Albums

La Promotion - Par Victor Pellet, Futuropolis

Par Tristan MARTINE le 17 juillet 2022                      Lien  
Un jeune homme, ancien enfant placé, vit dans un immobilisme absolu qui le rassure, jusqu’à ce qu’il soit contraint de faire un choix : comment prendre des risques, se projeter dans la vie, quand on a grandi sans stabilité ?

Malgré son diplôme en architecture, Léo travaille depuis plus de 5 ans dans une station-service près de Bruxelles : ce qui devait être un petit boulot temporaire devient permanent, et, de manière générale, sa vie stagne, dans une quiétude rassurante, une stabilité médiocre mais qui permet à Léo d’éviter tous les soubresauts de la vie. On comprend vite pourquoi : Léo a perdu sa mère alors qu’il était très jeune et il a été placé : plusieurs scènes de son enfance nous font comprendre la violence dans laquelle il a baigné et sa nécessité de se construire seul.

La Promotion - Par Victor Pellet, Futuropolis

Son amoureuse, Souade, obtient une offre de poste qui les obligerait à quitter Bruxelles, briser leur routine, changer leurs habitudes. La question est simple : Léo accepte-t-il de la suivre ? Il n’est pas capable de répondre, ni positivement, ni négativement. A ce moment-là, il rencontre une famille rom, qui vit à côté de l’aire d’autoroute dans laquelle il travaille, ce qui fait remonter en lui des souvenirs de son enfance nomade et des quelques sorties sous contrôle auxquelles il avait droit pour rencontrer son père.

Pour la deuxième fois Futuropolis publie le lauréat du prix Raymond Leblanc, le prix de le plus doté d’Europe pour la publication d’un jeune auteur. Le jury, présidé par Catherine Meurisse, avait fait le choix de récompenser Victor Pellet, qui traite ce sujet avec tact et sensibilité. Lui-même a grandi avec deux frères d’accueil et on sent sa connaissance intime des difficultés liées à cette thématique. Très contemplatif, cet album trouve le ton juste pour aborder par touches successives des émotions silencieuses et pourtant très parlantes. Sobre est aussi son dessin, noir et blanc charbonneux qui fait apparaître de nombreux visages inexpressifs, voire non représentés, pour figurer l’inaction ou l’incapacité d’assumer ses émotions. Un premier album très prometteur, intelligent et plein d’humanité !

(par Tristan MARTINE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782754830072

PAR Tristan MARTINE  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD