Lady Spitfire T.2 : Der Henker - Par Latour & Maza - Delcourt

27 décembre 2012 3 commentaires
  • La bataille d'Angleterre, vue d'en haut. Grâce à des personnages bien campés, ce joli ballet de chasseurs au-dessus des nuages évite les clichés habituels du monde militaire.

Une femme parmi les hommes. Et française, par dessus le marché ! Au sein de la Royal Air Force, Laure détonne, et sans sa maestria dans les airs, elle aurait vite fait d’atterrir sous les huées.

Dans ce second tome, l’ennemi se reconnaît à son nez rouge. Rien de drôle chez ce Der Henker ("le bourreau"), tant il domine les combats aériens avec son Messerschmitt 109. En cet été 1940, tenir le ciel fait figure de mission vitale, car les allemands comptent sur leur armada pour lancer ensuite des troupes maritimes et terrestres à l’assaut de l’Angleterre. L’as de la luftwaffe est parvenu à abattre le chef d’escadron de Laure et tous les pilotes accusent le coup. Une seule solution : terrasser le pilote allemand, quitte à lui tendre un piège...

Lady Spitfire T.2 : Der Henker - Par Latour & Maza - Delcourt
© Guy Delcourt Productions 2012

Sous des dehors plus que classiques, avec affrontements entre soldats, luttes de pouvoir, généraux péremptoires et bravoure quotidienne, Lady Spitfire tient son pari grâce à deux atouts : la maestria du dessin de Maza (avec des couleurs de Schelle bien aidées par l’informatique) et une galerie de personnages évitant assez bien aux scènes transitoires l’écueil des lieux communs.

Pour les amateurs de combats aériens, les joutes entre Spitfire et Messerschmitt seront un vrai régal, et d’un point de vue technique, on frise le sans-faute. C’est probablement l’objectif N°1 de Latour. Et en bon amateur de Shakespeare, il a aussi soigné dialogues et caractères, nous gratifiant même d’une citation tirée d’Henri V avant le duel final ...

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

Du même scénariste : Wisher avec De Vita

Du même dessinateur : Triangle rose avec Dufranne

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Pinaillons un peu, cette version de stuka D ( voir image 3 ) est ultérieure à la bataille d’angleterre, aucun marquage sur les flancs non plus comme ce devrait.
    Il est très aisé avec les simulation PC presque ultra réaliste comme IL2 et cie etc
    de ne pas se tromper dans le dessin et de carrément se faire facilement une page de BD "toute seule" rien qu’en captures d’écran retouchés en cherchant le bon angle de vue. Alors évitons les erreurs. par ailleurs le flouté systématique des fonds me dérange quelque peu,
    mais globlement tout ceci est encourageant et l’histoire est cool.

    Répondre à ce message

  • Le dessin laisse à désirer. À la place de l’éditeur j’aurai pris Erik Arnoux (qui vient de faire Poker face chez Jungle)pour le dessiner. Avec ses 35 ans de carrière,il était autrement plus qualifié.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 29 décembre 2012 à  09:34 :

      Pourquoi pas, Arnoux est très bon sur les persos et les visages homme ou femme,
      et encore plus sur les machines, voitures surtout, entre une voiture et un zinc la différence est minime, donc votre idée est bonne.

      Répondre à ce message