Newsletter ActuaBD

Le Missionnaire–T2 : In nomine patris- Par Crippa et Buscaglia - Editions Bamboo

  • Très attendu, le second tome de ce polar mystique et troublant tient toutes ses promesses.

Après un premier volume qui plantait le décor de manière subtile et élégante, voici la conclusion d’une histoire singulière, originale et totalement maitrisée jusqu’à son improbable dénouement.

Montelago, petit village isolé du reste du monde, mais pas de l’italie fasciste des années 1930, voit arriver Jonah Bellato, envoyé spécial du Vatican en vue de valider une série de guérisons miraculeuses provoquées par une fillette aux étranges pouvoirs : Mariongela. Canular ou miracle ? La mission de ce prêtre qui a perdu la foi s’annonce d’autant plus difficile que peu d’habitants ne le considèrent pas vraiment comme bienvenu !

Dans cet épisode, notre investigateur, a bien du mal à éclaircir une affaire où se mêlent règlements de comptes, sorcellerie, spiritisme et enquête policière. L’étrange secret qui lie le comte Guzzanti qui règne de manière féodale sur le village a -t-il un lien avec la mort mystérieuse de Valentina, la religieuse ? Quel rapport y-a-til entre le meurtre du pauvre Alfredo tué sous les yeux de Jonah et les visions délirantes d’une fillette sur laquelle pèsent bien des questions ? Notre enquêteur a d’autant plus de mal à élucider cette étrange affaire qu’il est lui même atteint du choléra, maladie irrésistiblement liée à l’histoire du villlage et support de bien des fantasmes ! Fragilisé par la maladie et par ses propres doutes le héros de cette histoire nous apparait terriblement humain dans ses errements et ses interrogations. Lui même attend peut-être aussi un miracle , mais lequel ? Il consistera surtout à faire voler en éclat l’omerta qui plane sur le pauvre village, et qui cache des secrets terrestres et bien dérisoires !

Cet album voit la conclusion d’une histoire haletante aux ambiances sombres et oppressantes qui ne sont pas sans en rappeler d’autres. Les allusions littéraires (La Peste de Camus ?) ou cinématographiques (Le Christ s’est arrêté à Eboli, le film de Francesco Rosi tiré du roman autobiographique de Carlo Levi ) affleurent dans un récit qui oscille constamment entre fantastique et polar mystique.

Le scénario très contrôlé de Crippa est bien mis en valeur par le travail de Buscaglia dont le montage efficace, la gestion des plans et la grande maîtrise des couleurs sont exemplaires. La lumière douce et crépusculaire qui traverse les cases de cet album installe le lecteur dans un climat pesant, religieux (!) et parfaitement vraisemblable. Le contexte historique représenté par un groupe de miliciens sans foi, ni loi, accentue le climat de malaise. L’ensemble est servi par une série de portraits efficaces et justes.

La collection Grand Angle signe encore une fois un des meilleurs albums du moment. À ne pas manquer !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album sur
Amazon

Un détail qui a de la valeur : la collection intègre toujours dans ses ouvrages un résumé du précédent épisode. Une aide précieuse pour le lecteur pressé, nullement dispensé de savourer les albums précédents !

Commander le premier tome sur
Amazon

 
Newsletter ActuaBD