Le Festival Formula Bula 2016 essaime dans Paris

9 septembre 2016 0 commentaire
  • Après avoir pérégriné dans différents endroits, le festival de bande dessinée Formula Bula créé par l'équipe de Ferraille reprend du service le temps de deux week-ends du 30 septembre au 2 octobre et du 8 au 9 octobre 2016.

"Bande dessinée et plus si affinités...", quelle belle formule pour désigner une programmation hors des sentiers battus d’une BD de plus en plus peuplée de héros bodybuildés et de clones rancis du XXe siècle.

"Prendre du plaisir et en donner…, est son mot d’ordre fait savoir le communiqué de presse. Et le plaisir se trouve partout, là où les esprits curieux savent regarder, dans les vieux illustrés comme dans les fanzines pas encore agrafés. Allongé, affalé, accoudé, debout, jour et nuit, toutes les positions sont bonnes pour profiter de Formula Bula qui, une fois de plus, rassemble de façon totalement subjective les artistes que nous aimons ! Formula Bula c’est l’équation de l’amour."

Désormais "parisienne et annualisée" depuis 2015, dédié aux "nouvelles tendances, aux esthétiques émergentes et audacieuses ainsi qu’aux œuvres en construction" mais pas fermé aux grands classiques de la BD un peu oubliés, Formula Bula revient nous décrasser l’œil et l’esprit dans douze lieux dont huit nouveaux : avec comme épicentre le point Éphémère qui accueille cette année une rétrospective de Charlie Schlingo : Charlie Schlingo Forever à l’occasion des dix ans de sa disparition, le canal de l’Ourcq, toutes les bibliothèques du Xe arrondissement à Paris et celles de Pantin, le Théâtre du fil de l’eau (Pantin) ainsi que diverses galeries et librairies parisiennes, et le Carré Saint-Lazare, près de la gare de l’Est.

Le Festival Formula Bula 2016 essaime dans Paris
Charlie Schlingo

Schlingo est l’étendard de cette programmation servie aux "esprits curieux", une formule du critique du XIXe siècle qui fut le premier à louer le dessin de presse, Champfleury.

Compagnon de route d’Hara Kiri et de Charlie, son homonyme, Schlingo, ce "monarque du lose", "avec son style à l’emporte-pièce, truffé de références aux petits formats de son enfance (Pepito de Bottaro, Popeye de Segar ou Sagendorf, pour ne citer qu’eux ...), et ses histoires oscillant entre la surenchère de débilités et le lyrisme grotesque, [...] aurait mérité bien des honneurs ! Hélas le succès public ne fut pas au rendez -vous. Peut-être est-il arrivé trop tôt, ou bien était-il trop inimitable, irrécupérable pour les suiveurs..." disent les organisateurs.

Au Point Ephémère également, une expo Fuzz et Pluck de Ted Stearn, tandis qu’Anouck Ricard expose à la Bibliothèque François Sagan. Des rencontres (Krazy Kat, Le Heavy Metal, Dav Guedin et Olivier Texier, Martes Bathori, Ted Stearn, Fabio Viscogliosi, Placid et Schrauwen, Françoise Mouly & Florence Cestac), des performances (R|R, toast au feutre d’Erwann Terrier, tatouages, une formule originale de dédicaces : les dédicroisières avec les auteurs de Topo et de Fluide Glacial, les totems de carton-pâte de Yassine et Xavier Girard, et plein d’autres choses.

Anouck Ricard

L’un des moments forts sera certainement la présence de Françoise Mouly, créatrice du magazine RAW avec Art Spiegelman, mais aussi directrice artistique du magazine culturel américain The New-Yorker depuis 1993 et créatrice du label pour la jeunesse Toon Books. Elle sera présente le samedi 1er octobre, pour un entretien avec le sublime Jean-Jacques Sempé autour du New Yorker à la Médiathèque Françoise Sagan à Paris. Le dimanche 2 octobre, au Point Éphémère, elle retrouvera Florence Cestac autour de leurs expériences éditoriales dans Raw et chezFuturopolis. Jean-Pierre Dionnet se en sera le Monsieur Loyal.

Deux week-ends parisiens bien remplis en perspective !

LES AUTEURS PRÉSENTS :

Ted Stearn (USA), Françoise Mouly (USA/France), Jean-Jacques Sempé (sous réserve), Florence Cestac, Lisa Mandel, Anouk Ricard, Marion Fayolle, Fabio Viscogliosi, Michel Pirus,Vuillemin, Willem, Winshluss, Killoffer, Hippolyte Girardot, Yan Lindingre, Stéphane Trapier, Olivier Schrauwen (BE), Benoît Delépine, Jean-Pierre Dionnet, Joko, Donatien Mary, Golo, Olivier Texier, Claire Braud, David Vandermeulen (BE), Erwann Terrier, Felder, Besseron, Sophie Guerrive, Hervé Bourhis, Dav Guedin, Pixel Vengeur, Placid, Léon Maret, Martes Bathori, Juliette Bensimon-Marchina, Camille Burger, Gérald Auclin, JokBand, Bastien Contraire, Charlie O, L’articho, Yassine de Vos, Antonin Fourneau, Xavier Girard, Jacques de Pierpont (BE), Marc Voline, Le Monte-en-l’air, Fluide Glacial, Topo, La petite Bédéthèque des Savoirs, L’Atelier 1:1, Ourcq fertile & l’Association française d’Agroforesterie... Et Charlie Schlingo forever dans le cadre d’une exposition monographique.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Formula Bula
du 30 septembre au 2 octobre et du 8 au 9 octobre 2016.
Le programme complet sur FORMULA BULA.FR

  Un commentaire ?