disposer de lui-même ? Une intrigue particulièrement intéressante à suivre car elle mêle une absence de manichéisme sur le sujet à des références philosophiques et politiques bienvenues. Le lecteur se retrouve ainsi à douter des actions de la Panthère noire au pouvoir, ce qui est bon signe pour donner un caractère imprévisible ici au récit.

La Panthère Noire T1 – Par Ta-Nehisi Coates & Brian Stelfreeze – Panini Comics
Mais quel sentiment, ou quelle force, a bien pu amener les habitants du Wakanda à se détourner en si grand nombre de leur souverain ?
© Marvel

La révolution ne gronde pas qu’au lointain, mais aussi dans la capitale : dans la garde royale, composée uniquement de femmes, des revendications progressistes se font entendre ! L’une des membres de la garde est condamnée à mort par la reine-mère, dirigeante par ailleurs de la garde, pour avoir tué un noble local qui violentait sans être inquiété les femmes de sa région. Une camarade de la garde désobéit alors à la reine-mère et fait évader la condamnée, qui se révèle être son amante. Toutes les deux, elles prennent les armes et sillonnent les périphéries du pays où sévissent les nobles qui abusent de leur condition pour tourmenter les femmes. Hors-la-loi pour la justice du Wakanda, les deux femmes mènent alors un combat qui se révèle moralement important, car elle viennent en aide aux femmes victimes de discriminations et de violences : comment la Panthère noire et la reine-mère vont pouvoir affirmer leur pouvoir sans paraître autoritaires et injustes dans la gestion de ce cas ?

Au delà de la qualité d’écriture indéniable de l’auteur, tant pour l’intrigue que pour l’écriture des personnages, l’album bénéficie aussi du travail ciselé de Brian Stelfreeze, qui délivre ici des planches très agréables à suivre grâce à un très joli trait.

Ce premier tome de la nouvelle série consacrée à la Panthère noire a fait naître selon nous des espoirs solides, nous attendons avec impatience un nouveau tome pour découvrir jusqu’où peut mener cette situation politico-sociale très instable dans laquelle se retrouve le Wakanda. Les amateurs de la Panthère noire devraient trouver leur compte avec cet album, ceux d’intrigues politiques aussi. Mais aussi les nouveaux lecteurs, car les thèmes universels ici présentés ne nécessitent pas réellement de maîtriser au préalable l’univers de la Panthère noire. Une bonne pioche dans le catalogue actuel de l’éditeur Panini Comics.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

La Panthère noire | Une Nation en marche. Par Ta-Nehisi Coates (scénario) et Brian Stelfreeze (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 8 février 2017. 96 pages. 13,00 euros.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

  Un commentaire ?