Le Tibet de Tintin ne sera pas chinois

5 août 2002 1 commentaire
  • Lors de la sortie de l'intégrale des albums de Tintin en chinois, la Fondation Hergé avait exigé que soit retirée de la vente l'édition de "Tintin au Tibet". Et pour cause! Le titre avait été transformé en "Tintin au Tibet chinois". Un incident diplomatique qui vient d'être réparé.

On comprend que Fanny Remi, la veuve d’Hergé, ait peu apprécié cette version du titre d’un des plus beaux livres de Tintin. Attachée à la cause tibétaine, elle ne pouvait admettre que le traducteur du livre co-édité par Casterman et China Children’s Publishing House ait jugé bon de le rendre plus compatible avec l’idéologie chinoise, pour laquelle le Tibet n’est plus, désormais, qu’une simple province de Chine.

L’éditeur avait d’abord, suite aux pressions des ayants-droit et de Casterman, accepté de revenir au titre officiel, avant de plier sous les injonctions de son autorité de tutelle, le comité central de la Ligue de la jeunesse du parti communiste chinois, nous explique l’A.F.P. Le livre, s’il n’avait pu être retiré de la vente, n’avait donc pu être réédité.

Pour pouvoir l’éditer en petit format comme le reste de la collection, il a finalement dû se résoudre à accepter le titre imaginé par Hergé. Le Tibet de Tintin n’est donc plus chinois.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :