Lady S – T7 : « Une Seconde d’éternité » - Par J. Van Hamme & P. Aymond – Dupuis.

14 mai 2011 0 commentaire
  • En parfait professionnel, {{[Jean Van Hamme->art11235]}}, scénariste méticuleux et prévoyant, avait laissé des pistes dans les précédents albums de {Lady S}. Elles lui servent aujourd’hui à complexifier ses nouvelles intrigues. {Une Seconde d’éternité} est un thriller particulièrement dense où Lady S est une fois de plus confrontée à son passé.

Lady S et Anton ont été arrêtés par la police française. Un énigmatique colonel officiant pour un organe de renseignement français les contraint de remplir une mission périlleuse. Notre espionne doit se faire passer pour Liouba Dobrovna, une tueuse de la mafia russe chargée de transporter une mallette de diamants à Ange Nicolini, l’un des parrains de la pègre corse. Le contenu de la mallette est en réalité la compensation financière que reçoit la mafia supprimer un homme... Lady S est chargée de découvrir l’identité de la cible. Comme de juste, des imprévus vont entraver le bon déroulement de sa mission trop précisémentt balisée…

Lady S – T7 : « Une Seconde d'éternité » - Par J. Van Hamme & P. Aymond – Dupuis.
Extrait de "Lady S" T7
(c) Aymond, Van Hamme & Dupuis

La mécanique narrative des aventures de Lady S est bien huilée. Jean Van Hamme s’inspire de l’actualité pour construire son histoire, tout en y apportant de l’épaisseur en utilisant des personnages secondaires apparus dans les précédents albums, adrénaline, scènes d’action et retournements de situation sont au rendez-vous.

Le tout est servi par le graphisme réaliste classique, clair et précis de Philippe Aymond. De quoi ravir les amateurs de thrillers ciselés et haletants.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


Lady S, sur actuabd.com, c’est :
- Les critiques des T1, T2, T3 et T4, T6.
- Une interview de Philippe Aymond (Octobre 2007)

Et aussi : "Jean Van Hamme, l’homme de l’année 2010" (Janvier 2011)

Commander le T7 de Lady S chez Amazon ou à la FNAC


Lien vers le blog de Philippe Aymond

  Un commentaire ?