Le Roi cassé - Dumontheuil - Casterman

26 octobre 2005 0
  • Véritable caméléon graphique et créatif, Dumontheuil livre un one-shot percutant, en forme de conte philosophique, autour de la guerre et de ses joutes diplomatiques et au-delà, une réflexion sur la mort et son rôle social. "Le Roi cassé" est un roman graphique de première importance.

C’est l’histoire d’un mec qui meurt à la guerre. La grande, celle de 14-18. La grande boucherie. Seulement ce soldat, qui aurait bien voulu rester planqué jusqu’à l’armistice, déserteur tranquille, saute sur une mine alors qu’il vient de se débarrasser d’un allemand isolé. Et là, c’est la mort en personne qui lui annonce une erreur : son tour n’est pas encore venu.

Commence alors pour Virjusse, notre fantassin pas chanceux, une aventure qui va bouleverser sa vie et celle de l’Europe entière ! Le gouvernement l’a choisi pour être le dernier mort de la guerre, mais son décès n’est prévu que dans plusieurs mois, le 11 novembre 1918... Entre rébellion contre les généraux et volonté de vivre, entre un amour naissant et sa rencontre avec le roi cassé (un blessé grave qui se cache dans les catacombes), Virjusse va connaître des moments intenses.

Passant de vivant à mort, de héros à lâche, d’icône du village à pestiféré national, le soldat est constamment guetté par la folie et navigue d’un état à un autre dans un grand tourbillon délirant où défilent des femmes en tenue légère, des gradés, un patron de bistrot, ses parents dépassés et j’en oublie.

Dumontheuil exploite son côté Tardi, célèbre obsédé de la grande guerre, mais sur le plan du dessin, il réussit à s’orienter au gré des cases vers d’autres grands stylistes comme Rabaté, Blutch ou même Cabu ! Ses décors tremblants, en particulier un Paris extraordinairement croqué, accompagnent à merveille les errances de notre troufion.

Le Roi cassé, gros pavé de 96 pages, possède toutes les qualités d’un roman picaresque, et le destin de Simon Virjusse apparaît vite comme tout à fait universel.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?