Le diable des sept mers – Par Hermann et Yves H – Éditions Dupuis / Aire Libre

18 septembre 2008 2
  • Hermann s’attaquant à l’univers maritime et aux pirates, c’est une première. C’est pourtant possible aujourd’hui… grâce à Roman Polanski !

La frustration a du bon. En 1980, Hermann reçoit le coup de fil d’un certain Roman Polanski, le cinéaste de Locataire et de Chinatown. Polanski ? La bonne blague, pense Hermann, qui chambre aussitôt son interlocuteur. Mais au bout d’un instant, l’accent polonais, ses propos, le convainquent que Bon Dieu de bon sang, c’est vraiment LE Polanski qu’il a au bout du fil. Le réalisateur lui propose de faire le storyboard et la BD de son prochain film, Pirates. Mais pour des raisons de production, l’affaire tourne court. Restent quelques pages de croquis esquissées par le dessinateur. Son fils tombe dessus et, devenu scénariste, envisage de remettre le bateau en chantier.

Extrêmement documenté –on peut dire que la plupart des standards de la littérature de pirates ont nourri ce scénario- c’est un album qui souffle la grande aventure avec ses hautes figures comme Robert Murdoch, le diable des 7 mers, inspiré par Barbe Noire ou encore l’Iguane, un autre pirate de légende. Évidemment, pas de grande aventure sans histoire d’amour, ni sans trésor. Ne vous inquiétez pas, tous les éléments sont là.

Les pirates sont redevenus à la mode depuis que Jack Sparrow a hissé le drapeau noir. Le thème a ses lettres de noblesse dans la BD franco-belge : De Barbe rouge de Hubinon et Charlier au Barbe Noire de Remacle. Alors, la bouillabaisse est-elle bonne ? Attendons de la déguster en entier. À ce stade, elle a l’air goûteuse et appétissante. Le dessin de Hermann est madré et le scénario de son fils Yves H. a su mener sans peine le lecteur jusqu’à la fin du premier volume. À suivre.

Le diable des sept mers – Par Hermann et Yves H – Éditions Dupuis / Aire Libre
Le diable des sept mers – Par Hermann et Yves H
Éditions Dupuis / Aire Libre

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Il me semble que Polanski avait préparé "Pirates" après l’échec de la réalisation d’une adaptation de Tintin (la Licorne et Rackam le Rouge), d’où l’aspect très Haddock de Walter Matthau qui devait incarner le Capitaine dans son adaptation.

    (on peut aussi noter la présence des deux Dupontd dans le film de Polanski, les 9 portes du diable)

    Répondre à ce message

  • J’ai acheté les 2 albums du diable des 7 mers les yeux fermés, en faisant confiance à Herman, auteur de nombreux albums trés réussis tant pour le dessin que pour les scénarios (jeremiah, on a tue wild bill etc..).
    j’ai ete tres decu, je n’ai meme pas fini la lecture du deuxieme album, et j’ai meme songé au classement vertical (poubelle).
    Le talent n’est malheureusement pas heriditaire, je n’acheterais plus jamais de BD sur laquelle aura collabore Yves H.et je suis surpris qu’Hermann (le pere) est laisse paraitre un travail aussi lamentable.

    Répondre à ce message