Le Fléau des Dieux - T6 : Exit - par Mangin & Gajic - Quadrant Solaire

14 octobre 2006 0 commentaire
  • Conclusion de la libre adaptation galactique de l'affrontement du roi Hun Attila et du général romain Flavius Aetius. Cette série a fait preuve d'une constante qualité.

Les Huns et les Romains se sont réconciliés sur les cendres de la dynastie impériale. Mais déjà un nouveau péril menace l’Orbis.
Les Dieux dirigés par Saturne sont bien décidés à détruire l’empire galactique ! Attila et Flavia Aetia seront-ils assez forts pour les empêcher de plonger l’humanité tout entière dans le chaos ?

Et de deux ! Après Universal War One, c’est au tour du Fléau des Dieux d’être la deuxième série de la collection Quadrant Solaire à se conclure. Les tomes précédents avaient apporté leur lot de révélations, ce 6ème tome, lui, privilégie un peu plus l’action. La lutte épique et spectaculaire des Dieux constitue le bouquet final de cette histoire où la folie et la soif de pouvoir et de puissance génèrent la destruction massive de planètes entières. Valérie Mangin livre une intrigue très cohérente avec des liens surprenants et intéressants avec l’Histoire. D’ailleurs, l’éditeur nous gratifie d’un complément idéal, un "cahier bonus" retraçant les différentes étapes de l’action et l’Histoire de l’Orbis galactique.

Proche par moment d’un grand spectacle hollywoodien, Le Fléau des Dieux ravit aussi par son graphisme. Avec finesse, Aleksa Gajic illustre d’une façon remarquable cette saga galactique. La couleur directe rajoute de la personnalité au trait. Les décors sont variés et travaillés et s’intègrent dans une mise en scène théâtrale digne des tragédies antiques.

La lecture de cette série est longue et minutieuse. Pourtant elle est sans soute plus accessible que Le dernier Troyen, autre chronique de l’Antiquité Galactique développée par Valérie Mangin. La scénariste planche actuellement sur une nouvelle série complémentaire Imperator, qui racontera la naissance tumultueuse de l’Orbis romain spatial et l’avènement de son premier empereur.

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?