Largo Winch T.17 : Mer Noire - Par Van Hamme & Francq - Dupuis

7 janvier 2011 6 commentaires
  • Visiblement très inspiré par la crise des subprimes, Van Hamme donne à ce nouvel opus un ton à la fois très économique et farouchement polar, avec une affaire d'enlèvements des plus classiques. À part ça ? Comme dit la pilote d'avion préféré du bel héritier : "La routine, rien que la routine".

Avec le deuxième long métrage inspiré de la série sur les écrans en février, Largo Winch fait encore et toujours l’actualité en matière de BD d’aventure tous publics. Et on ne parle pas des packages DVD et Blu-Ray. Sans oublier le jeu vidéo... Et l’appartement virtuel.

Pour Largo, tout occupé à gérer les suites de la crise de 2008 pour sauver le groupe, c’est l’heure des explications : une lettre solennelle (bonne occasion pour le lecteur de réviser le cours d’économie du professeur Van Hamme), puis longue interview à l’hebdomadaire américain Newsweek.

Le calme avant la tempête, comme toujours. Un premier meurtre sous ses yeux, et voilà Largo accusé par la police locale, sous prétexte de trafic d’armes avec les russes. Et pendant ce temps-là, une blonde plus que fatale fait enlever la fille du banquier du groupe Winch, Martha Stroegl. Heureusement que le président Winch reste habillé sportswear, car bien entendu, il va tenter lui-même de résoudre ces différents petits tracas.

Malgré un scénario on ne peut plus classique, les auteurs prennent un petit risque en plaçant beaucoup de texte en début d’album : la longue lettre de Largo, puis trois pages de vraie-fausse interview (dont la facture n’est d’ailleurs pas très réussie...). Une fois ce démarrage inédit mis en place, l’intrigue suit les traces des 16 autres tomes, avec un subtil cocktail de courses-poursuites, de retrouvailles non désirées, de Simon-l’éternel-super-copain-rigolo-et-débrouillard, et autres charmantes créatures et flics énervés.

Et pour couronner le tout, une fin en suspens qui lance déjà le prochain volume. Vous en voulez encore ? Devinez qui se cache derrière l’avocat de Largo ? Un visage pas si connu du grand public mais très familier du monde de la BD : Van Hamme lui-même !

Largo Winch T.17 : Mer Noire - Par Van Hamme & Francq - Dupuis
Largo Winch par Francq Van Hamme (Jean) © Dupuis 2010

Finalement, depuis le temps que Largo Winch caracole en tête des ventes sans réel renouvellement (voir nos liens avec les librairies en ligne), on doit bien se résoudre à l’évidence : ce personnage, c’est un roc !

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

A lire également :

- l’article de Thierry Lemaire sur le phénomène Winch

chronique du tome 16

chroniques des tomes 13, 14, 15

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Malheureusement, j’ai trouvé que la crise tenait un rôle mineur dans cet album. Il aurait surement été plus intéressant de s’intéresser à la société de Winch au moment de la crise, au moment ou tout partait en vrille. Qui plus est, cela aurait été un bon moyen de donner plus de profondeur aux différents personnages de l’album (vu le nombre de conflits pouvant naitre d’une pareille situation).
    J’ai été un peu déçu par cet album, qui, si il est tout de même de bonne facture, reste tout du moins fort traditionnel.

    Pour ce qui est des deux pages de texte, j’ai juste trouvé que cela expliquait qu’il y avait eu une crise et que Winch était passé au dessus. Malheureusement, je n’ai pas trouvé que cela s’insérait vraiment dans l’album. D’un autre coté, je pense que trop s’y intéresser risquait de larguer certains lecteurs...

    Répondre à ce message

  • Eh Actua Bd , les trois rubriques occupées par Largo Winch, ça fait pas un peu beaucoup ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 7 janvier 2011 à  12:31 :

      Non. Van Hamme est pour nous "L’homme de l’année 2010", vu l’énorme progression de ses tirages en temps de crise.

      Il occupe une forte séquence médiatique au début 2011 avec une présence très médiatisée à Angoulême et un film en février, ce qui veut dire qu’il va monopoliser les feux de la rampe dans le courant de ce mois de janvier.

      Il est vraiment caractéristique de notre époque et Largo le symbolise bien, à notre sens. Il sera l’invité d’honneur d’Aubenas où une série d’expos vont lui être consacrées.

      Autant mettre tout de suite le projecteur, avant de passer à autre chose...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 7 janvier 2011 à  12:56 :

        Non. Van Hamme est pour nous "L’homme de l’année 2010"

        Justement on est en 2011 maintenant passons à autre chose, à la Bande Dessinée par exemple, ça changera de ces machines à fric vulgaires et insipides (et quand je dis Bande Dessinée je ne parle pas des machins de Joker avec des stars du porno).

        Répondre à ce message

        • Répondu par Nicolas Anspach le 7 janvier 2011 à  13:33 :

          Cher monsieur l’Anonyme…

          Lisez-vous parfois Actuabd.com de temps en temps ? Regardez les dix dernières chroniques publiées sur notre site. Vous constaterez qu’Actuabd.com s’intéresse à toute la diversité de la bande dessinée : que cela soit les livres de petites structures éditoriales (La Boîte à Bulles, l’Employé du Moi), d’éditeurs « Mainstream » (Dargaud), ou encore Ankama, Emmanuel Proust, etc. Nous interviewons aussi bien des auteurs best-sellers que d’autres qui ont un tirage plus réduit, voire « confidentiel ».

          Non, votre attaque est gratuite et non fondée. Comme le dit Didier Pasamonik, et relisez les articles consacrés à Jean Van Hamme, il sera bel et bien au cœur de l’actualité en ce début d’année 2011 : Largo Winch II, le film. Et des nouveautés BD : Rani, Lady S ! Et il est l’un des invités importants du festival de la BD d’Angoulême (rencontre internationale, projection en avant-première de Largo Winch II).

          Bien à vous,

          Nicolas Anspach

          Répondre à ce message

    • Répondu le 7 janvier 2011 à  16:27 :

      Je suis assez d’accord, 3 pavés sur jvh, 1 article sur une actrice porno, y a pas d’autres choses à chroniquer en ce début 2011 ??

      Répondre à ce message