Le 22e Festival de la BD francophone de Québec met Tardi à l’honneur

18 avril 2009 0 Actualité par Marianne St-Jacques
  • Le Neuvième art prend d’assaut la Vieille Capitale, à l’occasion du 22e Festival de la bande dessinée francophone de Québec. Ce festival, le plus important du genre au Canada, se déroule du 15 au 19 avril 2009, en conjonction avec le Salon international du livre de Québec.
Le 22e Festival de la BD francophone de Québec met Tardi à l'honneur
Tardi, invité d’honneur au Québec
Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Cette année, ce sont soixante auteurs qui seront présents et qui participeront aux différentes activités du festival. Parmi ceux-ci, le Festival de la BD francophone de Québec (FBDFQ) est particulièrement fier d’accueillir un invité de marque,Tardi. En effet, plusieurs évènements graviteront autour de cet artiste et de son œuvre : en plus de faire l’objet de exposition « Tardi, Putain de guerre », celui-ci sera invité à donner une « classe de maître » aux auteurs de la relève. Il participera également au concert en BD intitulé « Des lendemains qui saignent », lors duquel ses planches accompagneront la musique de Dominique Grange et du pianiste Philippe Mira.

Le FBDFQ sera également l’hôte d’une quinzaine d’autres auteurs européens, comptant ainsi quelques noms bien connus, tels que Julien Neel (Lou ! , Glénat), Achdé (Lucky Luke, Lucky Comics) ou François Boucq (Bouncer, Les Humanos). Seront également présents Joël Callède et Alain Henriet (Damoclès, Dupuis), Philippe Davèze (Terik Ryder, BD et dessin animé en ligne), Martin Desbat (Les Aventures de Mégamonsieur, Onomatopée), Laureline Mattiussi (L’île au poulailler, Treize Étrange), Mathieu Sapin (Une fantaisie du docteur ox, Gallimard), Man (Mia, Dargaud), Mikaël (La Neige, Clair de lune), Thierry Gloris, (Le Codex Angélique, Delcourt) et Jean-Pierre Verney ( historien et co-auteur de Tardi, Putain de guerre !, Casterman)

Louis-Thomas Côté, directeur général du FBDFQ, en compagnie de l’écrivain Jacques Godbout, président d’honneur du Salon international du livre de Québec (c) FBDFQ

Côté québécois, le festival offre une programmation équilibrée, composée à la fois d’auteurs phares, d’auteurs émergents et d’auteurs de la relève. Parmi ceux-ci, on compte : Line Arsenault (La vie qu’on mène, L. A. Éditions), Jimmy Beaulieu (Demi-sommeil, Colosse), Jean-François Bergeron alias Djief (Saint-Germain, Glénat) , Jean-Sébastien Bérubé et Olivier Carpentier (Contes et légendes du Québec, Glénat Québec), Paul Bordeleau (Faüne, La Pastèque), Francis Desharnais (Burquette, Les 400 coups), Simon Bossé (fanzine Mille Putois et Intestine, L’Oie de Cravan), Maryse Chouinard (Sœur, mon âme, Monet Éditeur), Karine Church et Christ Oliver (Wallaby, Éditions du Vermillon), Serge Caron (Jésus au pays des soviets, Glénat Québec), Marc Delaf et Maryse Dubuc (Les Nombrils, Dupuis), Jean-Paul Eid (Des tondeuses et des hommes, La Pastèque), Michel Falardeau (Mertownville, Paquet), Pierre Fournier et Réal Godbout (Red Ketchup, La Pastèque), Serge Gaboury (Le retour de Glik et Gluk, Les 400 coups), Philippe Girard alias PHLPPGRRD (Les Ravins, Mécanique générale), Pascal Girard (Jeunauteur, Québec Amérique), Mario Malouin et Jean-Philippe Morin (L’Astronaute, Glénat Québec), Jacques Lamontagne (Les Druides, Soleil), Kan-J (Blackwood, Soleil), Denis Rodier (L’Ordre des dragons, Soleil), Eva Rollin (Mademoiselle, Glénat Québec), Sampar (Capitaine Static, Québec Amérique), Zviane (La plus jolie fin du monde, Mécanique générale), Louis Rémillard (Voyage en zone d’exploitation, Zone convective), Michel Rabagliati (Paul, La Pastèque), Leif Tande (Danger public, La Pastèque), Pishier (Fanzine Bidon), Yvon Roy (Agaguk, Éditions Adonis), Jean-Nicolas Vallée (Par un fil, Mécanique générale), Claude Meunier (La bande à Ti-Paul, Glénat Québec), Daniel Shelton (Ben, Les 400 coups), Benoît Godbout (L’Académie des chasseurs de prime, Les 400 coups), Prouche (Electrobuzz et Bozz, Éditions cœur de pomme), Adeline Lamarre (Madragora I, Les rêveurs), Martin Balcer (Le regard des autres, Axar Productions), Louis-Philippe Bastien, Hicham Absa et Jeik Dion ( Collectif Le Front, organisme Frond Froid), et Jean-Michel Rossignol (Terik Ryder, BD et dessin animé en ligne).

Prix Bédéis Causa 2009 :

Le FBDFQ sera également l’occasion de décerner les prix Bédéis Causa, distinctions officielles du festival qui visent à récompenser l’excellence québécoise en bande dessinée. La cérémonie de remise de prix se fera sous la présidence d’honneur de Claude Meunier, humoriste (Ding et Dong), comédien et scénariste pour le théâtre (Broue) et la télévision (La Petite Vie), qui profite également du festival pour lancer son premier album de bande dessinée, La bande à Ti-Paul (Glénat Québec).

Cette année, les finalistes des prix Bédéis Causa sont : Maryse Chouinard, pour Soeur mon âme (Monet Éditeur), Francis Desharnais, pour Burquette (Les 400 coups), Yvon Roy, pour Agaguk (Éditions Adonis), Philippe Girard pour Les Ravins, (Mécanique générale), Louis Rémillard pour Voyage en zone d’exploitation (Zone convective), Delaf et Dubuc pour Les Nombrils t. 3 : Les liens de l’amitié (Dupuis), Jacques Lamontagne pour Les Druides t. 4 : La ronde des géants (Soleil), et Denis Rodier pour L’Ordre des dragons t. 1 : La lance (Soleil). Dans la catégorie du « Coup de coeur du jury pour album francophone publié à l’étranger », les finalistes sont : Spirou, Le journal d’un ingénu, d’Émile Bravo (Dupuis), Tout seul, de Chabouté (Vents d’Ouest) et Le combat ordinaire, t. 4 : Planter des clous, de Manu Larcenet (Dargaud).

Le jury de cette année se compose de Pierre Blais (journaliste à Radio-Canada), Marc de Roussan, (journaliste à CINQ-FM), Marco Duchesne (Librairie Pantoute), David Kelly (Librairies Renaud-Bray), et Patrick Marleau (Librairie et boutique L’imaginaire).

Expositions, lancements et autres activités :

L’édition 2009 du festival compte un nombre record d’expositions. Celle de Michel Rabagliati, auteur célébré de la série Paul (La Pastèque), se trouve en tête d’affiche. Cette exposition, qui accompagne le lancement du très attendu Paul à Québec, retrace le parcours créateur de cet artiste reconnu. Le FBDFQ célèbre également le cinquantième anniversaire d’Astérix et des Schtroumpfs, grâce aux expositions « Les 50 ans d’Astérix : un hommage » dans laquelle des auteurs québécois rendent hommage au petit Gaulois, et « L’Union fait la schtroumpf », présentée par la Délégation Wallonie-Bruxelles. L’exposition « Croc, c’est pas parce qu’on rit que c’est drôle », quant à elle, vient marquer le trentième anniversaire de la revue québécoise éponyme. Enfin, le festival présente également une exposition dédiée au strip, une exposition dédiée à Simon Bossé, figure de proue de la BD alternative québécoise, ainsi que l’exposition générale « le FBDFQ et ses auteurs », qui regroupe le travail des artistes (québécois et internationaux) invités.

Affiche de l’exposition "Michel Rabagliati"

Plusieurs auteurs, tels que Line Arsenault (La vie des autres t. 8 : Peut contenir des traces d’humour), Zviane (Le quart de millimètre, Grafigne.com) ou Martin Balcer (Le regard des autres, Axar Productions), profiteront également de l’événement pour lancer leurs nouvelles créations.

En plus des expositions et des lancements, la programmation du FBDFQ compte également plus d’une dizaine de tables rondes sur la bande dessinée.

Enfin, « l’OFFiciel », le volet consacré à la BD alternative et à la BD d’avant-garde, est de retour cette année. Celui-ci organisera plusieurs activités, dont un très original « brunch BD » au cours duquel les convives seront invités à découvrir « l’autre visage du 9e art » au Québec.

Le FBDFQ, plus important festival de bande dessinée francophone d’Amérique, fait la promotion de la bande dessinée au Québec depuis plus de vingt ans. Celui-ci fut crée en 1988.

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.