Lanfeust Mag n°130 : le Top de la BD !

22 avril 2010 0 commentaire
  • Ainsi s'auto-qualifie une fois de plus le magazine. Pourtant, le premier instant d'émoi passé, on doit avouer qu'il est effectivement le premier (et seul) magazine survivant pour les ado-adultes. Et une fois de plus, quel programme !

Lanfeust Mag’ continue de jouer adroitement sur deux tableaux : présenter des nouveautés et enrichir le mensuel de valeurs sûres !

On retrouve donc des héros bien connus des lecteurs :
Lanfeust Mag n°130 : le Top de la BD ! Les Trolls de Troy qui prolongent dans leur treizième aventure, la Guerre des Gloutons, leur programme d’éducation forcé. Trolls mouillés et amnésiques au programme !
- Le retour de Slhoka après six années d’absence. Il faut dire que son dessinateur Adrien Floch n’a pas chômé sur les Naufragés d’Ythaq.
- Sinbad qui découvre enfin qui sont des parents. Et cela devient même drôle !
- Les Goblins terminent leur quatrième aventure dans un final aussi délirant qu’inattendu ! Une excellente découverte pour ceux qui seraient passés à côté du phénomène.
- Ainsi que la suite de Majipoor, d’Hana Attori et des Guerrières de Troy dont nous vous avons déjà parlé.

Ceyles remplace Floch au dessin de Slhoka

Mais le journal présente également les nouveautés de l’éditeur toulonnais :
- La jeune amnésique et déchaînée Vegas termine d’ailleurs sa quête de vengeance dans un final en tension et bruits de ferraille.
- D’un autre côté, L’expédition d’Alunÿs ne parvient toujours pas réellement à décoller. Le vieux sage également amnésique (décidément, cela devient une ficelle en vogue !), ainsi que ces assistants, semblent bien fades. Ce n’est ni drôle, ni bien dessiné. Mais l’expédition commençant réellement dans le prochain numéro, on aura l’occasion d’espérer un brusque changement de rythme.

Le journal regorge aussi des gags, tels les Petits Diables, les Geeks et le tordant Blogustin qui explique avec beaucoup d’humour pourquoi les extra-terrestres ne rentrent pas en contact avec nous.
On salue également l’arrivée d’un morbide nouveau-venu dans la classe, Bobby Zombie, qui tente de se faire de nouveaux amis dans son école, ainsi qu’Algozzino, le dessinateur d’Epictète, qui anime une bande hors-norme, dans laquelle un Étranger squatte l’appartement et la vie de son héros.

Difficile de trancher si le Lanfeust Mag est bien le top de la BD, mais soyons certains qu’ils ne ménagent pas leur effort pour y parvenir !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?