Le Petit Théâtre de Spirou - Par Jean Doisy, André Moons et Al - Dupuis

22 octobre 2018 0 commentaire
  • Alors qu’Émile Bravo émerveille aujourd’hui les lecteurs avec "Spirou ou l'espoir malgré tout", paraît un ouvrage où l'on nous rappelle qu'il fut un temps où le personnage était davantage plus qu’un personnage de bande dessinée : un héros de théâtre de marionnettes représenté dans des temps troublées : ceux de l'occupation de la Belgique, qui sont précisément ceux des aventures du groom d' Émile Bravo.
Le Petit Théâtre de Spirou - Par Jean Doisy, André Moons et Al - Dupuis
Jean Doisy, rédacteur en chef de Spirou. Le créateur de Valhardi a été aussi un membre éminent de la résistance belge.
Photo : Droits réservés. © Dupuis

Spirou ne cesse de faire l’actualité en cette année 2018 et une nouvelle pépite vient d’atterrir sur les étals de nos librairies préférées. Objet intrigant, cet album se caractérise par un format somme toute peu courant, un prix assez élevé (25 euros pour 48 pages) mais un objet tout de même collector. Faites place au Petit Théâtre de Spirou !

Comment ? Spirou ? Du théâtre ?! De marionnettes ?! Que diable, cette histoire n’a aucun sens ! Si pourtant : nous sommes en 1942, la Deuxième Guerre mondiale coiffait d’un nuage d’horreur toute l’Europe et notamment en Belgique, alors occupée par l’Allemagne nazie. 

À cette époque, Le Journal de Spirou n’en était qu’à ses balbutiements mais commençait déjà à connaître son petit succès. La censure nazie mit rapidement un coup d’arrêt à la publication du journal, ses dirigeants refusant d’accepter un administrateur allemand à sa direction. Cette situation critique ne désarçonna ni l’éditeur, ni Jean Doisy, alors rédacteur en chef : afin de perpétuer le personnage alors que l’hebdomadaire de la bonne humeur se trouvait interdit, s’appuyant sur son club de lecteurs, il eut l’idée de fonder avec André Moons le théâtre de marionnettes Spirou, personnage déjà vedette, qui sillonna la Belgique occupée. L’un des buts cachés de cette entreprise, outre de nourrir partiellement l’équipe rédactionnelle, était de permettre la Résistance, dont Jean Doisy était membre, de circuler librement dans tout le pays.

Ce recueil regroupe trois de ces pièces pour marionnettes jouées à l’époque, publiées ici pour le première fois, des documents exceptionnels exhumés par Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault. Si la première n’a rien de surprenant, une comédie comme on s’attend à en lire avec une aventure de Spirou transposée théâtre (du quiproquo, des gaffes, une morale...), les deux autres histoires sont quant à elle bien plus surprenantes.

En effet, on y trouve rien de moins que Fantasio qui y fanfaronne, un an avant que Jijé ne lui donne ses traits si caractéristiques en bande dessinée ! Comme signalé en début d’album, c’est un Fantasio à l’allure d’un «  Jean-Louis Barrault lunaire », l’interprète de Drôle de drame de Marcel Carné (1937) reconnaissable à sa folle coiffure échevelée . Le plaisir de la découverte est là.

La surprise de la troisième pièce vient de la présence dans cette aventure de Spirou du duo Tif et Tondu, qui s’explique par leur présence contemporaine dans le journal dès le N°1 de 1938, logique quand on veut prolonger une publication interdite par l’occupant. Une démarche totalement originale et unique en son genre !

Le Petit Théâtre de Spirou de Jean Doisy et André Moons, dessiné par Al (Alec Severin).
© Dupuis 2018

Ce travail de restitution est entrepris grâce au coup de crayon du dessinateur belge Alec Séverin. Son trait "swing" inspiré de Jijé donnent au Petit Théâtre de Spirou une allure hors du temps avec sa palette de couleurs toute en douceur, comme en témoignent les premières et dernières pages magnifiques de cet album.

Cerise sur le gâteau, on y trouve aussi une pièce en 3 actes dans un petit carnet : Spirou et les fantômes qui sollicite l’imaginaire et la créativité tout en nous administrant, grâce à la singularité de cette publication, une leçon d’Histoire.

(par Clément DUVAL)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?