La dense rentrée littéraire de Dargaud

7 septembre 2020 0 commentaire
  • Des romans graphiques détonants, la suite de séries cultes, des albums pour petits et grands enfants et des événements à ne pas manquer. Dargaud revient en force pour cette rentrée littéraire avec des BD pour tous les goûts. Des héros éternels (Blake et Mortimer) aux nouveaux classiques (Les Vieux Fourneaux) à des romans graphiques en plein dans l'actualité, les parutions de la rentrée chez Dargaud séduisent.

C’est une rentrée littéraire placée sous le signe de l’amour. « Les histoires d’amour finissent mal en général  » chantaient les Rita Mitsouko mais pas toujours nous prouve Jordi Lafebre dans son premier album en solo, Malgré Tout. Après Lydie, La Mondaine et les Beaux Étés avec Zidrou, l’auteur prend son indépendance et nous offre histoire d’amour touchante, réelle et plaisante entre deux retraités, amoureux depuis l’adolescence qui se retrouvent et décident de vivre leur amour en dépit des obstacles.

La dense rentrée littéraire de Dargaud
©Dargaud

Toujours dans ce que l’on désigne aujourd’hui comme des « feel-good books », La Fuite du cerveau de Pierre-Henry Gomot (Malaterre) qui nous transporte dans un récit drôle et barré. Inspiré de faits réels, le vol du cerveau d’Albert Einstein est le fait de Thomas Stolz, médecin légiste en charge d’autopsier le génie Einstein. La folle idée du docteur Stolz va l’entrainer dans une aventure incroyable avec le défunt (et oui !) et le FBI à ses trousses.

© Dargaud

Blanc Autour de Wilfrid Lupano (Les Vieux Fourneaux) et Stéphane Fert retrace l’histoire vraie et inimaginable pour l’époque, d’une école réservée aux jeunes filles noires au XIXe siècle dans le Connecticut. Dans le contexte actuel des manifestions contre les violences racistes et la lutte féministe, cet ouvrage nous montre le parcours du combattant de ces minorités qui ont contribué à faire changer les mentalités. Le dessin rond et innocent à l’image des adolescentes contraste avec leur histoire bouleversante.

Vous les attendiez ? La suite de vos séries préférées arrivent : trois ans après, le T. 11 de Murena de Jean Dufaux et Theo est enfin disponible mais aussi le T. 13 du Scorpion de Desberg et Critone, l’avant-dernier tome d’Aristophania, le T.4 de notre croque-mort bien-aimé, Stern et plein d’autres.

Le nouvel album des "Vieux Fourneaux"
© Dargaud

Les incontournables de cette fin d’année restent, le T. 27 de Blake & Mortimer, Le Cri du Moloch, un hommage réussi de Jean Dufaux à Edgar P. Jacobs, le T. 27 également pour la série XIII, Les Vieux Fourneaux (T. 6) de Cauuet et Lupano , une nouveauté devenue indispensable ou encore le dixième tome du bijou de Joann Sfar, Le Chat du Rabbin.

Côté jeunesse, pour (re-)découvrir la bande dessinée, le tome 12 de Pico Bogue et le tome 16 de Ana Ana de Dominque Roques et Alexis Dormal sont de retour. Le petit philosophe en herbe et sa sœur pleine de ressources sont là pour vous divertir. Beaucoup se reconnaitront dans la famille Bogue, grands comme petits ! Melvina de Rachele Aragno, Waluk d’Emilio Ruiz et Ana Miralles ou Vivre ensemble de Brigitte Luciani et Eve Tharlet sont des ouvrages idéaux pour initier les enfants à des sujets importants comme l’écologie, la vie en société ou simplement pour se confronter à leurs propres pensées.

©Dargaud

Voir en ligne : Lien : Toute l’actualité Dargaud sur leur magazine en ligne

(par Klara LESSARD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?