Le Bourreau T. 1 : Justice divine ? - Par Gabella & Carette - Delcourt

26 juillet 2016 0
  • Toujours masqué, d'une force qui terrorise le peuple, ce bourreau-là a tout de même des états d'âme. Un minimum de psychologie dans ce corps de brute, la recette d'une série qui surfe entre les clichés.

Sans son masque professionnel, c’est un passant parisien tout à fait anonyme. Avec son attirail de bourreau, il tranche les têtes et transperce les tuniques avec une efficacité sans pareil. Mais l’exécuteur a des états d’âme. Il se souvient de son maître, celui qui l’a initié, lui a tout appris. Il gamberge également à propos de ce nouvel adversaire, accoutré comme un bouffon bondissant, qui semble, tout comme lui, doté de moyens au-delà des simples compétences physiques... Aurait-il LE don, mais en plus développé ? Tandis que les donneurs d’ordre augmentent leur pression, le bourreau ne cesse de se questionner : passé, avenir, apprenti à trouver... Et tout cela dans une grande solitude.

Le Bourreau T. 1 : Justice divine ? - Par Gabella & Carette - Delcourt
© Delcourt 2016

Si ce premier volume sort un peu du lot, c’est grâce à une voix off qui tient le personnage du début à la fin. Une ambiance intimiste s’installe, bousculée par les habituels duels à l’épée, et un fond fantastique censé prendre le lecteur par la main vers la suite.

Autre élément séduisant, les flashbacks relatant les années d’apprentissage du bourreau, qui retrouve alors une humanité forçant l’empathie. Nous voilà donc cernés par les questions existentielles en habit de férocité médiévale : justice, amitié, forces occultes... Et Dieu dans tout ça ?

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?