Albums

La Saison des pluies - Par Keum Suk Gendry-Kim - Futuropolis

Par Philippe LEBAS le 27 avril 2022                      Lien  
Moins d'un an après "L'attente", Keum Suk Gendry-Kim signe chez Futuropolis un nouvel album, consacré à sa passion, assez récente, pour les chiens et à leur place dans la société coréenne. On y retrouve cette intrication entre vie personnelle et histoire nationale de la Corée, et même mondiale.

L’histoire est très simple : Yuna, 45 ans, et son mari décident d’avoir un chien, puis deux, puis trois. Ainsi résumé, ce récit pourrait sembler bien plat. En réalité, ce choix permet à l’autrice de parler non seulement de sa passion pour les chiens (respectable, mais pas forcément passionnant), mais surtout de la place que ceux-ci occupent dans la société coréenne. En effet, les coréens les aiment beaucoup, si l’on peut dire, puisque les manger y est considéré comme normal, comme dans un certain nombre de pays asiatiques d’ailleurs.
La Saison des pluies - Par Keum Suk Gendry-Kim - Futuropolis
Là réside l’intérêt de ce livre : confronter les traditions, alimentaires, ce qui constitue une nette frontière entre les différentes sociétés composant le monde. La double culture franco-coréenne de Keum Suk Gendry-Kim lui permet d’avoir une position nuancée ; entre condamnation du traitement du chien en Corée et réflexion sur ce qu’il est acceptable de faire avec les animaux de manière plus générale et à l’échelle mondiale. "Et vous les Français, vous mangez des chevaux, des lapins...", nous dit-elle dans la postface, sans parler de l’abandon de nombreux animaux lors de l’épidémie de Covid ou des vacances, ni même du traitement (bien caché) des animaux destinés à l’alimentation.

On retrouve dans cet album l’identité graphique de l’autrice, à savoir l’utilisation d’un très beau noir et blanc, au crayon ou à l’encre de Chine et une variété des planches, allant du gaufrier à la pleine page.

On notera l’astucieuse différence de traitement graphique entre les scènes du présent et celles rappelant le passé, comme en témoigne la double-page suivante.

Plus de 200 pages sur ce sujet est peut-être excessif et l’on n’est pas pris de bout en bout. On aurait aimé que l’autrice insiste plus sur les différences culturelles et creuse un peu plus le sujet, comme elle avait su le faire dans ses derniers ouvrages, et particulièrement dans L’Attente.
Reste ce beau titre, La saison des pluies, pour évoquer l’été en Corée, saison des pluies mais aussi d’abandon des chiens. [1]

(par Philippe LEBAS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782754831864

La saison des pluies - Par Keum Suk Gendry-Kim - Traduit du coréen par Loïc Gendry et Keum Suk Gendry-Kim - Futuropolis - 240 pages - couverture cartonnée - 200 x 272 mm - 26 €

[1En Corée, le livre a paru sous le titre Chiens, ce qui est certes juste, mais nettement moins poétique.

Futuropolis ✏️ Keum Suk Gendry Kim à partir de 13 ans chronique sociale Corée du Sud 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Philippe LEBAS  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD