La rentrée BD 2015 : un tour de France (et de Suisse) des Festivals

8 septembre 2015 2 commentaires
  • On estime à 300 le nombre de festivals de BD dans l'espace francophone, quasiment un par jour. Cette "festivalmania" n'est pas nouvelle, elle accompagne un travail de légitimation de la bande dessinée à l'œuvre depuis les années 1960. Elle est aussi une conséquence indirecte de la progression en nombre des titres produits, des auteurs et des éditeurs.
La rentrée BD 2015 : un tour de France (et de Suisse) des Festivals
La revue annuelle "Bédéphile" accompagne le festival de Lausanne

Avec un chiffre qui serait, selon les organisateurs, de 100.000 visiteurs, la Fête de la BD à Bruxelles affiche un sourire en cette rentrée. Après avoir doublé la surface de ses stands, au nombre de 80 cette année, effectué une forte ouverture à l’international et obtenu le soutien des éditions Dupuis qui ont décidé d’y loger leur festival, l’événement bruxellois a pris soin d’inscrire son événement dans la ville, un petit train circulant entre les différents lieux de BD de la capitale belge : Centre Belge de la BD, Moof, le Manneken Pis habillé en Obélix pour la circonstance, tandis qu’un guide-accompagnateur raconte les fastes de ce grand pays du 9e Art... La volonté du gouvernement bruxellois est claire : inscrire la BD dans l’ADN de la ville, et ceci dans la durée.

Si la manifestation bruxelloise a choisi des personnages populaires et rassembleurs comme les Schtroumpfs cette année ou Lucky Luke l’année dernière, les festivals de cette rentrée se montrent en revanche de plus en plus pointus, peaufinant leur propos afin de se donner une identité forte, à l’exemple des festivals de Saint-Malo, de Blois, de Bastia, d’Aix-en-Provence ou de Solliès-Ville qui sont devenus des rendez-vous incontournables. Explorons les prochaines rencontres dans un véritable tour de France (en passant par la Suisse).

À Lausanne en Suisse, BD-FIL (du 11 au 13 septembre 2015), avec Blutch et Mickey

Nous avons déjà mentionné ce festival qui fait sa mue cette année et qui a lieu à la fin de cette semaine. Il ouvre ses cimaises aussi bien à Mickey qu’à Blutch, et nous promet quelques expositions décoiffantes aux planches exceptionnelles, dans lesquelles les originaux de Floyd Gottfredson se frotteront à ceux de Cosey où de Trondheim. ActuaBD.com y sera présent, de même que le gratin de la BD, de Jean-Christophe Menu à Zep.

Il faut mentionner cette initiative originale : afin de réifier quelque peu son festival, son nouveau directeur, Dominique Radrizzani, a décidé de lancer une revue annuelle : Bédéphile, dont le N°1, un fort volume de 288 pages, fait la part belle aux invités, Blutch et Mickey, mais aussi à Pierre Strinati, l’auteur de l’article de Fiction qui, en 1961, fut à l’origine du premier club de bande dessinée en France, mais aussi Ckaude Levy-Strauss, Pratt, Mix & Remix, Alex Baladi, tandis que se dessinent les contours d’une "école romande" de BD...

Effet de Masse : le dessinateur de L’Encyclopédie est présent à Paris et à Colomiers
(c) Glénat / Masse

À Paris, Formula Bula, du 25 au 27 septembre 2015, avec Francis Masse

Que dire de Formula Bula, le festival parisien de l’Association Ferraille, qui nous enthousiasme depuis trois ans par sa programmation "couillue", à contre-courant des réflexes moutonniers des programmateurs qui cherchent toujours "l’affiche" pour attirer, sinon le badaud, au moins la lumière des médias grands publics ?

Il y a deux ans, c’était le grand dessinateur espagnol Carlos Gimenez (Paracuellos) qui menait la revue, l’année dernière, c’était Mezzo & Pirus qui faisaient l’affiche avec des invités prestigieux comme les Américains Kim Deitch ou Peter Kuper.

Cette année, lâchés par la municipalité de Saint-Ouen, les organisateurs de Formula Bula se sont réfugiés au Point Ephémère, ce lieu culturel parisien bien connu, pour mieux se répandre le long du Canal de l’Ourcq jusqu’à Pantin. Leur programme est chargé, comme ils le disent, "comme une corde à linge". C’est Francis Masse, formidable et énigmatique dessinateur qui fit les beaux jours d’(A Suivre), mais aussi Blutch, Liberatore, Willem et bien d’autres qui font le bœuf, du 25 au 27 septembre 2015. "Formula Bula est à l’image de nos bibliothèques dans lesquelles un vieux Carl Barks se frotte à un bon Blutch sous le regard amusé du Petit Robert lui-même coincé entre un DVD des frères Quay et L’Art contemporain pour les nuls…" disent les organisateurs qui ont le sens de la... Formula.

La ville aux éléphants, Chambéry, accueille Maryse et Jean-François Charles

À Chambéry (Savoie), du 2 au 4 octobre 2015, avec Maryse et Jean-François Charles

Créé en 1977, trois ans après Angoulême, Chambéry est un des plus vieux festivals de BD de France qui affichera l’année prochaine ses 40 ans bien sonnés. Des noms prestigieux sont passés dans la ville aux éléphants puisque Franquin lui-même faisait l’affiche de la première édition. Cette année, ce sont des Belges encore qui font l’affiche de l’équipe de Serge Ripoll : le couple Maryse et Jean-François Charles viendront faire partager au public leur goût pour la bande dessinée historique grand public. Ils viendront y présenter leur dernière nouveauté chez Casterman : Wars and Dreams, le repaire du mille-pattes. 60 auteurs sont attendus dont Derib, Eric Herenguel, Jean-Yves Mitton, Stéphane Roux ou Roman Surzhenko qui vient signer le dernier Thorgal. On ne peut faire plus éclectique...

À Nérac (Lot-et-Garonne), du 2 au 4 octobre 2015, autour d’Yves Chaland

Le même week-end, de l’autre côté de la France, à quelques kilomètres d’Agen, a lieu les fameuses Rencontres Chaland de Nérac dont nous vous avons déjà parlé.. Outre l’exposition Chaland traditionnelle, ce sont surtout deux figures de la nouvelle génération de la bande dessinée, David Prudhomme et Pascal Rabaté qui sont mis à l’honneur lesquels ont joint cerveaux et mains pour la réalisation de Vive la marée ! (Futuropolis). Un hommage est rendu à leur travail respectif. ActuaBD y sera présent.

Le festival de Colomiers fait la promotion des jeunes dessinateurs

À Colomiers (Toulouse), du 13 au 15 novembre 2015

Colomiers ronronnait, comme un paisible festival de province. Depuis quelques années, sa programmation s’est tournée vers la jeune génération d’auteurs et les labels d’édition alternatifs. Résultat ? Cela donne l’un des festivals incontournables de l’automne. Des expos sont faites autours de jeunes auteurs Guillaume Chauchat – « Lignes » ou Mickaël Jourdan « Silhouettes », d’œuvres peu connues : L’Agrume (Cléa Dieudonné & Ana Pez), Les Fourmis rouges (Delphine Perret), Cornélius (Ludovic Debeurme), Marwanny Corporation (Pipo Color), mais aussi de signatures respectées, bien que peu connues du grand public, comme David B. - « Portraits de mon frère et du roi du monde  » ou encore Francis Masse dans « Encore ! Masse » que l’on retrouve ici grâce à l’entremise de la Galerie Martel à Paris.

Ce tour d’horizon montre bien la vitalité de ce genre de festivals. Pourquoi perdurent-ils ? Parce que face à la multiplications des nouveautés (près de 5.000 chaque année, comme on sait) dont la présence en librairie reste relativement précaire, mais aussi face à la multiplication des auteurs et des éditeurs, ce genre de rencontres permet d’atteindre directement le public-cible sans passer par les circuits commerciaux classiques. Une façon pour l’éditeur d’opérer des (parfois salutaires) ventes directes, source de marge. Mais aussi aux auteurs de se faire connaître, par le librairie local, par les bibliothécaires du coin et enfin par le public avec lequel on se trouve en prise directe, sans aucun filtre. Une rencontre toujours productive.

Le Comic Con de Paris s’apprête à frapper un grand coup

À Paris, le Comic Con

On terminera en disant que cette vogue des festivals n’est pas le propre que de la France. En Allemagne et dans les territoires de langue allemande aussi, les festivals se multiplient : à Dortmund, à Stuttgart, à Vienne ! La revue Comixene titre même "Die Neue Comic-Con-Manie" ("la nouvelle festival-mania").

En réalité, il s’agit bien d’une offensive européenne de l’organisateur de salons Reed qui, sur le modèle de San Diego, clone ses festivals dans l’espace germanophone. Et au-delà, notamment en France puisque le Comic-Con Paris, qui aura lieu du 23 au 25 octobre 2015 est également sous la houlette de Reed Pop. Profitant de l’actualité Star Wars, les organisateurs ne se limitent pas à cette seule licence et veulent frapper un grand coup en invitant la légende du comics, Frank Miller, créateur de Sin City, et du mythique épisode de Batman, Dark Knight, mais aussi le réalisateur de L’Incroyable Hulk, Louis Leterrier, ainsi que Joan Sfar (Le Chat du Rabbin).

Mais nous aurons l’occasion d’y revenir, de même que sur les festivals Quai des Bulles de Saint-Malo (octobre) et sur le Festival de Blois (novembre).

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- 11e BD-FIL de Lausanne, du 11 au 13 septembre 2015.
Le détail des expositions, la liste des auteurs présents et le programme définitif complet sont disponibles sur LE SITE DE BD-FIL.

- FORMULA BULA #3, BD & plus si affinités…, du 25 au 27 septembre 2015
Paris : Point Ephémère, canal de l’Ourcq, Pantin
Toutes les infos SUR LE SITE DE FERRAILLE

- 39e FESTIVAL BD de CHAMBERY SAVOIE, du 2 au 4 octobre 2015
Toutes les infos sur LE SITE DU FESTIVAL

- LES 8e RENCONTRES CHALAND 2015, les 3 et 4 Octobre 2015 à Nérac (47600) - Expositions du 3 octobre au 8 novembre 2015
Toutes les infos sur le site des RENCONTRES pour plus d’infos.

- COMIC CON PARIS, du 23 octobre 2015 au 25 octobre 2015
Grande Halle de la Villette - Paris - Toutes les infos sur LE SITE DE COMIC CON PARIS

- 29e FESTIVAL BD DE COLOMIERS (Toulouse), du 13 au 15 novembre 2015.
Toutes les infos sur LE SITE DU FESTIVAL pour plus d’infos.

 
Participez à la discussion
2 Messages :