La bande dessinée rafle la mise à Monaco qui couronne "R.G."

9 mars 2008 0
  • Le 7ème Forum International Cinéma & Littérature de Monaco a dévoilé samedi 8 mars son palmarès. Dans la catégorie "Meilleure Bande Dessinée Adaptable" (pour le cinéma comme la télévision), c’est RG, de Pierre Dragon et Frederik Peeters, qui remporte la palme.

Le jury, présidé par Enki Bilal, était composé de Midam (Kid Paddle, chez Dupuis), Thierry Berthier ( Producteur chez Toon Factory, qui a produit notamment Franky Snow), Alain Berberian (réalisateur de La Cité de la Peur, L’Enquête corse, L’Ile aux trésors... ), et Thomas Gunzig (écrivain, auteur de 10.000 litres d’Horreur pure au Diable Vauvert, illustré par Blanquet).

La bande dessinée rafle la mise à Monaco qui couronne "R.G."
Le jury BD composé (de G. à Dr.) de Midam, Alain Berberian, du président Enki Bilal, du producteur Thierry Berthier et de l’écrivain Thomas Gunzig entourent leur lauréat, Pierre Dragon (4ème à partir de la gauche), coscénariste et auteur de RG.
Photo : Arnaud Claes

Parmi les nominés, c’est donc RG de Pierre Dragon (scénario) et Frederik Peeters (scénario et dessin) (Éditions Gallimard) qui a été élu dans la catégorie "Meilleure Bande Dessinée Adaptable".

Pierre Dragon, co-scénariste de RG et Enki Bilal, président du jury.
Photo : Arnaud Claes

Pierre Dragon, authentique fonctionnaire des RG (Renseignements Généraux) livre avec cette série un récit réaliste, évidemment parfaitement documenté et qui colle aux réalités des services de renseignements d’aujourd’hui. Une vision qui nous change des clichés des séries télé américaines. Ce fonctionnaire de police toujours en activité a élaboré un scénario plus vrai que nature en collaboration avec Frederik Peeters qui assure également le dessin de cette oeuvre tout simplement magnifique. Un album qui avait déjà été récompensé par un Essentiel à Angoulême 2008. Recevant le prix, Pierre Dragon remercia d’abord son co-auteur Frederik Peeters, ainsi que ses éditeurs Joann Sfar (ce dernier le mit en relation avec Peeters) et Thierry Laroche chez Gallimard.

Deux autres prix récompensaient la bande dessinée cette année (le 9ème Art rafle 3 distinctions sur 6) :

- Persepolis de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud a reçu le Prix de la Meilleure Adaptation Littéraire de Cinéma (un prix accordé par la rédaction de Studio Magazine) pour Persepolis publié à L’Association.

- Le Prix du Meilleur Producteur d’une Adaptation Littéraire de Cinéma : Thomas Langmann pour Astérix et les Jeux olympique (ce prix est accordé pour l’adaptation littéraire qui a obtenu le meilleur box office dans l’année écoulée, et il se fait que c’est Astérix qui coiffait au poteau tous les autres ces douze derniers mois).

Michel Robichon, directeur de la rédaction de Studio Magazine, Marjane Satrapi, le scénariste de cinéma Christopher Hampton et le producteur Thomas Langmann.
Photo : Arnaud Claes

Les autres prix du Forum ont récompensé :

- Prix du Meilleur Roman Adaptable : Les vivants et les ombres, de Diane Meur

- Prix de la Meilleure Adaptation Littéraire de Télévision : Le Pendu, de Claire Devers

- Prix du Meilleur Scénariste d’Adaptation Littéraire : Christopher Hampton

Enfin, un Trophée d’Honneur a été décerné à Sir Alan Parker et à Yoshitaka Amano.

Patrick Poivre d’Arvor et Sir Alan Parker recevant son trophée d’honneur.
Photo : Arnaud Claes

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon, le président du jury BD 2008 : Enki Bilal. Photo : Arnaud Claes.

  Un commentaire ?