« Le Spirit » N°4 de Will Eisner - Editions Soleil.

17 juin 2004 0 commentaire
  • Précieux travail que celui de Soleil qui nous livre l'intégrale du célèbre Spirit de Will Eisner, un auteur auquel la BD américaine rend hommage en attribuant chaque année sa plus haute distinction sous le nom de « Eisner Award ». Avant que ce Juif américain d'origine autrichienne ne raconte ses souvenirs d'enfance à Brooklynn, il avait construit avec le Spirit, dès les années 40, l'archétype de l'anti-héros alors même que les super-héros commençaient à construire leur mythologie.

Avec son loup noir et ses yeux bleus, Denny Colt, alias le Spirit, est un héros hors norme. Vivant sous un cimetière, il assiste le commissaire Nolan, un flic bougon et peu compétent mais extrêmement attachant, d’autant que sa fille est une créature ravissante. L’intrépide terreur des gangsters de tout poil est flanqué du jeune Ebony White, un faire-valoir rigolo et fantasque, qui est une des premières représentations dans la BD américaine qui soit respectueuse vis-à-vis des Afro-américains.

Le travail formel de Will Eisner présent dans ces planches datant de 1941 est déjà tout à fait remarquable. Recherches typographiques, mises en page audacieuses, découpages inventifs... Le registre et étendu. Les jeunes assistants de Will Eisner qui faisaient leurs premières armes dans l’ombre de ce fondateur du comic-book ont dû en apprendre, bien avant que l’inaltérable créateur n’invente, dans les années 70, le manuel (La Bande dessinée, Art séquentiel) qui lui servit de base à ses cours à la School of Visual Arts de New-York. Un incontournable chef-d’œuvre.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?