Lacrima Christi, T. 1 : L’Alchimiste - Par Didier Convard & Denis Falque - Glénat

11 novembre 2015 0
  • L'équipe du "Triangle Secret" s'est réduite à deux auteurs (sans oublier Juillard à la couverture) afin de relancer une nouvelle saison des complots dans la sphère vaticane : un thriller d'une rare efficacité !

Comme cela a été détaillé dans la saison précédente (Les Gardiens du Sang), Jean Nomane est le Rectificateur, un agent d’élite au service du Triumvirat. Ces derniers l’envoie en mission à Pyongyang, en Corée du Nord. En effet, le despote mégalomane a fait construire dans le plus grand des secrets un laboratoire capable de synthétiser le "Lacrima Christi".

Sous le poétique nom de « Larmes du Christ » se cache en réalité la souche de la plus effroyable peste que l’humanité ait jamais connue. Elle avait été élaborée au XIIe siècle par un célèbre alchimiste à la demande du Pape Clément III afin d’exterminer les Sarrasins. Mais en chemin vers St-Jean-d’Acre, le bateau qui transportait le Lacrima Christi avait sombré corps et biens. C’est le Gardien du Sang Bencivenni qui l’a découvert des siècles plus tard au large d’Haïfa. Et celui-ci n’a pas hésité à trahir ses commanditaires pour vendre cette arme terrible au plus offrant...

Lacrima Christi, T. 1 : L'Alchimiste - Par Didier Convard & Denis Falque - Glénat
Lacrima Christi, T1 : L’Alchimiste - Par Didier Convard & Denis Falque - Glénat

Débuté comme un thriller ésotérique, Le Triangle secret a connu différentes déclinaisons pour se séparer en deux grandes tendances : des aventures plus historiques (et parfois un peu fantastiques) dans Hertz, et un thriller basé sur des égarements scientifiques dans Les Gardiens de Sang. Cette nouvelle mini-série (ou saison) de Lacrima Christi vient prolonger cette dernière, en réunissant les précédents ennemis sous une bannière commune, comme l’explique Didier Convard :

"Dans la continuité des Gardiens du Sang, le thème de la science dévoyée est le socle de cette histoire. En l’occurrence, nous faisons face, cette fois, à une guerre bactériologique en gestation. Le bacille d’une peste médiévale a été réveillé par une puissance terroriste et devient une arme imparable capable d’anéantir la majeure population de la Terre. Pour combattre ce Mal intégral, pour vaincre ce nouveau « diable », les forces qui s’opposaient jusque-là sont obligées de s’unir. Désormais, peu importe la couleur politique ou l’appartenance religieuse… Le diable est revenu parmi les hommes ; il doit être éliminé !"

Lacrima Christi, T1 : L’Alchimiste - Par Didier Convard & Denis Falque - Glénat

Ses personnages étant solidement plantés, le scénariste émérite tisse déjà un solide scénario pour ce premier tome. On prend autant de plaisir de voir les anciens adversaires être obligés de composer ensemble (tout en gardant une arme dans le dos), que de suivre cette horrible machination d’apparence très authentique dans le climat terroriste de ces dernières années. Le rythme haletant va de pair avec cette crédibilité du scénario. Même si l’équipe de (super-) héros est parfois légèrement caricaturale, il faut bien leurs extraordinaires capacités pour tenter de contrer une telle menace.

Collaborant aux séries multi-dessinateurs du Triangle secret depuis plus de quinze ans, Denis Falque a vu sa part d’époque contemporaine s’étendre progressivement, jusqu’à en devenir le seul dessinateur depuis le tome 3 des Gardiens du Sang.

Lacrima Christi, T1 : L’Alchimiste - Par Didier Convard & Denis Falque - Glénat

Il gagne encore en autonomie en dessinant le flashback historique du premier album de Lacrima Christi, un travail précédemment confié à un autre dessinateur. Afin de bien faire la nuance entre les époques, ses planches sont en couleurs directes ; un travail soigné, mais qui aurait pu être amélioré par un encrage plus appuyé.

Il faut aussi noter l’amélioration du travail sur la lumière sur les planches contemporaines. Le mérite en vient certainement à la nouvelle coloriste Angélique Césano, ce qui permet de porter le rendu final des planches de Denis Falque à un niveau rarement atteint.

Une planche en couleurs directes de Denis Falque
Lacrima Christi, T1 : L’Alchimiste - Par Didier Convart & Denis Falque - Glénat

Très efficace et prenant, la forme de cette nouvelle série du Triangle secret s’allie au fond pour proposer un divertissement de qualité. Les amateurs de thrillers sont servis !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Lire aussi sur ActuaBD l’interview de Didier Convard : "La franc-maçonnerie n’est pas un ordre secret, c’est un ordre discret." ou à la FNAC

Concernant le Triangle Secret :
- Lire les chroniques des Gardiens du Sang : tomes 1 et 2
- Lire les chroniques d’INRI : tomes 1, 2, et 3,
- Lire les chroniques de Hertz : tomes 1, 3, 4 et 5
- Parcourir les interviews de Didier Convard "Le Triangle secret n’aurait jamais dû paraître en BD.", et de Denis Falque "La facilité n’est pas toujours une bonne chose".

  Un commentaire ?