Le « Pratt Day » et la 26e édition du Festival de Rimini

  • Le Festival international du Cinéma d’Animation et de la Bande dessinée ({Fumetto}) Cartoon Club de Rimini a eu cette année pour point d’orgue, concernant sa partie BD, le « Pratt Day ». Cet événement réunissait le week-end du 24-25 juillet les principaux dessinateurs disciples du père de Corto Maltese et des critiques de renom de son Italie d’origine, occasion de mesurer que sa popularité ne s’y dément pas. Nous y étions…
Le « Pratt Day » et la 26e édition du Festival de Rimini
Egisto Quinti Seriacopi, éditeur et membre de l’organisation du Cartoon Club, en compagnie de Sabrina Zanetti, directrice artistique du Festival de Rimini
© Florian Rubis, 2010

Rimini, attirante cité balnéaire de l’Adriatique, très fréquentée par les touristes italiens ou étrangers durant la période estivale, sert d’écrin depuis 26 ans au Festival international du Cinéma d’Animation et de la Bande dessinée (Fumetto) Cartoon Club.

Il s’est tenu cette année du 8 au 31 juillet. Durant cette période, cet événement orchestré avec maestria par la charismatique Sabrina Zanetti, sa directrice artistique, a combiné avec brio, selon ses vœux, culture et divertissement.

Un festival dynamique, culturel et populaire

Couverture de « Cubana »
© Guido Fuga, Lele Vianello & Edizioni Voilier, 2010

De nombreux endroits de la ville sont alors mis à contribution. Lieux prestigieux et monuments historiques, voire centre commercial ou aéroport international Federico Fellini accueillaient cette année des spectacles ou de très diverses et intéressantes expositions BD.

Ces dernières mettaient à l’honneur le 60e anniversaire des Peanuts de Charles Schulz, le roman graphique, d’Hugo Pratt en passant par Frank Miller, les 20 ans de la publication du manga Les Chevaliers du Zodiaque (Saint Seiya) en Italie, Cubana de Guido Fuga et Lele Vianello, la bande dessinée d’aviation au travers de planches de Stefano Babini, Paolo Cossi, de nouveau l’auteur de Corto Maltese et Guido Fuga, etc.

Des récompenses sont attribuées, comme le Prix du meilleur album de fumetti, les bandes dessinées italiennes.

Couverture de « Non è stato un pic nic ! »
© Stefano Babini & Dada Editore, 2009

Pourtant organisé dans un pôle touristique couru, l’accès gratuit à la plupart des manifestations de ce festival contribue à renforcer son aspect populaire. En outre, il s’étend même à toute la région de Rimini, l’Émilie-Romagne : avec, par exemple, une autre exposition dédiée aux personnages d’Hugo Pratt, de Stefano Babini, dans sa ville d’origine de Lugo di Romagna (près de Ravenne).

Pour sa partie animation, il ne se révèle pas moins pertinent, ayant tissé des liens avec tout ce que compte l’Italie et l’Europe comme festivals homologues et instances agissantes en ce domaine. Il met, entre autres, l’accent sur les courts-métrages de la jeune création, en décernant le prix Signor Rossi, baptisé d’après un personnage de Bruno Bozzetto.

Le jury réuni cette année provenait de la fine fleur des représentants du secteur de l’animation en Italie, Finlande, France, Pologne et République tchèque. Les œuvres sélectionnées démontraient l’étendue de la palette et de la vigueur des productions européennes qui, si elles étaient encore plus valorisées, pourraient damer le pion aux maîtres japonais. Pour preuves, certains courts, recourant à différentes techniques, visionnés avec les membres du jury. Citons, par exemple, d’épatants petits films finlandais ou le poétique et graphiquement très séduisant Lebensader (La Feuille de la vie, 2009) de l’Allemande Angela Steffen. Mais, pour les fans de BD ou pour ses auteurs invités, le moment fort fut ce « Pratt Day ».

« Non è stato un pic nic ! » de Stefano Babini (p. 143)
Le dernier livre de Stefano Babini allie le roman autobiographique et l’insertion de séquences de bandes dessinées. Cette planche représente le « Maestro » dans son atelier de sa maison de Grandvaux, en Suisse, bien connu des auteurs invités du « Pratt Day ». © Stefano Babini & Dada Editore, 2009

Pratt et Fellini, enfants du pays

Quoi de plus naturel qu’Hugo Pratt soit fêté à Rimini puisque, si celui-ci s’enorgueillissait avant tout d’être Vénitien, il était néanmoins né sans prévenir sur une des magnifiques plages des environs, lors de vacances parentales, en 1927. En somme, un peu malgré lui enfant du pays, le père de Corto Maltese constitue l’autre gloire locale de Rimini, avec Federico Fellini. Ce dernier, originaire de l’endroit, mis à l’honneur dans certains de ses films, tâta d’ailleurs du scénario de BD dans sa jeunesse.

Car, comme nous le rappela en son temps judicieusement Francis Lacassin, le futur cinéaste poursuivit un moment à la sauce transalpine les aventures de Flash Gordon, en duo avec un dessinateur portant un nom de famille identique à celui du grand Sergio Toppi !

Salvatore Oliva et Gianni Brunoro, éminents critiques BD
© Florian Rubis, 2010

Il y fut amené par l’interdiction mussolinienne des comics (1938), consécutive à la dégradation des relations italo-américaines, envenimées par la guerre d’Abyssinie (auj. Éthiopie), autre contrée d’élection pour Hugo Pratt, cadre de son adolescence…

Le « Pratt Day »

Cependant, c’est donc sur le « Maestro » que se focalisa l’attention ce samedi 24 juillet, sous la grande structure en toile du Riminicomix. Elle était située, comme il se doit, Piazzale Federico Fellini, en centre-ville et presque en bord de mer. Les échanges fructueux qui s’y concentraient entre éditeurs, libraires et amateurs de fumetti s’y sont quasiment interrompus quelques heures. Tandis que l’auditorium aménagé là a fait salle comble.

Le plateau des auteurs réunis ce jour pour un débat, animé par Egisto Quinti Seriacopi, lui-même éditeur BD et membre-organisateur du festival du Cartoon Club, comptait dans ses rangs la chaleureuse « garde rapprochée » des fidèles amis et disciples vénitiens d’Hugo Pratt : Stelio Fenzo, Guido Fuga et Lele Vianello. Elle était renforcée par l’appui du non moins sympathique Stefano Babini, autre élève du père du marin à la boucle d’oreille, venu en voisin depuis Lugo. Les critiques BD Gianni Brunoro, auteur du livre Corto comme un roman (Casterman) et Salvatore Oliva, collaborateur de la remarquable revue Fumo di China, prêtèrent également leurs concours. Le rédacteur de ces lignes était invité en leur compagnie à parler notamment de son ouvrage Hugo Pratt ou le sens de la fable (Belin). Bien que non encore traduit en italien, celui-ci semble susciter déjà un vif intérêt dans la Péninsule.

Rencontre-débat du « Pratt Day » (24 juillet 2010)
(De g. à d. :) Valentina Semprini (journaliste BD, traductrice et membre du Cartoon Club), Florian Rubis, les dessinateurs Lele Vianello, Guido Fuga, Stefano Babini et Stelio Fenzo, ainsi que les critiques BD Gianni Brunoro et Salvatore Oliva. © Florian Rubis, 2010
Stefano Babini en action lors de la performance di fumetti : elle a clôturé en beauté ce « Pratt Day »
© Florian Rubis, 2010

Chacun y est allé de ses anecdotes et de ses souvenirs concernant les contacts personnels entretenus avec le « Maestro » ou à propos de son travail et de son œuvre, visiblement pour le plus grand plaisir de l’assistance.

Coulisses du « Pratt Day »

Le débat de l’après-midi à l’auditorium du Riminicomix avait été précédé d’un repas extrêmement convivial. Organisé pour les auteurs invités, dans un de ces restaurants de cachet nichés dans les collines, entre Rimini et Saint-Marin, il réunissait les intervenants et leurs compagnes. Parmi elles, Loredana, l’épouse scénariste BD du dessinateur vénitien Stelio Fenzo peut à juste titre être également considérée comme une héritière d’Hugo Pratt, qui lui prodigua ses conseils en ce domaine.

Lele Vianello entre en scène à son tour
© Florian Rubis, 2010

La journée s’est ensuite conclue en apothéose, le soir venu, par une performance graphique (performance di fumetti) à laquelle se livrèrent Stefano Babini et Lele Vianello. Celle-ci détourna même un moment de leur passion première les adeptes les plus mordus de la 6th Cosplay Convention, qui se tenait à répétition sur une grande scène proche !

En référence à son récit relaté dans l’après-midi, lors du débat, d’un voyage de recherche documentaire effectué en 1991, en Afrique du Sud, pour le compte d’Hugo Pratt, le disciple vénitien du « Maestro » dessina en effet un guerrier zoulou. Ce farouche sicaire semblait tout droit issu des régiments (impi) des rois Shaka ou Cetshwayo.

Son irruption sur la toile nous rappela que, malheureusement, la continuation de la série Cato Zoulou est demeurée inédite après la mort du grand auteur italien en 1995.

Néanmoins, cette mémorable journée de commémoration a entretenu son souvenir bien vivace. Certains parmi ceux qui ont à cœur de perpétuer ce dernier n’ayant pas ménagé leurs efforts pour rendre sa flamme immarcescible.

Rimini historique et d’autres lieux de fréquentation populaire proposent des expositions BD diverses et d’un grand intérêt
© Florian Rubis, 2010

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Remerciements à Sabrina Zanetti, Egisto Quinti Seriacopi, Valentina Semprini, Carla Monti, Roberto Sardo et à toute l’équipe du Cartoon Club.

En médaillon : affiche du « Pratt Day » © Stefano Babini, 2010.

Sur le Festival de Rimini/Cartoon Club et ses prix (en italien et en anglais)

Sur le « Pratt Day » (en anglais)

Le dernier livre de Stefano Babini, sur archivespratt.com (en français)

Visiter le site de son éditeur Dada Editore (en italien)

Visiter le site officiel de Lele Vianello (en italien)

Lectures pour aller plus loin :

Corto comme un roman – Par Gianni Brunoro – Casterman - 303 pages, 27 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Hugo Pratt ou le sens de la fable – Par Florian Rubis – Belin - 366 pages, 23 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
2 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
5 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.33 - The Ne
6 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
7 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.23
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
10 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
13 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
14 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
15 🔍 📖 🛒 Dragon Ball Super T.17
16 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
17 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
18 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
19 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
20 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
21 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
22 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
23 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
24 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
25 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
26 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
27 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
28 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte
29 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05
30 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
31 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.09 - La Rentr
32 🔍 📖 🛒 One Piece T.05
34 🔍 📖 🛒 One Piece T.06
35 🔍 📖 🛒 Les Carnets De L'apothicaire T
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.03 - C'est Pa
37 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
38 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
39 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02
40 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
41 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.08 - Parents
42 🔍 📖 🛒 One Piece T.07
43 🔍 📖 🛒 Berserk T.41 - Collector
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
45 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.04 - J'aime P
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.12 - A La Pec
47 🔍 📖 🛒 Tokyo Revengers T.19
48 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.05 - Poussez-
49 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Participez à la discussion
1 Message :

Dans la même rubrique


En bref