Le Château de Malbrouck en fête : un festival, un album et une expo Hergé !

8 juin 2019 1 commentaire
  • Haut-lieu mosellan, le château de Malbrouck est le rendez-vous des fans de bande dessinée ces 8, 9 et 10 juin. Outre les animations et traditionnelles dédicaces, une expo Hergé comblera les visiteurs.

Pour ceux qui n’auraient pas encore visité cette impressionnante construction datant du XVe siècle, le Château de Malbrouck est un monument historique du département de la Moselle, au Pays des Trois Frontières. Situé à proximité du Luxembourg et de l’Allemagne, le Château de Malbrouck s’est résolument tourné vers la bande dessinée depuis plusieurs années, comme nous l’a expliqué Jean-François Patricola, attaché culturel auprès de la Direction de la culture du Département de la Moselle :

Le Château de Malbrouck en fête : un festival, un album et une expo Hergé !
Jean-François Patricola, attaché culturel auprès de la Direction de la culture du Département de la Moselle
Photo : Charles-Louis Detournay.

« La passion mosellane pour la bande dessinée est originaire de la vingtaine de dessins que Jack Kirby a réalisée lorsqu’il participait aux combats de la Seconde Guerre mondiale, et qui ont été exhumés par des passionnés de Militaria. Kirby faisait donc partie des 130 survivants parmi les 1143 soldats qui ont traversé la Moselle [NDR : voir Les Reportages de Lefranc T9], et encore, il a failli perdre ses deux jambes. Fort de cette découverte, et étant personnellement un grand fan de bande dessinée, j’ai donc proposé à notre président du Département de la Moselle, Patrick Weiten, qu’après les films et l’art contemporain en lien avec le centre Pompidou-Metz, le château de Malbrouck puisse se consacrer à la bande dessinée. Notre premier festival BD s’est donc doté légitimement d’une exposition consacrée à Jack Kirby et qui a connu un très grand succès. Souhaitant prolonger cette réussite, nous avons donc décidé de nous investir sur le long terme dans la bande dessinée. »

Un festival de BD... et de reconstitutions historiques

Ce troisième festival de la bande dessinée qui se déroule ces 8, 9 et 10 juin est cette fois placé sous la présidence de Jean-Yves Mitton, autant reconnu pour ses supers-héros que ses personnages antiques, une pluralité qui convient donc particulièrement au site mosellan. Outre une cinquantaine d’auteurs présents pour toute la durée du festival, des animations égayent le programme des festivités. Outre les boutiques où les fans pourront dénicher quelques pièces rares, nous avons souhaité nous intéresser à l’une des particularités du festival, comme le détaillent les organisateurs :

"Des Romains aux soldats de la Première Guerre mondiale, de nombreux peuples sont représentés en bande dessinée et prendront vie le temps d’un week-end. En effet, au voyage silencieux qu’est la bande dessinée, nous avons souhaité adjoindre des personnages animés. Pour cette 3e édition, de nombreux reconstituteurs sont invités à s’installer aux abords du château. Vous y découvrirez les campements de Romains, de Celtes et de Vikings, ainsi que ceux de soldats de la Première Guerre mondiale. C’est là tout un champ historique qu’identifient des périodes précises de l’Histoire et à travers elles, des uniformes, des coutumes, des façons de s’habiller, de manger, de vivre, qui nous sont étrangères. Vous pourrez déambuler au sein de ces campements vivants et compléter ainsi votre visite sur le festival tout en y croisant des super-héros ou des stormtroopers venus de lointaines galaxies... qui vous mèneront jusqu’à leur vaisseau spatial."

Quelques acteurs du partenariat réalisé entre Moulinsart et Malbrouck (de g. à d.) : Michel Vandenbergh, Jimmy Van den Haute, Olivier Weinberg, Patrick Weiten, Anne Eyberg et Jean-François Patricola.
Photo : Charles-Louis Detournay.

L’ambition d’un département

Monsieur Patrick Weiten, le président de la Moselle, nous a expliqué pourquoi il souhaite tellement associer son département à la bande dessinée : « Le neuvième art demeure un axe fort de la culture qui nous structure. Nous ne visons donc pas que des visiteurs pour le Château de Malbrouck, nous voulons faire venir des écoles et des bibliothèques, accueillir en résidence de scénaristes et dessinateurs, ainsi que des expositions temporaires, pour éduquer notre jeunesse à la bande dessinée. Le neuvième art représente pour nous une culture, une pédagogie et une éducation, sans oublier les valeurs simples et universelles qu’elle véhicule dans notre monde envahi par les réseaux sociaux. »

« Notre ambition est vraiment de miser conséquemment sur le neuvième art détaille l’attaché culturel Jean-François Patricola. Accueil d’auteurs en résidence ; rencontre trimestrielle avec conférence, projection, et galerie éphémère dans notre auditorium ; investissement dans une bibliothèque de dix mille ouvrages ; escape game sur la thématique de la bande dessinée (La Grande Menace), etc. Pour tous ces territoires considérés comme perdus par la République, pour ses habitants qui ne peuvent prendre le TGV, nous voulons que le Château de Malbrouck devienne la maison-mère du neuvième Art dans l’Est de la France. Cela passe bien entendu par une transposition en bande dessinée : 2018 voyait paraître "les Batailles de Moselle" [NDR : Les Reportages de Lefranc T9], un des "Voyages de Jhen" vient de se consacrer exclusivement au Château de Malbrouck pour ses 600 ans, et en 2020, un "Voyage d’Alix" sera focalisé sur un autre de nos sites mosellans, à savoir l’Oppidum de Bliesbruck-Reinheim et sa découverte il y a trente ans. Nous sommes ravis de notre collaboration avec Casterman, mais nous développons également des partenariats avec d’autres éditeurs. »

Du musée Hergé au Château de Malbrouck : prêt pour le départ !
Photo : Charles-Louis Detournay.

Hergé au Château de Malbrouck

Pour ce festival bien entendu, et jusqu’au 30 novembre, le Château de Malbrouck accueille une exceptionnelle exposition consacrée à l’auteur de Tintin intitulée « Hergé, une vie, une œuvre ». Exceptionnelle car il est très rare que Moulinsart accepte de s’associer à un partenaire, exceptionnelle car l’exposition multiplie les approches : didactiques, à l’aide de reconstitutions, mais également avec des documents originaux. Une exposition qui vaut à elle seule largement le voyage jusqu’au Château de Malbrouck, et que les visiteurs du festival ne devront pas manquer.

L’exposition "Hergé, une vie, une œuvre"
Photo : DR
Patrick Weiten, ancien député et Président du Département de Moselle.
Photo : Charles-Louis Detournay.

"Nous sommes très fiers de disposer d’un événement d’une échelle planétaire, pour célébrer les 90 ans de Tintin, s’enthousiasme Patrick Weiten, le président du département. Tintin passe inévitablement dans la vie de chacun. Pour tous, par tous, et partout, le Château de Malbrouck doit devenir le siège national de la BD qui sert à l’épanouissement de tous. À partir du petit monsieur allié au grand créateur, je souhaite que tous nous aident à démontrer que le 9e art est source et ressource de culture, qui tient dans le patrimoine international. Avec cette exposition, Malbrouck rentre dans le paysage patrimonial du neuvième art."

La cour intérieure du château
Photo : DR

« 1989 était l’année de la dernière exposition en Moselle consacrée au monde d’Hergé, détaille Jean-François Patricola. Et encore, il s’agissait uniquement de reproductions. Ici, l’exposition prend une dimension internationale de 1500 m² : une dizaine de salles, des originaux et des surprises. Ces deux années de travail ont été possibles grâces à Nick Rodwell et Casterman (dont Olivier Weinberg et Jimmy Van den Haute) et Michel Vandenbergh, chez Moulinsart. Au départ de ce fantastique projet, Nick et Fanny sont tout d’abord venus incognito. Nick Rodwell s’est alors rendu compte que c’était l’écrin que nous cherchions, qu’il nous fallait, d’un côté le Château fête ses 600 ans et de l’autre, Tintin ses 90 ans. »

Photo : DR
La fusée de 6m10, protégée par les remparts du Château de Malbrouck
Photo : DR

« Outre s’adresser aux Tintinophiles, poursuit Mr Patricola, Notre volonté est également de désenclaver notre département, comme le dit notre Président Mr Weiten : « Pour ceux qui n’ont pas eu la possibilité de se rendre au Grand Palais ou de visiter le Musée Hergé. » Le visiteur pourra retrouver dans cette exposition consacrée à la vie et l’œuvre d’Hergé, tous les moments qui caractérisent et marquent les grandes étapes de sa vie : de ses premiers dessins en tant que scout aux derniers qu’il a réalisés, des photos inédites, des œuvres d’Hergé peintre, mais aussi Hergé collectionneur de peintures, ainsi par exemple que douze chromos inédits réalisés par Jacobs et qui n’ont jamais été montrés au public. Les salles sont composées d’objets, de planches originales, ainsi que de documents liés à la création du Journal Tintin, sa gestion, et sa collaboration avec Raymond Leblanc. »

« Notre exposition est trilingue (anglais, français et allemand) avec des éléments qui s’adressent à tous les âges, conclut l’attaché culturel du département. Je veux ainsi plus spécifiquement évoquer les montages en trois dimensions, qu’on peut d’ailleurs retrouver dans le catalogue d’exposition réalisé spécialement pour l’occasion. Nous présentons d’ailleurs deux fusées, en commémoration des 50 ans des premiers pas sur la Lune. La première fusée de 3,70m est reconstituée dans l’une des tours du château, au centre d’un décor lunaire, tandis que le visiteur franchit différentes étapes entrecoupées de voiles noirs pour découvrir les panneaux de présentation. Quant à elle, la seconde mesure 6,10 m et se situe dans la cour intérieure du château, près des remparts. Bref, je pense que grâce à cette exposition, nous avons fait aujourd’hui d’Hergé un Mosellan, et que Tintin est devenu l’un des emblèmes de la Moselle. »

Les drapeaux de Tintin flottent désormais sur le Château de Malbrouck
Photo : DR

Propos recueillis par Charles-Louis Detournay.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Festival BD de Moselle : les 8, 9 et 10 juin 2019, de 10 à 18h : voir le programme complet

L’expo Hergé : jusqu’au 30 novembre 2019.

Château de Malbrouck
57480 Manderen (Frence)
Tél : +33(0)3 87 35 03 87
Fax : +33(0)3 87 35 02 69

 
Participez à la discussion
1 Message :