Le Sablier - Par Hinako Ashihara - Kana

5 octobre 2008 2
  • Drôle, émouvant, captivant... Hinako Ashihara propose avec {Le Sablier}, un manga absolument magnifique qui justifie à lui seul la notoriété dont bénéficie l'auteur au pays du Soleil Levant...

Le Sablier - Par Hinako Ashihara - KanaAlors qu’elle n’a que douze ans, les parents de An se séparent et la jeune fille retourne vivre à la campagne chez ses grand-parents. Au début, la vie rurale déplait fortement à cette jeune tokyoïte mais grâce à Daigo, Shiika et Fuji, la jeune fille finit par s’habituer à sa nouvelle vie. Malheureusement, ce n’est pas le cas de sa mère qui avait tout fait pour quitter son village natal. Jeune femme dépressive, elle ne supporte pas ce retour aux sources et un soir d’hiver, on retrouve son corps gelé au sommet de la montagne ainsi qu’un message d’adieu...

© 2003 by ASHIHARA Hinako / ShogakukanUn an et demi plus tard, An continue de mener sa vie auprès de Shiika, devenue une belle jeune fille, Fuji, toujours aussi peu loquace mais attentionné et surtout Daigo, son ami de toujours qui est devenu un jeune homme très attirant. Inévitablement, les deux jeunes gens commencent à sortir ensemble mais un an plus tard, le père de An est de retour. Il souhaite que sa fille lui donne une seconde chance et après bien des hésitations, An accepte de retourner vivre à Tokyo. La relation entre An et Daigo prend une nouvelle tournure, d’autant plus que Fuji qui était lui aussi amoureux de la jeune fille, a entrepris de poursuivre ses études dans la capitale...

© 2003 by ASHIHARA Hinako / ShogakukanLe Sablier est un shôjo, on y retrouve donc les ingrédients habituels de ce genre, tels que les amis fidèles, le triangle amoureux et les fleurs de cerisier... Mais une fois la situation mise en place et ses éléments dépassés, Hinako Ashihara nous propose une histoire éminemment originale. Ici, on ne suit pas un jeune couple qui a du mal à se trouver comme dans la plupart des mangas. En fait, on suit l’évolution de ce couple sur des années. Ici, il n’est pas question de premier baiser ou autres questions futiles mais d’amour, d’amitié, de la vie et de comment concilier tout cela ensemble.

Ce manga, composé au total de dix volumes, propose de suivre An et Daigo sur plus de dix ans. Chaque chapitre se découpe en saison et l’histoire ne s’attarde pas sur les petits détails d’une relation de couple. Elle aborde des sujets plus importants comme la difficulté de gérer une relation à distance, l’impossibilité de soulager l’être aimé malgré tous ses efforts, le suicide....

© 2003 by ASHIHARA Hinako / Shogakukan La narration rapide évite de lasser le lecteur avec des petits détails déjà vu dans les autres mangas tout en abordant finalement la relation An/Daigo d’un point de vue plus adulte.

La progression de leurs sentiments accompagne leur évolution physique et morale des personnages. L’héroïne, An, n’a que 12 ans au début du manga et 16/17 ans dans le tome 4. L’auteur a fait l’effort de travailler sur le dessin et on a l’impression de découvrir une nouvelle An à chaque volume. Et elle n’est pas la seule à changer. Daigo devient un grand gaillard sportif, Fuji s’adoucit de plus en plus et Shiika devient une jeune fille à la beauté éblouissante. On voit aussi évoluer leur mentalité et on découvre peu à peu leurs faiblesses, ce qui les rend encore plus attachants.

Le Sablier de Hinako Ashihara est un manga drôle, captivant mais aussi très adulte et émouvant. Magnifique.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :