Newsletter ActuaBD

Le Sel et le ciel - Par Marc-Antoine Mathieu - L’Association

  • « Il sera une fois une mer asséchée, dont le sel aura brûlé tous les regards… » Sur cette devise mystérieuse, le nouveau récit de Marc-Antoine Mathieu se présente comme une scène à l’allure quasi mythologique, comme échappée d’un rêve. Des personnages silencieux (récurrents chez l'artiste) se livrent à un pèlerinage dans un désert jonché de ruines cubiques. Découvrant le vestige de statues de marbre anthropomorphes, ils vont entreprendre une communion à la lisière des mondes.

Marc-Antoine Mathieu n’a plus rien à prouver au rayon des œuvres surréalistes, entre humour Dada et univers kafkaïens. Après sept tomes de sa série Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves chez Delcourt, on peut dire que l’auteur a créé un précédent dans la bande dessinée fantastique par ses expérimentations tant esthétiques que philosophiques. Peu nieraient le talent de conteur et la puissance de ses énigmes couchées sur papier.

Le Sel et le ciel - Par Marc-Antoine Mathieu - L'Association
Le sel et le ciel © Marc-Antoine Mathieu / L’Association 2021

C’est justement parce que cette imagination ne peut être encapsulée et rationalisée, et parce que la nature même du surréalisme est de se faufiler dans les interstices de la pensée en heurtant nos interprétations cartésiennes pour dialoguer directement avec notre inconscient, que ce récit méritait bien une carte blanche.

Le sel et le ciel © Marc-Antoine Mathieu / L’Association 2021

Une carte blanche, dites-vous ? Comme une page blanche ? Oui, très exactement : l’auteur a pu s’exprimer sans contraintes à l’occasion d’un événement au parc Fosse-aux-Ours de Lyon. La vue d’un navire du XVIIIe siècle, La Couzonnaire, lui a inspiré cette « histoire » qui tient davantage du flux de pensée dessinée en nuances de (matière) gris(e).

Que raconte Le Sel et le ciel ? Une histoire d’Arche de Noé, échouée dans tous les sens du terme, remis à flot par des extraterrestres qui vont nous ériger en dieux ? Une procession d’âmes errantes dans un au-delà ondulant et argenté ? Une variation sur le mythe d’Icare ? La fin des temps ? Dans tous les cas, littéralement, un objet de curiosité.

Le sel et le ciel © Marc-Antoine Mathieu / L’Association 2021

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD