Le Petit Livre Beatles – Par Hervé Bourhis – Dargaud

11 décembre 2010 1 commentaire
  • L’année 2010 pourra se résumer à deux événements diamétralement opposés pour les fans des Beatles : la dématérialisation de leur catalogue (depuis peu disponible en téléchargement légal) et … une bande dessinée anthologique passionnante, preuve qu’un livret fourmillant d’anecdotes à encore du sens à l’heure du mp3 tout puissant.

Hervé Bourhis a investi les bibliothèques des fans de rock il y a trois ans avec son imparable Petit Livre Rock. Alors, comme cette somme de petits et grands faits de la musique des cinquante dernières années avait ravi les mélomanes, Bourhis revient en scène pour un rappel, cette fois avec un répertoire 100% Beatles.

Le Petit Livre Beatles – Par Hervé Bourhis – Dargaud
Un extrait du "Petit Livre Beatles"
© Bourhis - Dargaud

L’idée est simple : suivre les fils de l’histoire du plus grand groupe du vingtième siècle, de 1940 (année de naissance de John Lennon) à aujourd’hui. C’est donc une cohorte d’événements petits ou grands, de hauts et de bas que nous présente Bourhis dans son Petit Livre. En redessinant les pochettes, les photos, les détails, l’auteur nous donne cette sensation très agréable de redécouvrir des événements pourtant familiers. Pour autant, l’érudition de l’auteur ne donne jamais l’impression d’être à un symposium beatlemaniaque. Au contraire, c’est un véritable plaisir communicatif qui traverse les pages de ce bouquin, que l’on feuillette avec le même plaisir qu’un vieil album de famille.

Au final, le Petit Livre Beatles se révèle être une bande dessinée passionnante, qui donne une furieuse envie de se replonger goulument dans l’extraordinaire catalogue musical de ces quatre gars de Liverpool.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Le Petit Livre Beatles – Par Hervé Bourhis – Dargaud
    11 décembre 2010 19:55, par Oncle Francois

    Je n’ai pas encore vu ce livre en librairie, mais je connais bien l’oeuvre des Beatles. Il y reste attaché bien des souvenirs de jeunesse charmants, car entre 1963 et 1969, il n’y avait pas internet ; donc les étudiants qui avaient les moyens de se payer leur nouveau 33 tours et un Tépaz possédaient un sacré avantage vis-à-vis des jeunes femmes ("j’ai le dernier LP des Beatles chez moi, tu veux venir l’écouter chez moi ?"). Et leurs chansons que je connais par coeur m’ont permis de bien emballer, je dois le concéder humblement. Bien évidemment, j’étais meilleur imitateur de John que de Paul (voix trop remarquable pour être bien imité par un simple étudiant en droit). Ceci dit, ce livre est une excellente idée qui donne envie de réécouter pour la trois millième fois tous leurs chefs d’oeuvre. je la conseille donc à vos jeunes lecteurs sans doute amateurs de techno, d’Obispo et de Pagny !!

    Répondre à ce message