Le Rire de l’ogre - Par Sandrine Martin d’après Pierre Péju - Casterman

12 décembre 2018 0
  • D'après un roman de Péju, récit d'amour et de deuil où les personnages n'arrivent pas à faire des choix. Un ton intime au plus près des sensibilités humaines.

Paul est en voyage linguistique dans une famille allemande, en 1963. Il s’ennuie, et dessine sans arrêt, créant autour de lui une aura de mystère autant qu’un mur invisible. Mais quand il rencontre Clara, apprentie photographe libre et imprévisible, la fascination est immédiate. Ils se retrouvent, plus tard, à Paris, mais la relation n’est pas claire. Profonde, intime, et tellement éphémère... Tandis que le temps passe amenant Paul à l’âge adulte, le souvenir de Clara ne le quitte pas, même s’il a fondé une famille. Un deuil difficile, qui fait écho lointainement à la mort inexpliquée de son père. Paul finira par découvrir la vérité.

Adaptant un roman de Pierre Péju paru en 2005, Sandrine Martin y ajoute des scènes (inventées ?) en forme de prologue et d’épilogue imaginant des enfants sauvés d’un ogre. Cette thématique de la survie et du destin fragile parcourt le récit. La sobriété du dessin accompagne avec justesse les hésitations des personnages. Il fixe des moments forts en alliant élégance et une forme de retenue. Paul apparaît comme secouru par l’art et apaisé dans ses sentiments contradictoires. À la fois libéré de ses deuils douloureux et épanoui dans son rôle de père.
Le Rire de l'ogre - Par Sandrine Martin d'après Pierre Péju - Casterman

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?