Le Festival BD de Liège prolonge son essor

  • Déjà la 24e édition pour le Festival BD de Liège (la plus française des cités belges), et la seconde année que cette manifestation bénéficie du gros support de la Province pour s'installer quatre jours au cœur de la Cité ardente : le gros événement de ce début d'année en Belgique !

Si l’on pense rapidement à Bruxelles ou à Marcinelle (Charleroi) comme des territoires belges vivaces en matière de bande dessinée, on a pourtant tendance à parfois oublier Liège et sa région. Ce serait une grande erreur, car une bonne partie du vivier du Journal de Spirou (entre autres) y était implanté, comme Hubinon, Macherot, Jean-Michel Charlier, Greg, Piroton, Remacle, Mittéï et les autres. Sans oublier Walthéry, Batem, Denis Lapière, Didjé, Colman, Saive, Borrini, Desorgher, etc. qui officient toujours !

Il apparaît donc très légitime que la Cité ardente (le surnom belge de Liège) se dote d’événements à sa mesure en matière de bande dessinée. On a vu apparaître la première édition de L’Usine à bulles l’année dernière. Et ce nouveau rendez-vous estival n’éclipse pas celui proposé depuis près d’un quart de siècle par d’autres amoureux liégeois du neuvième art.

Un festival en constante progression

Comme beaucoup d’autres, ce festival avait commencé comme une initiative de village, ici une localité au sud de Liège. La manifestation avait déjà pris de l’ampleur en 1996 lorsque l’auteur Daniel Desorgher intégra l’organisation, entraînant dans sa foulée la participation des grands noms de la bande dessinée. La 10e édition de ce qui était devenu le « Festival International de la BD en Province de Liège » était accueillie au Centre Culturel de Seraing, espace plus adapté aux dimensions de l’événement grandissant.

En 2008, année où l’affiche fut réalisée par Frank Margerin, le festival BD a déménagé à Jemeppe-sur-Meuse, où il a eu lieu chaque année, en février, jusqu’à la proposition de collaboration du secteur d’aide à la BD de la Province de Liège/Culture en 2016. Cette rencontre permit de nouveau de diversifier le festival, de lui donner une dimension nouvelle et beaucoup plus importante. Les activités s’étoffant grâce à l’aide de la Province et de M. Philippe Brau, du programme d’aide au secteur de la BD de la Province de Liège/Culture : une nouvelle ère est lancée. Grâce à ce nouveau partenariat, la 23e édition a étoffé le programme du festival en pplein centre de la ville avec des conférences, des tables rondes, un coin lecture aux Chiroux, la présence du Bibliobus, du live painting, une exposition et bien d’autres activités.

Le Festival BD de Liège prolonge son essor
Expo "Liège - Terre de BD" 2016
Photo : DR

Un programme diversifié

Cette 24e édition, forte de sa nouvelle implantation au sein de la Cité ardente, dans les Halles des Foires de Liège, éditeurs, les bouquinistes, écoles de bande dessinée, des rencontres entre les auteurs jeunes et chevronnés, ainsi que diverses attractions traditionnelles des festivals, dont une belle exposition opportunément intitulée « Liège, Terre de BD ».

Après les quatorze auteurs présentés en 2016 dont les visiteurs peuvent redécouvrir les travaux dans une « box cinéma », douze autres auteurs liégeois sont mis à l’honneur. Outre une traditionnelle exposition de planches accompagnée de cartels explicatifs, l’exposition comprend des capsules vidéos réalisées dans leurs ateliers : Hermann, Laudec, Jean-Claude Servais, Magda, Marco Venanzi, Stibane, Michel Pierret, Martin Jamar, Jean-Luc Delvaux, Didgé, Bruno Gazzoti et Bruno Di Sano sont ainsi filmés. Un hommage tout particulier est adressé à René Hausman, disparu ce 28 avril 2016.

Le festival met également à l’honneur Arthur Piroton (Jess Long, Les Krostons, Michel et Thierry), grâce à une exposition de 50 m² retraçant l’œuvre de ce grand nom de la BD belge, disparu en 1996, mais redécouvert et republié aujourd’hui. De plus, une « bibliothèque BD polar » permet de mettre en évidence son travail avec d’autres séries du genre, une initiative bien légitime dans la ville natale de Geroges Simenon.

Cette édition est aussi le théâtre de plusieurs types d’animations :

- Les Urban sketchers : présentation d’un travail d’un groupe de Usk qui a « croqué » divers lieux de la ville de Liège. Exposition de dessins originaux, rencontre avec les artistes et sortie d’une édition en lien avec ce travail.

- ce vendredi à 14 h, une table ronde sur le thème de « L’héritage de la BD belge » invite Georges Van Linthout, Jean-Luc Cornette, l’éditeur Pierre Paquet, André Taymans, Marco Venanzi, l’éditeur et libraire Reynold Leclercq (Casterman), le scénariste Benjamin Fischer et d’autres intervenants afin de définir les influences et l’avenir du médium en Belgique.

- Une démonstration de l’impression en sérigraphie par Claire Beaino sur un dessin de François Walthéry.

- Sans oublier 65 auteurs en dédicace (voir le programme complet).

Un prix orienté vers l’avenir

Le festival a beau approcher le quart de siècle et mettre en avant des auteurs qui ont fait la renommée de la BD liégeoise, il n’en est pas moins tourné vers le futur, en récompensant entre autres un jeune auteur qui a participé au concours organisé chaque année depuis 2012.

Mis à part le Prix Raymond Leblanc (devenu récemment « Prix Atomium »), ce « Prix Jeune auteur » se présente comme l’un des mieux dotés de la BD franco-belge. Il permet à un(e) jeune auteur(e) de réaliser son premier album, lequel sera édité à trois mille exemplaires et diffusé commercialement. L’auteur sera d’ailleurs rémunéré pour ce travail, à concurrence de 15.000 €.

Avec quatre jours de festival et un programme qui s’enrichit d’année en année, le Festival international de la BD de Liège prouve qu’il n’a pas terminé de grandir et de prendre une part de plus en plus importante dans le paysage belge.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

24e Festival international de la BD de Liège, du 9 au 12 février 2017, Halles des Foires de Liège (Halle 5), Quai de Wallonie, 4000 Liège.

Infos pratiques :
- Horaire : jeudi, samedi et dimanche 11h > 19h
- Nocturne le vendredi 11h > 20h

Prix d’entrée du salon :
- Entrée privilège à 4€ (valeur 7€)
- Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans
- Entrée gratuite pour les dames le jeudi 9 février

Plus d’informations sur le site du Festival BD de Liège.