La Team – Tome 1 – Par Wassim – Gallimard

19 février 2012 8 commentaires
  • Snoop, ses potes, l'amour, les parents, le collège et la Xbox déferlent dans ces planches sans pitié.

Snoop, Piou et Chatguy forment la Team.

Ce trio emmené par le premier nommé nous conduit aux travers des affres de la vie de la cité durant une année scolaire. Au retour des vacances d’été, nos compères se retrouvent. Au détour de dix histoires courtes, ils vont nous faire découvrir leur monde : un petit chef de sa bande, un brin mythomane pour impressionner ses potes, et la « meuf » qu’il aimerait séduire. Il est au collège et « crèche » à la cité. On suit donc sa vie de tous les jours entre le canapé, la rue et le centre commercial, et une école où se développe une certaine forme d’aboulie amoureuse permettant des scènes de séduction abrasive.

Snoop et ses potes veulent se faire passer pour des « bad boys » mais ils ne sont ni violents, ni grossiers. Ils réitèrent le comportement des grands tout en n’en voyant pas les tenants et les aboutissants. Dans cette envie de paraître, ils veulent se faire passer pour des durs. Mais attention ! Ils sont sans pitié, surtout pour le Père Noël qui ne passe pas souvent à la cité. Drôle et pertinent, l’auteur nous accroche avec les aventures de son trio.

La Team – Tome 1 – Par Wassim – Gallimard
La Team – Tome 1
Wassim – Gallimard ©

Les illustrations sont simples mais limpides, l’auteur ne recherche pas une complexité graphique qui envahirait son propos. Parfois trop simpliste, cette manière illustrative dégage néanmoins un certain charme désuet qui s’adapte bien au récit d’une génération accro aux jeux vidéo mais qui peut parfois partir en vrille.

Un premier tome plutôt agréable à la lecture ; un album qui touche délicatement un sujet sensible tout en restant juste et équilibré.

(par Vincent GAUTHIER)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
8 Messages :
  • La Team – Tome 1 – Par Wassim – Gallimard
    19 février 2012 16:51, par Izquierda

    Ca fait des ravages les trucs mal dessinés comme du Anouk Ricard. A vouloir jouer les momes qui ne savent pas dessiner ça donne de la bd débilitante.

    Répondre à ce message

    • Répondu par P. le 19 février 2012 à  19:12 :

      C’est marrant, j’étais sur qu’il y aurait un commentaire de la sorte...

      Répondre à ce message

      • Répondu par narvaal le 19 février 2012 à  23:03 :

        Pareil. Ça devient prévisible à force.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Géraud le 20 février 2012 à  07:53 :

          >Prévisible, certes, mais ô combien justifié.

          Répondre à ce message

          • Répondu par narvaal le 20 février 2012 à  11:25 :

            Non.
            Je peux comprendre qu’on trouve le dessin d’Anouk Picard enfantin, mais ici, si vous regardez bien, ce n’est vraiment pas la même chose. Il y a le parti pris animalier et peu de couleurs, mais c’est vraiment bien tout ce que les graphismes de Picard et Wassim ont en commun. Je ne crie pas au génie, hein, mais s’il est minimaliste, l’ensemble est ici plus maîtrisé et loin d’être "mal dessiné".
            Regardez mieux.

            Répondre à ce message

            • Répondu par Anouk Ricard le 20 février 2012 à  13:13 :

              Je sais que je dessine comme une merde, mais les éditeurs acceptent de m’éditer alors j’en profite, vous feriez pareil
              alors ne critiquez pas.

              Répondre à ce message

            • Répondu par narvaal le 20 février 2012 à  16:37 :

              Et je voulais dire Ricard. Disolée.

              Répondre à ce message

              • Répondu par Anouk Ricard le 20 février 2012 à  18:03 :

                Ci pas grove
                J’ai oublié de dire qu’il a fallu coucher aussi pour être éditée chez Gallimard, c’était pas facile.

                Répondre à ce message