La Tour des Miracles - Prudhomme et Davodeau, d’après Brassens - Delcourt

26 novembre 2003 0 commentaire
  • Le saviez-vous? Georges Brassens, avant d'être l'immense chanteur que l'on sait, avait écrit un roman. Les thèmes très anticonformistes de ses chansons à succès se retrouvaient déjà dans cette œuvre de jeunesse que Prudhomme et Davodeau ont pris le risque d'adapter en bande dessinée.

"Vous savez, on m’a beaucoup sollicité pour publier La Tour. Des copains l’appréciaient. Des gens qui m’aiment bien se pourléchaient à l’idée d’avoir ça un jour dans leur bibliothèque. Alors, pour avoir la paix, j’ai dit oui, comme d’habitude. Mais il faut prévenir l’amateur : c’est farci de fautes de goût, et même de fautes tout court."

On le voit à cet extrait d’entretien publié en quatrième de couverture, Brassens n’était pas chaud-chaud à l’idée de voir publier ce bouquin. La description d’une sorte de société utopique dans une tour située dans les bas quartiers de Paris, où vivent des personnages pittoresques. Très axés hédonisme, anticonformisme, je-m’en-foutisme, fantaisie et... cul. La verdeur de certaines scènes explique l’avertissement de l’auteur. Tout le monde ne va pas apprécier, parrmi ces contes surréalistes, le récit de cette énorme femme calmant les hommes en les étouffant sous son gigantesque fessard, ou celui de cette autre femme aux organes génitaux si grands que seule pouvait la satisfaire la Tour Eiffel.

Mais derrière ces personnages fleuris et de ces situations scabreuses, on perçoit dans ce conte onirique et poétique l’amour de la langue française de Georges Brassens, dont les textes ne connaissent aucune des fautes de goût qu’il semblait annoncer, son humour grivois déjà bien présent, et ses ennemis jurés qu’étaient déjà les bourgeois, les flics... et les cons.

On songe à Prévert, l’inspiration était au moins la même et les thèmes fort proches. "La Tour des Miracles" date de 1953. Merci à Prudhomme et Davodeau de nous l’avoir fait redécouvrir, cinquante ans après, par cette adaptation... qui n’a pas dû être évidente à réaliser.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?