Comics

Le "Batober" du dessinateur de comics Chris Samnee vient de s’achever, joie !

Par Pascal AGGABI le 6 novembre 2022                      Lien  
ENCREZ SANS (OUBLIER DE ) FRAPPER. L'Inktober, vous connaissez ? Et le dessinateur Chris Samnee ou bien alors Batman ? D'autant que l'Inktober plus Samnee, plus encore Batman le héros de DC Comics, ça donne le "Batober": la version de l'Inktober, contraction pleine de "ink" de Batman et october, par le maestro de l'encre et du noir et blanc Chris Samnee. Un rendez-vous du mois d'octobre avec cet artiste à l'aura qui grandit sans cesse, de plus en plus attendu par les fans. Vous suivez ?

Oui, mais alors, l’Inktober c’est quoi ? Tout simplement un challenge graphique, créé par Jake Parker en 2009 même si ce dernier est depuis controversé, challenge qui consiste à dessiner, pour le plaisir, trente et une images originales en trente et un jours. Et ce, chaque jour du mois d’octobre. En s’inspirant d’un mot-clé.

L’Inktober c’est la fête de l’encre et du dessin !

Avec des images postées sur les réseaux sociaux et destinées à faire briller les talents de dessinateur et surtout d’encreur de chacun, professionnels ou amateurs, tentés par cette souriante mise à l’épreuve. Bien sûr, la couleur n’est pas totalement proscrite.

Le "Batober" du dessinateur de comics Chris Samnee vient de s'achever, joie !
Chris Samnee crayon en main prêt à encrer. En octobre, les fans, de plus en plus nombreux, même artistes professionnels en redemandent.
© DR.

Donc nous voilà en ce début de novembre, mois d’octobre tout juste achevé. Vous le savez peut-être, Chris Samnee est ce qu’on appelle "un artiste d’artiste", une catégorie de créateurs, stars ou pas, admirés par leurs pairs qui y trouvent sujet à inspiration ou envie de contemplation, d’où ce coup de projecteur un peu particulier.

Artiste pour artiste.

Statut d’"artiste d’artiste" parfois et dans certains cas, et pour certains créateurs, une reconnaissance bien plus active de la part des confrères que par les lecteurs eux-même. Lecteurs qui à l’annonce de cette qualité concluent parfois d’une moue dubitative par un "Ha bon !? " sans appel.

Mais heureusement et régulièrement, comme par exemple avec Franquin, Giraud, Hergé, Uderzo etc, ect, ect... (la liste est bien trop longue, vous pouvez sans doute la compléter avec vos favoris, peut-être moins connus) lecteurs et artistes se retrouvent, pour admirer un grand talent.

Un dessin pour le "Batober" 2019 et le mot-clé "build" (construire) avec sa réalisation en vidéo.
© DC Comics, Chris Samnee.

Batober 2022.

Donc Samnee s’amuse avec le "Batober" depuis 2017. Bien que très occupé actuellement par le dessin des séries Fire Power et Jonna and the Unpossible Monsters, il a trouvé le temps, en ce mois d’octobre 2022, pour faire la démonstration de son talent au service de la très stratégique gestion du noir et du blanc sur un dessin à l’encre. Il faut dire que contrairement à de nombreux autres artistes de la bande dessinée américaine, Samnee encre ses propres crayonnés. Il avoue même être un piètre crayonneur !

Le dessin de Samnee était au départ plus réaliste et un peu moins affuté.
© DC Comics, Chris Samnee.

"Batober", un défi en image avec une série de dessins assez inspirés qui gravitent, vous l’avez compris, autour de l’univers de Batman : le célèbre personnage vêtu de noir de l’éditeur américain DC Comics. Et c’est drôlement chouette, encore une fois !

Laissez-vous tenter par un bain d’encre.

Raison principale pour laquelle on vous en parle, mais aussi, qui sait, pour créer des vocations pour l’année prochaine. À vos crayons, plumes, feutres ou pinceaux : encrez donc et frappez fort ! Peu importe votre niveau de compétence. Suivez l’inspiration, inondez les réseaux sociaux d’encre bien dense car, sachez-le, le redoutable talent de Samnee se déguste, avant tout, en noir et blanc. C’est bien mieux.

Alors ouste pour une fois les effets de couleur numérique intempestifs, le trait sans âme ! Vive le dessin vivant, ici, pour cette véritable lettre d’amour de l’artiste en hommage à la chauve-souris humaine vengeur masqué de Gotham, héros favori de son enfance dont il a dessiné une aventure à 15 ans !

Toutefois.

Il est à noter que ces dessins, postés sur Instagram et Twitter par l’intermédiaires desquels les fans ont soumis à Chris Samnee la liste de mots dont il s’est inspiré pour ces hommages, sont mis en vente. Une ressource, désormais complément incontournable pour tout artiste du crayon œuvrant dans la BD, surtout entre deux contrats.

D’ailleurs Samnee s’est lancé dans l’aventure "batober" alors que son contrat d’exclusivité avec Marvel Comics avait pris fin et qu’il était en attente d’une possibilité de rebond avec de nouveaux projets à faire fructifier.

La liste de mots suggérés par les fans dont Samnee s’est inspiré pour ses dessins.
© DC Comics, Samnee.

Batober oui, Batman : non !

On rajoute enfin, preuve pour le moins éloquente que le manque de connaissance sur le sujet BD - et surtout d’à-propos- gagne du terrain au coeur de l’éditorial des éditeurs US : Samnee, fait de toute évidence pour dessiner Batman et les héros urbains -il a brillé sur Daredevil, Captain America ou Black Widow pour Marvel Comics- s’est vu refuser par DC, qui l’a pourtant régulièrement employé par ailleurs, un projet pour une grande aventure de ce veilleur masqué tapi dans l’ombre qui se passait sous la neige, toute blanche.

Un terrain de jeu clé en main pour Samnee, excellent narrateur, artiste de couverture et designer, qui compte aussi de nombreux fans que ce projet avec Batman faisaient saliver. Quel flair, vraiment.

En attendant un hypothétique sursaut des responsables éditoriaux chez DC Comics, régalez-vous avec ces 31 dessins qui dégagent une belle odeur d’encre, toute fraîche.

Inspirez un bon coup :

Mise en lumière du maître de l’ombre, qui domine largement l’adversité : gare.
© DC Comics, Chris Samnee.
Différents jeux de textures, de matières pour autant de surfaces : pierre, fumée, bois, tissus...
© DC Comics, Chris Samnee.
... Pour encore autant de différentes techniques d’encrage.
© DC Comics, Chris Samnee.
L’Inktober, c’est la fête de l’encre, pour se plonger dans ses techniques.
© DC Comics, Chris Samnee.
Une image au noir et blanc plus chahuté mais parfaitement évocratrice : Poison Ivy à la silhouette claire et tendue domine, Batman est bousculé.
© DC Comics, Chris Samnee.
Influence de l’anime, vous reconnaissez ?
© DC Comics, Chris Samnee.
Les traits en zigzag au fond, comme un éclair, électrisent la situation.
© DC Comics, Chris Samnee.
© DC Comics, Chris Samnee.
Une gestion toute stratégique du noir et du blanc.
© DC Comics, Chris Samnee.
Batman est fatigué. Une position horizontale, en contraste immédiat avec la verticalité d’Alfred suffisent à l’exprimer.
Quelques taches en noir ou en blanc sur le costume, la croix sur la bouteille d’alcool rendent le tout encore plus signifiant, en un quart de seconde. Une lumière crue complète parfaitement l’ambiance. c’est évident, la BD est avant tout du code signifiant © DC Comics, Chris Samnee.
Une silhouette réprobatrice.
© DC Comics, Chris Samnee.
Un style pictural, succession de taches de noir et de blanc, parfait pour dramatiser.
© DC Comics, Chris Samnee.
Texture et code encore, pour établir le choc sur le métal, le mouvement et visualiser les étincelles.
© DC Comics, Chris Samnee.
© DC Comics, Chris Samnee.
Effets de perspective et de dynamique bien actuels.
© DC Comics, Chris Samnee.
La barre traverse la case en diagonale : l’adversaire est déterminé et parfaitement décontracté, quelle assurance !
© DC Comics, Chris Samnee.
Samnee évolue, bien sûr.
Plus réaliste au départ avec, évidemment, une influence Alex Toth et dorénavant, comme Toth encore, un dessin de plus en plus épuré qui jette un oeil vers l’anime et Bruce Timm. Et sûrement, à l’occasion, vers les hachures façon Giorgio Cavazzano. Tous des "artistes d’artistes". © DC Comics, Chris Samnee.
Gothique Gotham. Samnee est dans ses chaussons.
© DC Comics, Chris Samnee.
Une humeur rétro complètement assumée, idéale pour créer un certain type d’ambiance.
© DC Comics, Chris Samnee.
Effet surprise et mouillé en même temps ! Les hachures plus dures sur l’aileron, son contour accidenté confirment le prédateur sans état d’âme.
© DC Comics, Chris Samnee.
Vous avez dit élégance, et glamour ? Qui est le plus sexy : Bruce/Batman ou Selina/ Catwoman ?
© DC Comics, Chris Samnee.
Un sens du design.
© DC Comics, Chris Samnee.
Ce qu’il faut de blanc, en équilibre de beaucoup de noir pour que passent ambiance, informations et dynamique.
Le rideau métallique en désordre vient opportunément compenser toute cette rigidité.© DC Comics, Chris Samnee.
Une action, rapide, en une seule case. Vous avez dit art de la BD ?
© DC Comics, Chris Samnee.
© DC Comics, Chris Samnee.
Rétro, oui, mais avec une dynamique bien actuelle.
© DC Comics, Chris Samnee.
© DC Comics, Chris Samnee.
L’épure, la composition au service de l’émotion.
© DC Comics, Chris Samnee.
Narrateur, même avec une seule case.
© DC Comics, Chris Samnee.
Un sens aigu de la composition, encore.
© DC Comics, Chris Samnee.
les voitures au premier plan sont nettes, Batman en mouvement et le décor sont légèrement "flous", pour une image très contrastée qui se lit vite, puisqu’on est dans l’action
Pas besoin de bidouillages de couleurs numériques pour contrarier l’évidence de cet effet cinétique. © DC Comics, Chris Samnee.

Voilà, c’est fini pour le "Batober" 2022 et quelques commentaires sur l’art de l’encrage et de la BD. À l’année prochaine, peut être pour vous un crayon et un pinceau à la main, rendez-vous pris.

Heu en fait non, pas tout à fait fini...

Et un dernier pour la route, plaisir supplémentaire de Samnee et ses lecteurs. Ce qui fait finalement 32 !
© DC Comics, Chris Samnee.

(par Pascal AGGABI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Pascal AGGABI  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD