La geste des chevaliers dragons , T14 : La première - Par Palma, Cossu, Sentenac & Ange - Soleil

21 août 2012 0 commentaire
  • Déjà le quatorzième tome de la Geste, avec une qualité qui demeure pour une histoire qu'on attendait depuis des années : qui fut la première des Chevaliers-Dragons ?

« Racontez nous l’histoire du premier Dragon... » demandent les trois apprenties à la Gardienne de la Salle des Fresques. Et la Gardienne raconte ce conte. Celui de temps préhistoriques, le récit d’une tribu qui arrive près d’une montagne magique, une montagne fertile en proies, mais où peu à peu, hommes et animaux se transforment, deviennent fous.

Que dissimule cette montagne ? Peut-être une malédiction. Ou... une Bête. Un Dragon. Ceci n’est pas l’histoire du Premier Dragon, mais de la femme qui l’a combattu. Une Chevalier Dragon, à une époque où ces mots n’existaient pas encore. La Première.

La geste des chevaliers dragons , T14 : La première - Par Palma, Cossu, Sentenac & Ange - Soleil

Ange nous en avaient parlé depuis bien des années, et voici enfin le premier tome chronologique de la Geste des Chevaliers-Dragons, celui qui revient aux origines du mythe. Et s’il a fallu attendre aussi longtemps, ce n’est certes pas pour des raisons scénaristiques, mais bien parce que le dessinateur Christophe Palma n’a pas été au bout de son album, et ce sont Brice Cossu & Alexis Sentenac qui ont repris le flambeau à partir de la planche 33.

Cela ne porte heureusement aucun préjudice au graphisme de l’album, et ce tome 14 comporte toutes les qualités qu’on attend d’un volume de la Geste : différent des autres, mais toujours basé sur le même univers, et avec quelques surprises pour alimenter l’ensemble.

Pourtant, si Ange voulaient nous plonger dans un contexte préhistorique pour démontrer que les dragons étaient présents dès l’origine des hommes, leur langage peu évolué n’est pas des plus gais à lire, et il faut avouer qu’on s’en lasse rapidement, loin d’être aussi passe-partout que celui de Rahan.

Quoiqu’il en soit, ce préquel comblera les fans de la série, et on attend avec impatience les autres tomes dévoilés dans les précédentes interviews des auteurs.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Lire nos deux dernières interviews d’Ange, les scénaristes de la Geste :
- « Sans leurs sentiments et leurs souffrances, les personnages seraient en carton-pâte. » (Janvier 2012)
- « Marie des Dragons n’a rien à voir avec la Geste » (Novembre 2009)

Ainsi qu’un article général présentant la Geste : Entre Ange et Ténèbres, Soleil continue de privilégier l’Héroïc-Fantasy

  Un commentaire ?