Le Sacre de la Panthère Noire – Par Evan Narcisse, Ta-Nehisi Coates, Paul Renaud & Javier Pina – Panini Comics

31 octobre 2018 0 commentaire
  • Une agréable mini-série qui a accompagné plus tôt cette année la sortie au cinéma du film « Black Panther » : l'ambition ici est de retracer les premiers pas de T'Challa en tant que souverain.

Peut-être que l’affirmation suivante paraîtra étonnante dans le contexte actuel, mais quelques années en arrière, le personnage de la Panthère noire était loin d’être parmi les plus connus du grand public ou les plus appréciés des personnages de l’éditeur Marvel alors même qu’il était né dans la période décisive des années 1960 ou qu’il soit un Avenger de longue date.

Il n’est donc pas si étonnant de la part de l’éditeur Marvel de commander une œuvre qui rafraîchirait la mémoire des lecteurs assidus à propos de ce personnage, ou bien qui introduirait les nouveaux lecteurs à son univers. Soyez rassurés, Le Sacre de la Panthère noire parvient à satisfaire les deux publics grâce au propos mené par les scénaristes Evan Narcisse et Ta-Nehisi Coates, ce dernier étant le scénariste le plus récent de la série consacrée au personnage.

Le Sacre de la Panthère Noire – Par Evan Narcisse, Ta-Nehisi Coates, Paul Renaud & Javier Pina – Panini Comics
Captain America et la Panthère noire, une relation qui se transmet de père en fils.
© Marvel

Sans grande surprise, l’album enchaîne les événements marquants de l’histoire de la Panthère noire, des récits concernant l’œuvre de ses parents jusqu’à son opposition finale avec Erik Killmonger qui l’assoit définitivement comme roi (tiens, comme un film sorti au même moment...). Le propos est ainsi dense, et on pourrait craindre à raison que les événements soient survolés... Ce qui n’est heureusement pas le cas !

Ce qui aurait pu se révéler un exercice creux où l’on enchaîne sans véritable passion les images d’Épinal autour de la Panthère noire se présente finalement comme un album plaisant à lire où les situations sont imbriquées de manière cohérente. Malgré l’exercice imposé de raconter l’histoire de la Panthère noire à partir d’événements qui ont déjà été racontés les décennies précédentes, les scénaristes parviennent à créer un récit attrayant qui vient établir un trait d’union entre des histoires dont les dates de conception sont souvent distantes.

En ce qui concerne l’écriture des personnages, c’est bien évidemment T’Challa qui se taille la part du lion et qui bénéficie de la meilleure mise en valeur de cet album ; en tant que héros et que souverain (peut-être est-ce là la marque de l’influence de Ta-Nehisi Coates qui avait traité de la sorte le personnage dans sa série).

Bien qu’une tripotée de personnages interviennent dans son destin royal, que ce soit sa propre famille ou l’élite du Wakanda, nous avons été particulièrement réceptifs à ses longues rencontres avec Namor et Fatalis, deux autres potentats dont la gestion du pouvoir et de la royauté n’est pas la même. Deux rencontres qui permettent de faire ressortir ce que souhaite devenir T’Challa en tant que nouveau souverain.

Accompagnés par les planches agréables des dessinateurs Paul Renaud et Javier Pina, Evan Narcisse et Ta-Nehisi Coates proposent avec Le Sacre de la Panthère noire un album qui introduira de manière efficace l’histoire du personnage aux nouveaux lecteurs, tout en offrant une lecture plaisante aux aficionados de l’univers wakandais.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

La Panthère noire | Le Sacre de la Panthère noire. Par Evan Narcisse, Ta-Nehisi Coates (scénario), Paul Renaud et Javier Pina (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics, collection 100% Marvel. Sortie le 10 octobre 2018. 136 pages. 16,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?