Le Fils de l’Ursari – Par Xavier-Laurent Petit, Cyrille Pomes & Isabelle Merlet – Rue de Sèvres

20 juin 2019 4 commentaires
  • Dans cette adaptation de son roman éponyme, Xavier-Laurent Petit nous invite à suivre l'itinéraire d'un gamin Rom fraîchement débarqué en région parisienne, dont l'intégration se fera de manière inédite.

Ciprian et ses parents vivent dans un camp insalubre, au terme d’un long périple qui les a menés de Roumanie jusqu’à cette banlieue parisienne « de l’autre côté du périph’ ». Le jeune Rom se voit contraint d’abandonner une vie assez légère avec sa famille - son père organisait auparavant des combats avec un ours apprivoisé.

Au cours du voyage, ils ont contracté une dette auprès de passeurs peu scrupuleux. Pour contribuer au remboursement de « la facture », Ciprian doit voler des portefeuilles dans les poches des usagers du métro pendant que sa sœur va mendier pour rapporter, elle aussi, de l’argent à la famille. Mais peu à peu, les mafieux font monter les enchères !

Un matin, le jeune garçon fait la connaissance d’un couple qui va lui faire découvrir les échecs sur une petite table du jardin du Luxembourg. Très vite, ses nouveaux amis découvrent qu’il est surdoué... Cette découverte va-t-elle changer le destin du jeune garçon ?

Le Fils de l'Ursari – Par Xavier-Laurent Petit, Cyrille Pomes & Isabelle Merlet – Rue de Sèvres
Les dessins de Cyrille Pomès sont mis en couleurs par Isabelle Merlet

Le scénario de cet album est tiré du roman de Xavier-Laurent Petit paru à l’École des Loisirs et primé en 2017. Le style semi-réaliste de Cyrille Pomès s’accorde parfaitement aux couleurs d’Isabelle Merlet pour créer une ambiance attrayante privilégiant les changement de tons et les éclairages flamboyants.

Cette histoire bien en phase avec l’actualité et la situation de ces immigrés que l’on peut côtoyer aux marges des grandes villes évite tout discours misérabiliste pour mettre en avant l’optimisme et une certaine poésie de cette joyeuse tribu. En suivant les tribulations de Ciprian et des siens, cette fable urbaine suggère un regard bienveillant et généreux sur ces laissés-pour-compte, bien loin des discours lénifiants et simplistes.

Une adaptation plutôt réussie de ce succès de la littérature enfantine que l’on aura plaisir à découvrir.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

© Illustrations Xavier-Laurent Petit et Cyrille Pomes – Rue de Sevres 2019

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Je précise que cette adaptation n’est pas signée Xavier-Laurent Petit, mais Cyrille Pomès. Merci de rendre à César...

    Répondre à ce message

    • Répondu le 21 juin à  17:44 :

      Cyrille Pomès, c’est e pseudonyme de César ?

      Répondre à ce message

    • Répondu par Patrice Gentilhomme le 21 juin à  18:29 :

      Vous avez raison Cyrille Pomès est bien responsable de l’adaptation et du découpage du roman, prix Sorcières 2017 publié par l’école des Loisirs en 2016 sous la signature de Xavier Laurent Petit !

      Répondre à ce message

      • Répondu par cyrille pomes le 11 juillet à  15:48 :

        Bonjour, et merci Isabelle !
        En effet j’ai assuré seul l’adaptation du livre de Xavier-Laurent Petit (découpage, mise en scène, dessin etc.).
        Administrateurs d’ActuaBD, auriez-vous la gentillesse de bien vouloir corriger le début de votre article dans ce sens ?
        Merci !

        Répondre à ce message