Le Monde d’Alef-Thau - T1 : Résurrection - Jodorowsky & Nizzoli - Humanoïdes Associés

15 mars 2008 0 commentaire
  • Après l’Incal, Alef-Thau fut la deuxième série sortie de la plume d’Alexandro Jodorowsky. Attaché à un univers qui avait trouvé son lectorat, l’auteur a souhaité s’y replonger. Pour ce nouveau cycle Le Monde d'Alef-Thau, il est cette fois accompagné au dessin par l'italien Marco Nizzoli.

Le dessinateur de la série Alef-Thau est en dédicace dans une librairie parisienne. Ereinté, il décide de mettre un terme à la séance, ce qui ne met pas tout le monde de bonne humeur, comme cette petite vieille qui le déconcentre au guidon de sa moto. L’auteur est alors renversé par un véhicule et se retrouve plongé dans le coma. Un accident qui semble être à la source du retour d’Alef-Thau dans le monde fantastique de Mu-Dhara. Mais quel lien y-a-t-il entre la réalité du jeune dessinateur et le héros infirme ?

Alexandro Jodorowsky sait monter des scénarios efficaces. Il le prouve une nouvelle fois avec ce nouveau cycle de son héros. Même si l’histoire n’est pas forcément toujours passionnante, il est intéressant de voir comment l’auteur est parvenu à établir une constante interaction entre l’univers réaliste du jeune dessinateur et celui beaucoup plus fantaisiste d’Alef-Thau. La partie graphique a été attribuée à Marco Nizzoli. Une reprise audacieuse, vu l’engouement qu’a pu susciter la série originelle. Mais Nizzoli, avec son coup de crayon attrayant, s’en sort très bien.

Cette relance de l’univers d’Alef-Thau, annoncée par les Humanoïdes Associés en trois albums minimum, est donc, en dépit de quelques défauts, d’une assez bonne facture. Il ne devrait donc pas décevoir les amateurs de la première heure et même parvenir à attirer de nouveaux lecteurs…

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?