Le centenaire drolatique d’Al Jaffee

16 mars 2021 5
  • Allez, il n’y a pas que des mauvaises nouvelles : voici trois jours, Al Jaffee a dépassé le cap des 100 ans. Bon pied, bon œil, il est l’une des grandes figures de la revue Mad Magazine, « le gang des crétins », pour lequel il travailla 62 ans durant, établissant dans le Guiness Book des records son statut de dessinateur de BD ayant eu la plus longue carrière dans le métier. C’est un prince du rire. « Tous les mecs plus sérieux de moi sont morts » prend-il soin de commenter, sans doute mort de rire…

Al Jaffee est né le 13 mars 1921 à Savannah en Géorgie aux USA d’une famille de juifs émigrés de Lituanie. Son père et ses quatre fils, après quelques péripéties, s’installèrent aux USA, tandis que sa mère resta au pays et disparut probablement lors de la Shoah.

Au lycée, Abraham Jaffee avait un camarade au visage émacié et aux oreilles décollées du nom de Wolf William Eisenberg. À la suite d’une session où cinquante élèves étaient invités à faire un dessin de leur choix, Abraham choisit de dessiner la petite ville lituanienne de sa mère, tandis que Wolf faisait un portrait de paysan. À la fin de la compétition, Abraham et Wolf furent convoqués chez le directeur qui leur dit : « - Vous, on va vous envoyer dans une école d’art ! » Abraham -qui ne s’appelait pas encore Allen, un surnom dont il hérita lors de son service militaire- venait de rencontrer le futur Will Elder, son complice de MAD.

Le centenaire drolatique d'Al Jaffee
Jaffee et Wolf Eisenberg (Will Elder), dans le réfectoire de la High School of Music & Art in New York vers 1936.
© Archives Al Jaffee. Columbia University.

Nos deux compères entrent à la High School of Music & Art de New York. Ils ont comme condisciples le frère de Al, Harry et… trois des autres futurs membres de la dream team de Mad Magazine : Harvey Kurtzman, John Severin et Al Feldstein  !

Puis ce sont ses débuts, en 1942, chez Quality Comics (plus tard absorbé par National Periodical Publications qui prendra plus tard le nom de DC Comics). En contrepied des super-héros de la maison, il y crée « L’Homme inférieur » qui, non content d’ironiser sur les qualificatifs raciaux des nazis, intrigue Will Eisner en charge dans la maison des « Military Comics ». C’est l’auteur du Spirit qui lui suggère d’en faire un soldat, fiche molle le jour et super-héros la nuit.

"Inferior Man" un anti-héros de 1942.
© DC Comics.

Parallèlement, Jaffee travaille pour Atlas Comics -la future Marvel- avec un certain… Stan Lee, pour lequel il crée la BD animalière Ziggy Pig & Silly Seal. Après son service militaire, il rempila pour le label de Stan Lee en 1945 et entama une production au long cours pour le New York Herald Tribune.

© Marvel Comics

La bande de MAD Magazine

Mais le grand tournant de sa carrière, ce sont ses retrouvailles, à la fois comme chroniqueur et comme dessinateur, en 1955, avec ses condisciples créateurs de MAD Magazine (créé en 1952). Quand Kurtzman se brouilla avec son éditeur Bill Gaines, Jaffee le suivit dans ses magazines Trump et Humbug (1957), puis il revint au bercail qu’il ne quitta plus 62 ans durant. On lui doit principalement, entre une multitude de BD, d’illustrations et de couvertures, les dépliants des (MAD Fold-ins), sorte de réponse aux posters centraux de Playboy, qu’il réalisa quasi sans discontinuer entre 1964 et 2020.

© MAD Magazine.
© MAD Magazine.
Les célèbres Fold-Ins de MAD
© MAD Magazine - Thanks to Comicopedia

En parodiste assumé, Jaffee émailla MAD d’une multitude de créations inventives qui ont marqué l’histoire de ce mensuel d’humour, un phénomène de société aux USA. Ses positions contre la Guerre du Vietnam et en faveur du combat pour les Droits civiques, contribuèrent à faire de lui un auteur culte.

© MAD Magazine.

Longue vie à Al Jaffee qui n’est cependant pas le plus vieil auteur de BD de la planète puisque l’auteur de Bob Morane, Henri Vernes, a passé quant à lui le cap de 102 ans. Belgium : One point.

Jaffee, autoportrait
© MAD Magazine.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Le centenaire drolatique d’Al Jaffee
    16 mars 17:11, par Luc

    Timely Comics deviendra Marvel et non pas DC .
    Pas 100% certain mais c’est : Timely deviendra Atlas vers 1951 pour ensuite devenir Marvel vers la fin des années 50.

    Luc

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 16 mars à  21:15 :

      Oui, petite confusion. C’est même encore plus complexe. Bravo pour votre perspicacité.

      Répondre à ce message

  • Longue vie à Al Jaffee qui n’est cependant pas le plus vieil auteur de BD de la planète puisque l’auteur de Bob Morane, Henri Vernes, a passé quant à lui le cap de 102 ans. Belgium : One point.
    Henri Vernes n’est pas vraiment auteur de BD, ses romans ont été adapté en BD, nuance.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 16 mars à  21:19 :

      Vous vous trompez. Non seulement il adaptait ses romans lui-même, mais il a créé quelques scénarios inédits.

      Répondre à ce message

  • Le centenaire drolatique d’Al Jaffee
    17 mars 07:20, par Jean-Paul Gabilliet

    Al Jaffee : méconnu en France, trésor national aux Etats-Unis !
    En même temps, c’est par sa faute qu’il est quasiment impossible de trouver de vieux numéros de MAD dont la 4e de couverture n’est pas pliée en trois...

    Répondre à ce message