Newsletter ActuaBD

La guerre se rallume chez les Uderzo

  • Sylvie Uderzo a porté plainte contre x pour « abus de faiblesse » à l’encontre de ses parents, Albert (84 ans) et Ada (78 ans) Uderzo.

On pensait l’affaire réglée avec la cession par Sylvie Uderzo à Hachette des 40% de parts qui lui restaient dans le capital de la société Albert-René, détentrice des droits d’édition du petit Gaulois. Or, selon Le Parisien, la fille du dessinateur d’Astérix, Sylvie Uderzo a décidé de porter plainte contre X le 16 février dernier pour « abus de faiblesse » à l’encontre des ses parents, son père, Albert Uderzo, 84 ans, associé à René Goscinny dans la création d’Astérix, et son épouse Ada, 78 ans. Défendue par Me Thibault de Montbrial, elle aurait été entendue par la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE).

La guerre se rallume chez les Uderzo
Sylvie Uderzo

Dans une interview au même quotidien, elle constate que l’entourage de son père a changé : « Tous les plus proches amis de mon père sont morts, à commencer par René Goscinny. Petit à petit, d’autres personnes ont pris de l’importance. Son plombier, au départ chargé des travaux dans sa maison de campagne, est devenu son homme de confiance, se chargeant par exemple de l’achat d’une nouvelle maison puis de sa pharaonique décoration intérieure. Il lui a même fait acheter un Mirage III qui dort, aujourd’hui, dans un hangar ! Certains responsables des éditions Albert René, très influents auprès de lui, ont contribué à l’isoler. Jusqu’à notre notaire de famille, qui a été évincé au profit d’un autre homme de loi. C’est d’ailleurs en apprenant, dans votre journal, que ce nouveau notaire fait l’objet d’une enquête pour escroquerie que je me suis décidée à porter plainte. »

Elle le dit « entouré d’une cour de flatteurs », fragilisé par son procès avec Dargaud et par une leucémie.

« C’est une décision douloureuse, mais je veux que la justice établisse que mes parents ont été victimes d’aigrefins qui ont pillé et brisé une famille. Quand cette preuve sera faite, j’espère que mon père posera à nouveau ses yeux sur moi. Il a 84 ans, ma mère en a 78. Le temps passe. Je veux pouvoir les aimer tant qu’ils sont vivants », conclut-elle.

De son côté, Albert Uderzo récuse ces accusations et parle d’un «  harcèlement judiciaire » mené par sa fille et son gendre.

La tragédie continue pour le créateur d’Astérix qui, après avoir vendu sa maison d’édition, conjointement avec Anne Goscinny, à Hachette, a déclaré qu’il y aurait une suite d’Astérix après lui, contrairement à toutes ses déclarations précédentes.

Une équipe de repreneurs est même intervenue sur l’album-anniversaire des 50 ans d’Astérix, de calamiteuse mémoire.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photos : D. Pasamonik

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • La guerre se rallume chez les Uderzo
    30 mars 2011 09:59, par Frenchoïd

    Dans le paragraphe qui commence par « La tragédie continue », il serait opportun d’insérer un lien vers votre article « Selon le fisc français, Uderzo n’est pas un auteur de bande dessinée », afin qu’on fasse le tour de cette désolante fin de carrière pour Uderzo...

    Sinon, dans le premier paragraphe, une correction à faire : « à l’encontre de ses parents ».

    Répondre à ce message

  • La guerre se rallume chez les Uderzo
    30 mars 2011 11:34, par Norbert

    Astérix est mort de sa belle mort en 1977, depuis il est maintenu en coma artificiel avec plus ou moins de bonheur par Uderzo (je sauve l’Odyssée...) et il deviendra une marque purement commerciale après sa mort...
    C’est triste mais c’est comme ça.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Fenech le 30 mars 2011 à  14:11 :

      Norbert, je ne suis absolument pas d’accord avec toi !! d’accord Asterix est mort, mais pas depuis si longtemps ! Le grand fossé, le fils d’asterix, Asterix chez rahazade sont tous d’excellents albums. Certes, différents scénaristiquement de ce que pouvait faire Goscinny.

      On ne doit surtout pas oublier que Asterix est effectivement du au génie de Goscinny, mais également au génie de Uderzo ! Il ne faut pas oublier cette trentaine d’album au dessin parfait, aussi drôle et bien géré que le texte.

      Alors oui, Albert Uderzo a vieillit, et n’a peut être pas fait de bons choix, mais il faut arrêter de lui tomber dessus systématiquement. C’est justement des raisonnements comme le tien qui ont fragilisé cet homme !!
      Non astérix n’est pas mort avec Goscinny, comme un enfant ne meurt pas quand il perd un de ses deux parents.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Norbert le 31 mars 2011 à  02:50 :

        Désolé les amis, mais je maintiens mon avis. Et j’apprécie pour autant Uderzo qui est pour moi un très grand dessinateur que je suis depuis très longtemps (j’ai la collection complète des 10 premières années de Pilote - Mâtin quel journal ! - je sais de quoi je parle).
        Mais Uderzo n’a jamais été un bon scénariste (regardez tous les scénarios qu’il a écrits avant de rencontrer Goscinny, c’est très mauvais et personne ne s’en souvient), il adore l’anecdotique et ça donne des histoires comme la Galère sans envergure aucune, ou des scènes ridicules comme le final du Fils d’Astérix... Rahazade est cucul et le Grand Fossé d’une naïveté sans nom. Goscinny - je me répète - n’aurait jamais écrit ça, il y avait chez lui plusieurs niveaux de lecture que Uderzo a bien tenté d’imiter mais sans succès (voyez le Ciel lui Tombe sur la Tête, c’est pathétique...)
        Mais courage monsieur Uderzo, je vous aime quand même et vous dessinez très bien.

        Répondre à ce message

        • Répondu par fenech le 31 mars 2011 à  22:18 :

          Uderzo n’est pas scenariste, nous sommes d’accord. ceci dit les 4 albums suivant la mort de goscinny sont tout de même plus qu’honorables ! d’accord il privilégie l’aventure au détriment de la caricature, mais ça n’en reste pas moins de bons albums. On ne peut pas comparer à goscinny. Goscinny était un génie du scénar, et il restera inimitable !
          Uderzo a prit un autre chemin, et s’y est tenu sur 4 albums, que je continue à trouver très bien (pour moi l’Odyssée d’Astérix à même un excellent niveau).

          Par contre je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agit des meilleurs albums de la série, c’est sur.

          Quant à la rose est le glaive, pour moi il s’agit du premier faux pas. et on ne parlera pas des derniers, evidemment, mais à 80 ans, on peut l’excuser, je pense^^

          Répondre à ce message

    • Répondu par Michael le 30 mars 2011 à  16:25 :

      Pas d’accord non plus avec cette légende qui prétend qu’Astérix c’était juste Goscinny. La rose et le glaive et le grand fossé sont parmi les meilleurs Astérix et 2-3 autres d’Uderzo seul sont également très bien.
      C’est sûr qu’à partir de la galère d’Obélix, c’est une vrai catastrophe !!! Mais qui sait ce qu’il serait advenu si Goscinny était encore vivant ?
      Dans le même genre il y a une dizaine de bons Lucky Luke après 1977...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 31 mars 2011 à  13:20 :

        La rose et le glaive et le grand fossé sont parmi les meilleurs Astérix

        Non mais c’est de la provoc là, ces albums sont nullissimes !

        Répondre à ce message

  • La guerre se rallume chez les Uderzo
    30 mars 2011 22:48, par jacques langlois

    Plaintecontrix ? Un nouveau personnage de la saga ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 31 mars 2011 à  08:14 :

      Plaintecontrix existe déjà. Il est restaurateur dans Astérix gladiateur.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Mezig le 31 mars 2011 à  13:37 :

        Je mets bas le casque, fallait le retrouver !!!!
        Respects.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 31 mars 2011 à  22:20 :

          Francoispincemix sera t’il dans le prochain album ?

          Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD