« Le Serpent et la lance » : un thriller aztèque pour l’été

4 juin 2020 2
  • Après nous avoir séduits par ses univers nippons dans la série "Okko", le très talentueux Hub nous revient avec un thriller aztèque. Kesaco ? Nous nous rattrapons en lisant cette « brique » de 180 pages, trop longtemps procrastinée tant elle est imposante. La lecture faite (merci le confinement !), nous arrivons à cette conclusion : cette trilogie aztèque fera date.

Un thriller aztèque ? C’est du jamais vu. C’est impossible aussi : les aztèques n’avaient pas de police à proprement parler, alors une enquête, pfff. Et pourtant, et pourtant… Hub imagine un tueur en série qui s’en prend à de toutes jeunes filles que l’on retrouve sans dents, énuclées, le visage blanchi et momifiées dans une attitude ritualisée. Un truc vraiment tordu. Elles sont en outre disséminées aux quatre coins de l’empire… Quel message veut-on faire passer ?

L’empereur est bientôt mis au courant et un enquêteur est diligenté : Serpent, à qui le monarque intime l’ordre de le débarrasser de ce problème. Par ailleurs, le prêtre Cosatl s’inquiète de ces crimes maquillés en rituels et soupçonne l’un des membres de sa caste d’en être l’auteur. Se défiant de Serpent, il mobilise l’intrépide Œil-lance, son frère de sang, pour mener l’enquête de son côté.

« Le Serpent et la lance » : un thriller aztèque pour l'été
« Le Serpent et la Lance, acte 1 : Ombre-Montagne » - Par Hub – Éditions Delcourt

Ces trois-là ont un point commun : ils ont été les élèves d’un maître sévère et redoutable : Ombre-Montagne. Or, celui-ci, au seuil de la mort, a tenté de prévenir Œil-lance : une antique menace rôde à nouveau.

Les codes du polar appliqués à l’histoire aztèque, il fallait oser ! Mais l’auteur d’Okko qui s’était plongé auparavant dans l’univers médiéval japonais n’a pas peur de ce genre de difficulté, même s’il s’agit ici d’un Everest à gravir, car il s’agit cette fois d’une trilogie de près de 600 planches, minutieusement documentées.

Le scénariste et dessinateur Hub. Hors des sentiers battus du polar.
Photo : Olivier Roller / Ed. Delcourt

Dans ce premier album de 180 planches, on est véritablement immergé dans le monde aztèque et on en apprend énormément sur ses modes de vie, sa nourriture, son système d’éducation et ses mœurs. Avec ses personnages extrêmement bien typés, Hub saute du temps présent à l’enfance des personnages, éclairant leur caractère et leur destin dans un monde aux codes inconnus.

« Le Serpent et la Lance, acte 1 : Ombre-Montagne » - Par Hub – Éditions Delcourt

C’est curieux, inhabituel, passionnant et magnifiquement dessiné. Les premières 180 pages se lisent d’une traite, spectaculaires et pleines de rebondissements. On attend vivement la suite.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

« Le Serpent et la Lance, acte 1 : Ombre-Montagne » - Par Hub – Éditions Delcourt – 24,95€

 
Participez à la discussion
2 Messages :